Comprenez ce que vos lecteurs veulent grâce à Analytics

 Comprenez ce que vos lecteurs veulent grâce à Analytics analytics logo 150x150Google Analytics est un outil puissant pour mesurer les visites sur son site internet, et ainsi connaitre ses visites quotidiennes, ses sources de trafic (direct, sites référents, moteurs de recherche).

Un outil qui doit être le compagnon de tout bon rédacteur web, qui souhaite améliorer sa production de contenu, et mieux comprendre son lectorat. Voici mes conseils pour bien utiliser Google Analytics dans vos missions de rédaction.

 

Quelles sont les pages qui fonctionnent le plus?

En vous connectant dans votre outil de statistiques, ne vous contentez pas de voir le nombre de visiteurs par jour. Allez chercher plus d'informations, et regardez quelles sont les pages les plus consultées. Allez pour cela dans Contenu > Contenu du site > Pages. Vous aurez alors une vision des pages vues, et allez voir celles qui recoivent le plus de visites. L'intéret ? Ce sont ces pages qui ressortent le mieux, qui connaissent le plus fort engouement sur votre site. plusieurs raisons à cela :

  • un maillage interne fort
  • un référencement optimisé
  • un contenu pertinent

 

Vous l'aurez compris, le succès d'une page est une addition de plusieurs facteurs, dont la qualité du contenu ! Si le thème d'une page fonctionne bien, alors vous pouvez envisager d'écrire à nouveau sur ce sujet, sous un autre angle, avec un autre ton, etc... Identifiez les pages qui drainent du trafic, les thèmes porteurs, pour pouvoir les développer de nouveau.
 Comprenez ce que vos lecteurs veulent grâce à Analytics Google Analytics Sources 100x100

 

Que cherchent vos clients / lecteurs?

Encore une fois, je vous le répète : Google Analytics n'est pas seulement un outil qui va vous permettre de connaitre le nombre de visiteurs par jour, c'est également une solution puissante pour comprendre ce que veulent vos visiteurs.

Les filtres et segments avancés sont à ce titre des solutions idéales : un filtre Google Analytics pour lister les questions des internautes qui sont arrivés sur votre site permet de vous constituer une base de questions. Il s'installe très facilement en quelques clics sur votre profil Analytics. Vous allez alors voir les requêtes des internautes qui contiennent des "qui, que, quoi" ou encore un point d'interrogation.

Ce petit truc vous permet de mieux cerner vos visiteurs. Pour un client, nous avons ainsi pu identifier des questions très pertinentes, qui peuvent ensuite être utilisées dans des titres d'articles ou intertitres. "Comment perdre des gamma gt ?" "Que faire avec du jus de poireaux ?" "Quel aliment est bon contre l'empoisonnement". Autant de requêtes très spécialisées, qui vont alimenter votre stratégie de référencement à long terme, sur la longue traine.
 Comprenez ce que vos lecteurs veulent grâce à Analytics google analytics 2 100x100

 

L'avenir du rédacteur web: l'analyse du trafic

Olivier Rouge le dit très bien dans un article intitulé L'écriture Web sous l'éclairage des Web Analytics: "La nécessité de pouvoir traduire les enseignements des Web analytics en actes rédactionnels et politique de contenu campent l’avenir du rédacteur Web de demain". Comprendre le trafic d'un site web, l'analyser pour en ressortir des choix rédactionnels est un élément clé.

De grands médias le font déjà, donnant accès à leur outil statistiques aux équipes de rédaction, qui vont aller y piocher des mots clés composés (3 à 4 mots), et des idées de titraille.

Connectez-vous à votre Analytics, et commencez à comprendre ce que vos lecteurs veulent.

 

Geoffroy Barre

Rédacteur web et blogueur compulsif spécialisé dans le domaine de l'automobile, de la santé et de la finance. J'interviens pour des missions de rédaction de contenu en Freelance pour des projets e-commerce et éditoriaux. Amoureux de sport-auto et des 24 Heures du Mans

Noter cet article

8 commentaires

  1. Rédacteur du Web

    Merci pour ce billet intéressant. On peut noter que l’avenir de l’étude des mots clés est plutôt obscure avec l’augmentation des « not provided ».

  2. Fabrice Ducarme

    En effet, et cela ne fait qu’augmenter, des éléments de réponse à voir sur http://goo.gl/j5HQd

  3. Bonjour Fabrice,

    Ce billet traite d’un levier primordial pour améliorer les taux de conversion d’un site Web. Il faut spécifier qu’il faut un nombre conséquent de visiteurs qualifiés pour tirer des conclusions fiables.

    amicalement

  4. Fabrice Ducarme

    Bonjour Lionel,

    En effet Geoffroy a visé juste avec cet article ;)
    Un volume de visiteurs tout comme un facteur temps…

  5. Pour rejoindre le premier commentaire, un outil quasi universel certes, mais il est certains que les « not provided » deviennent de plus en plus nombreux, et que le mystère s’épaissit de ce côté là … Apparemment pas encore de véritable solution à cette interrogation !!!
    ça en devient parfois assez énervant … et je ne comprends pas du tout le ‘pourquoi du comment’ de cette fonction mise en place par le moteur qui pourtant depuis pas mal de temps se dit vouloir devenir de plus en plus universel et (surtout) ‘transparent’ ;

  6. Geoffroy Barre

    Google ne va pas jouer la transparence avec la montée en puissance de Google +. Avec son réseau social, Google va disposer d’encore plus de données, et va « monétiser » ces infos. A terme, je pense qu’il faudra payer pour connaitre le comportement des propriétaires d’adresses gmail : une stratégie efficace si GG arrive à attirer assez de monde, ce qui n’est pour le moment pas le cas sur Google +…

  7. et pourtant, j’avais mis ceci :
    http://goo.gl/JQoSJ
    il y a quelque temps …
    alors ou je n’ai rien compris, ou il y a ‘tromperie’, ou tout a encore changé … ou la quasi situation de ‘monopole’ fait que …
    Mais où allons-nous alors dans ce cas ???

  8. Le « not provided » augmente, jusqu’à 25%…
    Voici pourquoi et ce que l’on peut faire sur http://goo.gl/Ox6vy