Rédaction d’articles: J’ai testé Textbroker

Depuis le temps que j'en entendais parlé, j'ai voulu tester par moi même ce service de rédaction de contenus...

A l'approche des vacances j'ai pour habitude de rédiger 4 à 5 articles d'avance pour le blog WP Formation, afin de diffuser du contenu tout au long de l'été. Cette année, j'ai vraiment pris du retard alors l'occasion était vraiment trop belle de tester TextBroker la plateforme de rédaction de contenus.

Dans l'idée, je me suis amusé à faire rédiger 3 articles :

L'objectif était simplement de tester :

  • la qualité de la rédaction, la compréhension du sujet, le style d'écriture, etc...
  • la différence rédactionnelle selon le prix investi pour chacun des articles
  • le gain de temps obtenu

Les retours sont plutôt bons dans l'ensemble (voir conclusion), il y a certaines règles à respecter pour obtenir des textes à un bon rapport qualité/prix mais commençons tout d'abord par la présentation de Textbroker...
 

 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker Textbroker Logo

La plateforme Textbroker

La plateforme rédactionnelle Textbroker a un double objectif : d’un côté, celui de fournir à ses clients des articles uniques et de qualité ; de l’autre côté, celui de valoriser les compétences rédactionnelles des freelancers qui rédigent les articles commandés par les clients.

Pour ce faire, une organisation s’est mise en place afin de mener à bien cette double mission qui doit à la fois satisfaire les clients et les rédacteurs.
 

Les raisons qui motivent la rédaction de cet article

Le dessein de cet article n’est pas la promotion de la plateforme Textbroker : en effet, il vise à présenter la plateforme de rédaction de contenus et à mettre en avant ses avantages et ses inconvénients ; à présenter ses points forts et ses points faibles ; à expliquer son mode de fonctionnement et la philosophie qui l’anime. Enfin, la perception du client et la perception du rédacteur qui font confiance à Textbroker, ont un poids non négligeable : je me dois de m’y attarder.
 

Le fonctionnement

Au premier abord, le fonctionnement de la plateforme Textbroker est simple : d’un côté, des clients commandent des articles en leur attribuant un niveau (de 2 étoiles à 5 étoiles) qui correspond à une qualité rédactionnelle et par conséquent à un prix ; de l’autre côté, des rédacteurs ayant subi un test de positionnement ont été classés par niveau rédactionnel.

Les articles sont mis à la disposition des rédacteurs selon leur niveau choisi par le client, le niveau 2 étant le plus bas et le niveau 5 étant le plus élevé. Plus le niveau est élevé, plus le prix grimpe tant pour le client qui paye l’article qu’il a commandé, que pour le rédacteur qui est payé pour l’article qu’il rédige.

 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker Textbroker fonctionnement

 

Des frustrations

Mais la perception de part et d’autre diverge radicalement : le client considère investir une somme conséquente pour la rédaction de ses articles, puisqu'il rémunère à la fois la plateforme et le rédacteur freelancer. Le rédacteur considère percevoir une rémunération peu valorisante, au regard du temps passé en recherche, rédaction, utilisation de la plateforme et relecture.

De plus, pour une majorité de rédacteurs, la rédaction web permet d’arrondir les fins de mois : l’investissement personnel et professionnel est donc peu conséquent. Les intérêts peuvent donc diverger.
 

Des satisfactions

Outre les frustrations sus citées, les satisfactions sont aussi au rendez-vous : heureusement !

Car sur Textbroker, les uns et les autres sont mis à rude épreuve afin de maintenir un équilibre qui est le gage de la pérennité de la plateforme. Ainsi, une équipe de réviseurs et de correcteurs corrige, révise et édite chaque article, attribuant par là-même une évaluation qui permet le maintien ou la régression du classement en étoiles de chacun des rédacteurs.

Quant aux requêtes des clients, leurs réactions et leurs revendications, elles sont elles aussi passées au peigne fin afin de préserver les intérêts des rédacteurs tout en maintenant un très haut niveau d’exigence de part et d’autre de cette délicate équation : un difficile exercice d’équilibriste, parfaitement bien orchestré par Textbroker.
 

Des difficultés à surmonter

La communication est un art très difficile. Encore plus difficile lorsqu'il est virtuel. Le client sait ce qu’il veut: il doit faire passer un message écrit certes mais néanmoins virtuel (instructions de rédaction), qui traduit cette volonté. Or, peu de personnes sont en mesure d’exprimer clairement et précisément ce qu’elles veulent, ce qu’elles attendent d’autrui. Les rédacteurs quant à eux, comprennent ce qu’ils peuvent, selon leurs capacités intrinsèques et leur volonté d’implication dans la tâche de rédaction.

Par conséquent, les chemins se croisent mais ne se rencontrent pas forcément. C’est pourquoi, il est indispensable de mettre l’accent sur la communication entre les rédacteurs et les clients. Car la communication permet de limiter les retours négatifs et les demandes de corrections et autres reprises difficiles à admettre pour le rédacteur qui estime avoir déjà passé trop de temps, eu égard la rémunération qui lui est versée.
 

Les rédacteurs professionnels

Cependant, hormis les rédacteurs du dimanche, il existe des rédacteurs professionnels. Ces derniers sont très attachés à leur métier et à leur renommée : ils donnent le meilleur d’eux-mêmes puisque ce métier est leur gagne-pain. C’est avec ces rédacteurs que l’on peut alors mesurer la grandeur de la plateforme Textbroker. Ces rédacteurs sont généralement classés en 4 et 5 étoiles ; de plus ils sévissent sur la toile, travaillant avec aisance sur de nombreuses plateformes .

Mais une interrogation demeure : la légitimité ainsi que les bases sur lesquelles les correcteurs et réviseurs de la plateforme attribuent le classement des rédacteurs.
 
 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker textbroker auteurs redacteurs

 

Etoiles, commandes et tarifs

Les étoiles : les rédacteurs sont donc classés en 4 catégories, de 2 à 5 étoiles, ces derniers étant les mieux rémunérés car le niveau rédactionnel s’apparente à celui de journalistes professionnels.

Les tarifs (08/2013) s’agencent comme suit:

  • 2 étoiles : 0,013€ /mot
  • 3 étoiles : 0,017€ /mot
  • 4 étoiles : 0,022€ /mot
  • 5 étoiles : 0,065€ /mot

 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker textbroker type commande

 

Le type de commandes

Sur la plateforme Textbroker, le client a plusieurs choix :

  • le niveau rédactionnel qui s’exprime en étoiles
  • le classement thématique de sa commande
  • la mise en ligne d’une commande : Open Order, Direct Order ou Team Order.

Les commandes Open Order sont classées par thème et mises à la disposition de tous les rédacteurs du niveau rédactionnel sélectionné.

Lorsqu'un client identifie un rédacteur qui répond parfaitement à ses attentes, il peut le solliciter directement via un Direct Order pour la rédaction de nouveaux articles : le rédacteur perçoit alors une rémunération supérieure.

Dans le cadre de projets d’envergure, le client propose un Team Order : les rédacteurs intéressés par le sujet, proposent leur candidature et le client sélectionne les profils de rédacteurs qui lui conviennent. La rémunération des rédacteurs est plus élevée qu’en Direct Order.
 
 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker textbroker redaction commande

 

L’optimisation SEO

Afin de bien positionner un article sur le vaste échiquier de la toile, de très nombreux clients demandent une optimisation du texte. Cette optimisation consiste à y inclure des mots-clés de manière fluide et naturelle : chaque mot-clé doit apparaître un nombre de fois précisé par le client.

A mon sens optionnelle, cette option peut parfaitement être effectuée par vos soins, en effet, si le contenu est bon il contiendra les mots clés et synonymes dont vous avez besoin en terme de SEO.

 

Bilan et ma Conclusion

Le service de rédaction de contenu Textbroker est plutôt efficace et je suis globalement satisfait des textes livrés (3, 4 et 5 étoiles). C'est bien écrit, quasiment sans fautes ni répétitions, cependant il faut être conscient que certains des contenus ne sont que des remaniements de textes existants sur la toile, attention je ne parle pas ici de spinning mais simplement de paraphrases (Cf le texte sur Pinterest).

La différence entre les niveaux de rédaction 4 et 5 étoiles n'est au final pas si évidente, notamment si l'auteur 5 étoiles ne maîtrise pas complètement  le sujet sur le bout des doigts. A mon sens l'important écart de prix de 4 à 5 étoiles n'est pas justifié. En revanche, au niveau de la syntaxe et de la formulation, la différence au niveau 5 se fait légèrement sentir.

Le gain de temps mis en avant par la plateforme se relativise par le temps passé à corriger le texte fourni par le rédacteur. Si habituellement j'écris et mets en forme un article en 2/3 heures, avec Textbroker je passe malgré tout entre 45mn et 1h00 à corriger, remanier et mettre en forme (images, ton, SEO, etc) le texte livré via Textbroker.

Les textes vous sont livrés bruts avec une mise en forme basique et l'on doit souvent les retravailler pour affiner le propos et pour garder le ton et l'esprit du blog.

Enfin, le coût n'est pas non plus à négliger (650 mots à 12,65€ en niveau 4 étoiles) cela reste un investissement important pour un article...

Au final, cet été j'ai dépensé 40 euros pour 3 articles et j'ai économisé 6 heures de rédaction ;)

 

D'autres témoignages et tests à propos de Textbroker:

Pour ne plus rien manquer... Abonnez-vous à nos Newsletters!

Le meilleur de WP Formation dans votre boîte email...

Vous cherchez une formation pour créer votre site web, blog ou Ecommerce?

Toutes nos Formations WordPress sont éligibles au CIF, DIF, AIF, OPCA...

 Rédaction darticles: Jai testé Textbroker formation WordPress 3 jours 134

Depuis le temps que j'en entendais parlé, j'ai voulu tester par moi même ce service de rédaction de contenus... A l'approche des vacances j'ai pour habitude de rédiger 4 à 5 articles d'avance pour le blog WP Formation, afin de diffuser du contenu tout au long de l'été. Cette année, j'ai vraiment pris du retard alors l'occasion était vraiment trop belle de tester TextBroker la plateforme de rédaction de contenus. Dans l'idée, je me suis amusé à faire rédiger 3 articles : l'un sur un sujet que je maîtrise très bien, WordPress avec 10 ans d'histoire l'autre sur le…

Vue d'ensemble des tests

Utilité
Fonctionnalités
Simplicité d'utilisation
Qualité/Prix

Bon !

Résumé : La plateforme de rédaction de contenu pour tous! Du choix, de nombreux rédacteurs, à essayer...

71

30 commentaires

  1. Mouais.... je ne suis guère convaincu. Autant pour des sites généralistes ce peut être bon, autant dans des niches comme la nôtre....

    De plus le coût, comme tu le soulignes, n'est pas anodin. Enfin, confier la rédaction de ses textes à un tiers et les.publier sans passer par l'étape personnalisation rien de tel pour un blog sans âme.

    Globalement, je m'en passerais donc.
    Merci du retour.

  2. Salut @Stéph,
    C'est en substance ce que j'en dis, modifier le texte reçu pour l'adapter au ton et au style du blog. Il est certain que les sujets techniques sont plus difficiles à traiter.

    Quoiqu'il en soit, c'est une option à garder sous le coude pour produire du contenu assez rapidement.

  3. Salut Fabrice,

    Merci pour la découverte de ce service, mais j'ai envie de dire encore un de plus, difficile de faire son choix vu le nombre de plateforme, ça serai intéressant de faire un vrai comparatif pour la même demande de texte.

    @Stéphane ce type de service est plutôt fait pour des sites de monétisation et pas trop pour des sites comme les nôtres ou pour un blog personnel, où tu vas préférer écrire toi même tes textes avec ton propre style.

  4. C'est dans la même veine que les articles commandés à Madagascar ou ailleurs en langue française. Hormis le prix qui est 3 à 4 fois supérieur.
    Sauf à vouloir fabriquer au kilomètre, pas de réel intérêt! Je préfère faire appel à des rédacteurs avec quui je travaille habituellement. Un peu plus cher, mais quasiment terminé!
    Par contre Fabrice, 3 heures pour un article, il faut que ce soit un article de fonds! Sinon j'explose tous mes budgets pour mes clients.
    Merci pour la découverte, si on ne sait pas, on a pas le choix!

  5. Hello

    Je comprends celui ou celle qui a besoin de commander des articles pour alimenter son blog puisqu'on lui dit partout qu'il faut du contenu frais pour être adulé(e) par M. Google ... Dans ce cas prendre le niveau 2 et remanier ça ira.

    Maintenant je vais te parler du côté "écrivain" ! Inscrite sur cette plateforme et de niveau "4" (j'aurais pu écrire tes textes : surtout celui sur Pinterest :) Mais pas dans une "Direct Order" suis moins chère lol ! - La prochaine fois tu me demanderas :)

    Le choix est assez vaste sur tous les sujets, parfois insolite comme une commande de plusieurs centaines "de textes" de moins de 100 mots pour un magasin en ligne !

    Les règlements se font parfaitement bien : très réglo rien à dire.

    Le côté frustrant de la chose (enfin pour moi) est de savoir que ses textes ne sont pas conservés à l'identique mais peuvent être parfois retravailler surtout pour les niveaux 4 (crotte alors !) - Malgré tout je comprends que l'on veuille y mettre son empreinte avant de publier.

    Pour ceux et celles qui passent commande et afin d'éviter les échanges inutiles, pensez à bien donner vos directives, même pour la mise en forme d'ailleurs, ce qui n'est pas toujours le cas, loin s'en faut !

    J'avoue avoir plus travailler pour la plateforme anglophones (c'est plus rigolo et ils sont moins exigeants : les clients j'entends)

    Je vais peut être y retourner tiens histoire de me rembourser mes glaces de vacances :) (là c'est pour la plateforme française).

  6. @Anne,
    Toujours bien d'avoir le point de vue coté "Rédacteur". La retouche est, à mon sens, nécessaire. Je pense qu'il faut garder le ton et donner son avis lorsque l'on blogue.

    Pense à me donner ton pseudo pour la prochaine fois ou pour mes clients;)

  7. @Jacques, quand je dis 3h00 c'est TTC (Tout Texte Compris;)
    J'aime prendre mon temps et je produis rarement du 300 mots, donc forcément c'est un peu plus long...

  8. Intéressant retour sur Textbroker.

    Personnellement, je ne l'utilise pas pour tous les types de contenu. Je préfère effectivement rédiger les textes stratégiques moi-même et ne sous-traiter à une telle plateforme que ceux qui n'ont d'intérêt que pour le SEO, beaucoup moins en terme d'expérience utilisateur. Quoi qu'il en soit, il est indispensable de bien rédiger ses briefs de rédaction et de relire à tête reposée les contenus. En effet, certains rédacteurs ont malheureusement tendance à passer outre les recommandations. Enfin, on rappellera qu'il est possible de ne proposer son brief qu'à un rédacteur précis ; de quoi gagner du temps si on en a été content auparavant.

  9. Perso je pense que le mieux est de trouver des rédacteurs dédiés en freelance, car la plateforme prend sa marge (la encore ca va) mais s'il faut aussi briefer les rédacteurs, donner son feedback, demander des corrections... Tout ça c'est long donc au final si ca peut être fait une seul fois avec un freelance sur le long terme c'est mieux. Perso je commande commande beaucoup de textes et je ne perd pas mon temps à corriger, mais je ne publie pas ca sur du blog perso, car la qualité ne sera jamais aussi bonne qu'on le souhaite sur un blog perso.

  10. J'ai reçu une offre pour tester TextBroker mais je n'ai pas tenté l'expérience encore...

    J'avoue être perplexe sur la qualité quand on voit le coût d'un article. Un rédacteur digne de ce nom ne travaille pas pour si peu cher, alors si en plus on ôte la com de la plateforme, je me demande qui peut rédiger un article de 300 mots de qualité pour 10 euros ou moins...

    Quitte à payer pour faire rédiger un article, je crois que je vais préférer mettre le prix et en avoir 1 de qualité plutôt que 3 que je serai obligée de ré-écrire.

  11. Je rédige pour le web et j'ai également entendu parler de TextBroker mais j'avoue que passer des heures sur un article pour au final gagner très peu ne donne pas envie de franchir le cap.

  12. Bonjour, très bon retour sur cette plateforme. Dans la même veine, on trouve Textmaster, mais personnellement, après avoir testé l'un et l'autre, je me suis rabattu sur Fiverr. On y trouve de très bons rédacteurs français/francophones. Et quitte à passer ensuite ¾ d'heure à remanier un texte, autant le payer moins cher à qualité égale. Ceci dit, il faudra investir dans un certain nombre de Gigs avant de trouver la perle… Richard

  13. Bonjour,

    Je viens de créer un nouveau blog, sans contenu pour le moment, et si il est vrai que passer par des rédacteurs freelance peut faire gagner du temps, cela constitue un gros budget sur une année. En ne comptant que 20 euros par article à raison d'un article/semaine, cela revient à 1040 euros/an.

    Dès lors, pourquoi ne pas aller plutôt sur des annuaires d'articles pour en tirer la meilleure substance, l'adapter, l'optimiser et ainsi poster un billet qui deviendra unique pour un coût nul en termes financiers et un espace temps limité en matière de rédaction.

    Que l'on me comprenne bien, je ne parle pas de pirater ce qui est disponible sur les annuaires d'articles mais de s'en inspirer.

    Comme lu plus haut, il n'est quasiment pas possible de donner un souffle de vie, une ambiance personnelle à un blog si ne transparaît pas le style, la patte du blogeur.

    Un tel blog se révélera vite fade et insipide.

    L'utilisation des articles par des plateformes spécialisées a la même utilité que de copier/coller un article provenant d'un annuaire d'articles.

    Utile mais sans en abuser sous peine de dénaturer le blog.

    Amicalement

    José

  14. woldpress bretagne

    bonjour il faut écrire avec votre cœur et avec votre âme

  15. Bonjour @woldpress bretagne, il faut vraiment arrêter les drogues ^^

  16. On peut tout de même admettre la qualité et la réaction rapide des auteurs.
    Il faut se placer sur un autre contexte, si vous faites la demande de réalisation sur un thème précis.

    Admettons que vous fassiez commande de trois textes sur différent thème, plusieurs auteurs selon leurs spécificités vont prendre vos commandes.

    Mais l’approche et le style vont être complètement différente, les visiteurs lambda risque de s’interroger de ce demander pourquoi vous avez a chaque fois un style différent d’aborder un thème sur votre blog..

  17. C'est plutôt tentant comme système et peut-être très utile pour celles et ceux qui ont beaucoup de site web NON PERSO à gérer.
    Par contre dans mon cas ou je traite d'une de mes passion, je ne suis pas sûr que cela soit vraiment efficace, mais je peux me tromper :)

  18. Fabrice, ton article est top ! Voilà une solution efficace et à moindre coût pour animer un blog d'entreprise. Je teste ça et te fais un retour ;-)

  19. catherine Billet

    Bonsoir,
    Votre article est très intéressant. Je suis rédactrice, classée niveau 4 aux tests deTextbroker. Je voudrais bien pouvoir gagner complètement et honnêtement ma vie avec cette activité, mais vu les tarifs pratiqués c'est tout simplement impossible. Vous parlez de communication client-rédacteur dans votre article, alors, allons un peu au fond des choses.
    Vous dites "(650 mots à 12,65€ en niveau 4 étoiles) cela reste un investissement important pour un article..." . Si j'ai bien compris, faire rédiger vos 3 articles vous a fait gagner 6h. Sans entrer dans les détails, un bon article représenterait donc 2 h de travail. Ainsi, vous considérez que de payer un rédacteur, de très bon niveau, à 6 € 32 de l'heure (moins la commission de Texbroker) est encore "un peu" cher ?
    Pourtant, vous-même, demandez 90€ pour une heure de coaching. Ne trouvez vous pas qu'il y a là matière à réflexion ?
    Je pose cette question sans animosité aucune mais avec une grande inquiétude. Il me semble que, dans le monde du web, rédiger du contenu (je parle de contenu de qualité) n'est pas vraiment considéré comme un métier. C'est une question de prise de conscience ou de business ? A votre avis, cela va aboutir à quoi, d'ici quelques années, lorsqu'il n'y aura plus de rédacteurs professionnels ?
    Merci de votre attention.

  20. Bonjour @Catherine,
    Merci de ce commentaire très pertinent, démontrant s'il était besoin, le fossé entre le rédacteur mal payé et le client qui veut toujours payer moins!

    Je dis que c'est un investissement pour qui n'est pas blogueur Pro. Le problème se pose moins pour des sociétés ou des gens dont c'est le métier et qui peuvent investir pour obtenir du contenu de qualité!

    Il faut aussi savoir reconnaître que certains "rédacteurs Textbroker", paraphrasent ou remanient des textes déjà existants et que ce travail là doit leur prendre 30 mn tout au plus pour un texte de 600 mots...

    Sur le test que j'ai effectué, j'ai du remanier tous les textes (3 et 5 étoiles), donc aux 12 euros facturés il faudrait rajouter mon heure et comme vous le faites justement remarquer, je suis bien plus cher;)

    Rédacteur Web c'est un métier, c'est vrai que l'on a trop souvent tendance à l'oublier mais n'oublions pas non plus, qu'au final c'est TextBroker qui fixe vos tarifs, pas les clients. Aussi et je vous rejoins sur ce point, il me semble difficile de ne rédiger que pour cette plateforme tout en gagnant correctement sa vie...

    Merci de votre retour d'expérience.

  21. je n'avais pas vu cet article (raison pour laquelle je fais régulièrement un tour sur wp formation) mais ça peut m'interesser en tant qu'auteur. à voir si apres, il n'est pas plus simple de proposer des services personnalisés aux blogs selon les niches. mais ca reste complexe a mettre en place.

  22. Merci pour le retour, je pense que pour certains sujets disons ou une recherche longue et fastidieuse pourrait être pénible, ce genre de plateforme apporte une aide, ils recherchent, ils condense en un article et après on change le tout à notre sauce.

    Par contre faire créer des articles, dans le but de les publier tel quel c'est .... ce tirer une balle dans le pied, les lecteurs ne sont pas dupes.

    En tous les cas merci d'avoir testé pour nous.

    Ukutchuss

  23. Bonjour,
    Rédacteur sur Textbroker en 5 étoiles, je suis satisfait. J'ai testé d'autres plateformes que je trouve soit trop peu rigoureuses (Greatcontent qui demande des textes ultra-schématisés et très peu regardants sur la qualité de la rédaction, Textmaster, qui demandent des textes à écrire avec un chronomètre qui défile sous vos yeux, en quelques heures). Connaissez-vous d'autres plateformes aussi efficaces ?
    Cependant, je ne suis pas d'accord avec votre affirmation "Cependant, hormis les rédacteurs du dimanche, il existe des rédacteurs professionnels. Ces derniers sont très attachés à leur métier et à leur renommée : ils donnent le meilleur d’eux-mêmes puisque ce métier est leur gagne-pain.". Je suis en 5 étoiles, j'estime être bien payé pour les commandes que je fais, mais ça ne fait pas un gagne-pain... Si vous passez vos journées à guetter la moindre commande, comme cela m'arrive la plupart du temps, vous pouvez gagner plusieurs centaines d'euros par mois, mais pas de quoi vivre véritablement.
    Enfin, je suis disponible pour quiconque souhaiterais me commander directement un texte. Je ne me suis pas encore lancé en freelance, mais qui sait, cela ne saurait tarder...
    Cordialement,

  24. un copywriter en colère

    Enfin, le coût n'est pas non plus à négliger (650 mots à 12,65€ en niveau 4 étoiles) cela reste un investissement important pour un article...
    ------------

    Un investissement conséquent, tu te fous de nous ?

    Tu dis toi-même que tu as économisé 6h de rédaction. Le type qui s'est tapé les 6h à ta place doit être content d'avoir reçu 12.65€ en échange !! (sans compter la part non négligeable qui revient à textbroker).

    2.1€ de l'heure. Et ca pose de problèmes à personne ça ?

  25. Un blogueur débutant n'investira pas 12,65 euros pour ses articles surtout s'il publie au rythme d'un article semaine, déjà que certains sont frileux à l'achat d'un domaine à 28 euros TTC... C'est déjà moins le cas pour les blogueurs pros.

    6h00 de rédaction économisée pour 3 articles (souvent des paraphrases et des remaniements en provenance d'autres sources), cela fait 2h00 par article soit 6,30€ ce n'est déjà plus la même chose ; sans tenir compte du temps passé ensuite pour la mise en forme, la correction, le SEO et le contenu additionnel!

    Que vous soyez en colère ou pas, je vous rappelle que ce n'est pas le client qui fixe les tarifs, c'est TextBroker! Pour ma part, je donne mon avis et il n'engage que moi. Si certains textes commandés furent de bonne facture, d'autres ont nécessité plus de travail de correction, c'est le sens de cet article...

  26. un copywriter en colère

    Désolé de m'être emporté mais ce marchandage de la rédaction tout comme l'est la programmation depuis plusieurs années m'insupporte. Votre phrase sur le fait que 12.65€ était encore un investissement conséquent m'a fait sortir de mes gonds...

    Mais effectivement c'est votre avis, et puis chacun voit midi à sa porte.

    Vous pouvez commander des articles pour lesquels les auteurs sont rémunérés entre 2 et 8€ de l'heure (on va pas chipoter, pour moi c'est du pareil au même), alors pourquoi s'en priver...

  27. Non, il est parfois utile et salvateur de s'emporter... je suis bien placé pour le dire ;) mais il ne faut pas se tromper de cible, encore une fois un rédacteur de talent aura beau être plébiscité, c'est encore et toujours la plateforme qui décidera du prix et qui prendra sa comm au passage!

  28. Bonjour,

    Je suis auteur classé 5 étoiles sur Texbroker, dans le monde de la rédaction depuis 5 ans.
    Je peux vous apporter de la qualité pour vos contenus web, du positionnement, de la visibilité, du trafic…à un tarif de 0.04 euro/mot.
    j'attends vos propositions , contactez moi directement sur r.andriamparany80(at)gmail.com

  29. bonjour,
    j'ai essayé textbroker et j'en suis très déçue.
    il faut avoir une bonne bourse pour pouvoir s'offrir des articles !
    pour les modestes blogs je déconseille, c'est impossible de suivre
    madeleine

  30. Eco-actualité

    Bonjour,

    Je m'intéresse à cette plateforme, même si je comprends qu'il faut modérer son utilisation, j'ai juste une réserve sur le prix au nombre de mots.
    Comment sont comptés les mots ? est ce que les articles (le, la, les, un, une..), les déterminants démonstratifs (ce, cet..), etc sont comptés ?

    Merci de vos réponses.
    Chris