Silence, on censure sur le Web!

La censure épargne les corbeaux et s'acharne sur les colombes. _Juvénal

Ce billet, une fois n'est pas coutume, est un coup de gueule contre la censure dont sont victimes aujourd'hui certains blogueurs...

 Silence, on censure sur le Web! censure2

E-reputation et diffamation

Tout le monde doit, ou du moins, devrait surveiller sa réputation sur le web, ce qui se dit sur vous, sur votre entreprise. Les actes de diffamation, les avis ou jugements tranchés et/ou incisifs, sont le lot quotidien du Web.

Certaines entreprises emploient des personnes rien que pour veiller sur leur réputation, certaines entreprises se sont même spécialisées dans ce domaine, la e-réputation.

La diffamation: C'est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l'honneur d'une personne physique ou morale. La plupart du temps, il ne peut y avoir de diffamation que si l'accusation est appuyée par des contre-vérités. Le délit de diffamation peut être rapproché du droit à la vie privée, qui est équilibré avec le respect du droit à la liberté d'expression.

La e-réputation: Parfois appelée web-réputation, cyber-réputation ou encore réputation en ligne est la réputation, l’opinion commune (informations, avis, échanges, commentaires, rumeurs…) sur le Web d'une entité (marque, personne, morale (entreprise) ou physique (particulier), réelle ou imaginaire). Elle correspond à l’image que les internautes se font de cette marque ou de cette personne.

Les définitions étant posées, abordons maintenant ce qui m'incite à publier ce billet.

 

A l'origine...

Il était une fois un blogueur, fan de WordPress et du Web en général. Un blogueur aux avis tranchés, certes, mais qui considérait le droit de réponse, comme un droit. Un blogueur, qui disait parfois des conneries ou des bêtises plus grosses que lui, mais qui avait le mérite de le reconnaître. Bref, un blogueur!

Il y a longtemps déjà, ce blogueur s'était insurgé contre les méthodes permettant de gagner de l'argent facilement avec son blog. Il défendait l'idée qu'il était impossible de gagner de l'argent sans rien faire, il disait encore que rares étaient les blogueurs qui pouvaient vivre de leurs blogs, il disait aussi que les gens qui vendaient ces formations étaient d'excellents vendeurs... de rêves!

Il disait beaucoup de choses, allant même jusqu'à citer ces méthodes et leurs vendeurs de rêve, les arnaqueurs, les grolands et même Sébastien le Français...

Avec fougue et conviction, il a démonté en long, en large et en travers, ces techniques dites de webmarketing  à l'américaine. S'offrant au passage, de longue joutes verbales avec les webmarketeux incriminés mais toujours en argumentant, contre-argumentant et poussant ces derniers dans leurs retranchements.

Il est têtu ce blogueur me direz-vous? Oui, sans le moindre doute, il est têtu, obtus, borné mais il a surtout un énorme défaut, il est honnête!

 

Mise en garde

Ainsi lorsque les premiers avertissements recommandés sont arrivés, il s'est entêté. Il a continué à défendre son point de vue, ses convictions, il en a convaincu certains, d'autres l'ont insulté, d'autres s'en sont lavés les mains, rien de bien nouveau sous le soleil...

Et puis vint le jour ou pour justement proposer une alternative à ces méthodes, il décida de créer sa formation au blogging, grand mal lui en a prit, de blogueur indépendant aux avis tranchés le voilà devenu, dès cet instant, un concurrent selon la Loi. Il ne fallut pas attendre bien longtemps pour voir fleurir les lettres recommandées en provenance directe des vendeurs de rêve. Enfin ils le tenaient, ils allaient pouvoir le museler, lui et tous les autres.

Peu importe que sa formation n'ait rien à voir avec les méthodes qu'il dénonce avec fougue, la loi est très claire, cela s'apparente à de la concurrence déloyale par dénigrement, quand bien même il pourrait établir que ses propos sont justes et fondés!

 

Accusé, taisez-vous!

Le blogueur a également été accusé d'utiliser les termes "bloguer gagner", qui selon certains, sont une marque brevetée et déposée par Monseigneur Arnaqueur,  (attention, à chaque fois que vous utiliserez un de ces termes,  vous devrez reverser des dividendes à ce dernier). On lui a également reproché, de citer les noms des vendeurs de rêve, ceux là-même qui réclament, favorisent, applaudissent les avis positifs sur leur méthode (affichant en bonus, leur tête et leur nom bien en évidence).

 

Intimidation recommandée

Le blogueur est devenu le meilleur ami de son facteur, et pour cause il reçoit un magnifique courrier en LR+AR, à chacun de ses articles polémiques. Certains auraient pris peur, pas le blogueur, lui il aime bien ça, je dirais même que ça le motive. C'est fou que des gens qui se prétendent grands connaisseurs de l'âme humaine et de ses faiblesses,  ne comprennent strictement rien à la pensée de notre ami...

 

Fin de l'histoire?

Mais pas de la polémique! Oui le blogueur est têtu, je crois vous l'avoir déjà dit non? Il a donc décidé de se battre, d'une autre manière, quelque chose de plus subtil, de bien moins direct et donc, plus en accord avec les textes de loi. Je crois qu'il ne renoncera pas, il faut dire que le blogueur n'aime pas qu'on lui dise de la fermer! 

 

Mise au point

Pourquoi est-ce que je vous ai raconté l'histoire du blogueur? Tout simplement car n'est pas le seul à qui c'est arrivé... La censure dont il fait l'objet, sous couvert d'une prétendue diffamation ou d'une soit-disant concurrence déloyale, me parait, en l'espèce, totalement infondée, surtout quand elle est prétexte à empêcher tout avis non conforme à la pensée unique du censeur.

Attention, je ne fais pas l'apologie de la diffamation, de l'injure gratuite ou bien encore de la critique infondée. Que nenni, je pousse ce coup de gueule pour défendre le droit d'expression, le simple droit d'avoir un avis.

Encore une fois, je comprends la position de chacun, mais de grâce, discutez, répondez, argumentez, ne passez pas par des moyens détournés pour faire taire, c'est encore le meilleur moyen de démontrer vos qualités et vos compétences.

 

Mon avis sur les méthodes de ces vendeurs de rêve est également tranché, inutile donc d'en rajouter...

Si vous avez envie de soutenir notre ami le blogueur, allez donc laisser un commentaire de soutien sur Formation WebMarketing le bon achat.

Note de l'auteur: Cette histoire n'est qu'une histoire, malheureusement elle est vraie, toute ressemblance avec des personnes ou des méthodes de vente, serait purement fortuite.

Noter cet article

8 commentaires

  1. J’ai lu le dernier article du blogueur qui explique pourquoi telle ou telle formation est légèrement trop chère pour ce qu’elle est. Ces « nouvelles techniques » se vendent à priori très bien sous couvert de « révolution au niveau de la communication ».
    Pour ma part je ne dénigre pas ce système, je n’en fait pas l’apologie non plus, mais ce qui est certain c’est qu’une fois que votre e-mail est sur leur liste, vous allez recevoir une pluie de sollicitations, des vidéos à gogo avec des messages redondant et ce n’est qu’un début.
    Le système d’affiliation est aussi au point. En effet de très nombreux blogueurs, experts médiatiques (M6…) sont entrés dans ce cercle.
    Je regarde avec intérêt le développement de ce secteur que je trouve riche en histoire, sans forcément apprécier la tournure que prennent les événements, mais rien n’est joué.
    Le web est encore loin d’être arrivé à son apogée et reste ouvert.
    Bon courage à tous et j’espère que chacun pourra continuer encore longtemps à développer ses idées basées sur un argumentaire solide sans pour autant être mis sous pression (quelque-soit son « école »).

  2. Bonjour Alexandre,
    Comme souvent de sages paroles.

    J’ai eu l’occasion de voir, grâce au blogueur en question, l’une de ces formations dites « secrètes », c’est absolument navrant… Aucune technique, des vérités vraies, des non-sens et contrevérités, aussi je comprend que l’on puisse s’emporter quand on essaie de fournir du contenu de qualité.

    Bref, c’est comme pour tout, concilier & jongler entre technique, marketing, affiliation, idées et formation, c’est périlleux.

  3. L’important à vrai dire, c’est ce que le client retire de ce qu’il a appris. Si celui-ci est heureux d’avoir dépensé 2.000 € pour apprendre une technique qui lui semble tout à fait « magique », alors pourquoi pas. Si pour lui ça le valait, tant mieux.
    Est-ce qu’il aurait pu l’apprendre dans un ouvrage à 30€ ? Peut-être… mais l’aurait-il lu ? Aurait-il franchi les obstacles de son lancement ? On ne le sera jamais.
    Maintenant, la question de la garantie reste ouverte ainsi que les mentions légales. Sur ce point, je ne suis pas expert, j’espère que d’autres prendront le temps d’y répondre.
    Par contre une chose est certaine, j’apprécie beaucoup l’ouverture d’esprit dont vous faites preuve, le net a donc encore beaucoup à offrir !

  4. Comme d’habitude, ta verve est à l’oeuvre! Malheureusement, il n’y a pas que le web qui est touché par ce type de censure organisée pour faire taire la liberté de penser, de dire, de faire…
    utiliser des techniques pour faire peur aux personnes compétentes qui osent émettre un avis défavorable: quelle bassesse et quelle médiocrité! Cela ne peut que démontrer à quel point il est terrifié à l’idée que les personnes découvrent le subterfuge! Le Blogueur deviendra-t-il un des premiers lanceurs d’alerte sur la toile? L’avenir le dira!
    Je suivrai tout cela avec ma liberté de penser et mes avis tout aussi tranchés!

  5. Ta liberté de penser et tes avis tranchés ont toute leur place ici. La censure peut parfois prendre la forme d’un mur ;)

    Les aventures du blogueur se poursuivent… à suivre…

  6. Je commence à me dire que ce blogueur, outre le fait d’être têtu, est affligé de ce défaut gigantesque dans notre société actuelle:
    Il dit les choses telles qu’elles sont.

    Je ne suis pas forcément d’accord avec l’ensemble de ses positions, mais elles ont l’avantage d’être honnêtes!

  7. Bonsoir Jean-Philippe,

    Puissions-nous être plus nombreux à souffrir de ce défaut ;)

  8. Yes, même si c’est parfois difficile à vivre!