La formation, c’est quoi?

Se former, est-ce utile ? Oui et non. Cela dépend de vous. Oui, vous, là, qui lisez ces lignes. Pourquoi cela dépends de vous ? La bonne question ! Nous allons voir qu’il existe deux façons d’aborder une formation. La bonne, et la mauvaise. Ouais, avec ça, vous êtes vachement aidés. Allons un peu plus loin pour comprendre.

La mauvaise façon

Vous souscrivez à une formation, en ligne, ou en « réel ». Peu importe la formation, nous allons parler de vous. Les cours pourraient tout aussi bien porter sur comment réussir un gâteau ou yaourt ou comment monter sa Ferrari tout seul.

Donc, vous avez payé votre formation, et vous arrivez au matin du premier jour avec la fleur au fusil. Là, vous vous imaginez que l’on va vous apporter toutes les réponses et les solutions sur un plateau. Perdu !

La bonne façon

Au contraire de l’attitude précédente, vous arrivez, toujours au matin du premier jour, mais dans un autre état d’esprit. Celui d’une personne désireuse d’apprendre, l’esprit ouvert, attentif. Prêt à faire fumer le neurone. Bingo!

La formation, c’est quoi ?

Une bonne formation, c’est celle qui doit vous aider à comprendre, vous pousse à vous investir, à réfléchir sur ce que vous avez fait, ce que vous faites, ce que vous allez faire, et pourquoi vous le faites ! Agir sans comprendre ce que l’on est en train de réaliser, ni comprendre pourquoi, c’est une perte de temps et vous n’aurez rien appris.

La formation est donc un élément pour vous aider, et non pas pour faire le boulot à votre place. Il vous appartient d’être là, d’être attentif, de poser des questions, de vous poser aussi des questions. En aucun cas le travail d’un formateur n’est de vous apporter des solutions complètes clés en main.

Dans le cas d’une formation blogging, ce n’est pas au formateur que doit revenir le choix de la thématique de votre site, le choix des contenus, le choix du design, ou encore la ligné éditorial. Son rôle est de vous aider à faire les choix, en vous obligeant à réfléchir. Le blog, c’est le vôtre, pas celui du formateur. C’est vous qui allez vous engager au travers de votre site. Pas le formateur. Alors, les décisions, c’est à vous le prendre. En résumé, prenez vos responsabilités !

En tirant un peu le truc, on appelle ça être « proactif ». A savoir ? On se bouge le cul ! On y va, on rentre dans la moulure, on s’active, on ne reste pas les deux pieds dans le même sabot (ça, ça fait mal et c’est pas confortable du tout).

Ok, ok, ok. Vous avez la trouille, vous risquez de vous planter. Ouaip. Et si vous ne faites rien, vous n’allez rien gagner du tout. Ah oui, vous n’allez pas vous planter, c’est sûr… L’immobilisme ? Ce n’est certainement pas ce qui vous a poussé à choisir une formation. En payant votre formation, vous avez fait un pas important. Il reste encore de la route ! Et d’ailleurs, c’est là que tout commence.

 

A vous de prendre la main. La réussite, c’est à vous de la provoquer. Croyez-moi, si je vous forme, pour finalement monter et m’occuper de votre blog, bah tout ce qui pourra arriver de bien avec ce site, ce sera pour ma pomme ! Pas la vôtre ! Alors, vous faites quoi ?

 

Stéphane Briot

Le blogging est un art, comme tout art, il possède ses codes, ses us et coutumes. Au travers de 4h18.com, c’est tout cela que je vous invite à découvrir et à mettre en oeuvre sur votre propre blog.