Comment trouver la bonne formulation d’un sujet ?

Lorsque vous faites une recherche dans le moteur de Google, ce dernier reformule votre saisie. Il le fait subrepticement. Il vous attribue une intention et oriente les résultats selon celle-ci. Vous devez donc en tenir compte quand vous voulez capter certains internautes.

La méthode ci-dessous vous permettra de choisir votre sujet, sélection primordiale pour être bien visible.

Le couple « expression-clé + intention »

Vous avez fait une belle page basée sur un mot-clé. Elle possède un contenu suffisant et original. Elle est bien placée dans les résultats de recherche par rapport à ce terme. C’est bien. Mais est-elle vraiment destinée aux internautes dont vous voulez la visite ?

De même, vous souhaitez écrire un article de blog. Vous vous efforcez de trouver le sujet qui plaira à vos lecteurs. Ce dernier devra également en attirer de nouveaux. Surtout, il devra être compréhensible par Google pour ressortir dans les requêtes ayant le même thème.

Google reformulant la question, cibler une expression clé ne suffit plus. Votre prose doit aussi tenir compte de l’intention supposée. Sinon, les personnes venant sur votre article ne seront pas forcément les prospects attendus.

Prenons un exemple. Vous voulez faire une page centrée sur le mot « badminton ».

Vous faites un eureka rapide sur self.cocon.se avec uniquement cette expression. Dans les résultats, vous vous apercevez qu’il y a plusieurs grands axes possibles. Parmi ceux-ci, vous trouvez :

  • les règles,
  • les clubs,
  • les volants et matériels,
  • les championnats,
  • les bienfaits,
  • l’histoire,
  • où jouer près de chez soi.

Selon le public visé, vous allez développer un ou plusieurs de ces sujets.

Ainsi, pour séduire de nouveaux pratiquants, vous vous concentrerez sur les bienfaits de ce sport. Pour attirer des compétiteurs, vous vous orienterez vers les championnats. Vous pourrez aussi parler des volants et matériels.

Par conséquent, un texte basé uniquement sur le mot « badminton » amènera une foule iconoclaste. En y ajoutant l’objectif poursuivi, vous personnaliserez votre propos. Vous toucherez, dans ces conditions, des individus plus concernés par votre offre.

La grande question qui se pose alors est la suivante. Comment obtenir le couple « expression clé + intention » adapté à ma problématique ? Nous allons y répondre ci-après.

 

Choisir la formulation du sujet de l’article la plus adéquate

Vous avez un sujet à traiter. Vous avez plusieurs idées d’approche. Vous cherchez la plus adaptée à votre auditoire et la plus compréhensible pour Google. Les metamots vont vous aider à déterminer l’angle de vue le plus pertinent.

Trouver les pistes

Plaçons-nous dans un contexte réel. Vous devez rédiger un papier sur les fleurs de mariage. Vous notez les premières impressions qui vous viennent et des variations.

Par exemple :
Dans un premier temps, vous avez :

  • fleurs pour un mariage
  • quelles fleurs pour un mariage
  • les plus belles fleurs pour un mariage

Vous pouvez ajouter un verbe :

  • choisir des fleurs pour un mariage
  • offrir des fleurs pour un mariage

Vous complétez avec une forme interrogative :

  • quelles sont les plus belles fleurs pour un mariage
  • quelles fleurs choisir pour un mariage
  • quelles fleurs offrir pour un mariage

Vous avez une bonne base pour trouver le sujet qui claque et compréhensible par Google. Par contre, il vous manque encore quelques éléments. Vous devez ajouter ces extraits comme lorsqu’un internaute saisit ses mots.

Souvent, celui-ci tape d’abord le thème général puis précise ensuite sa pensée. Cela donnera alors :

  • mariage fleurs
  • mariage quelles fleurs
  • mariage les plus belles fleurs
  • mariage quelles sont les plus belles fleurs
  • mariage offrir des fleurs
  • mariage choisir des fleurs
  • mariage quelles fleurs choisir
  • mariage quelles fleurs offrir

La liste recueillie est déjà conséquente avec ces seize possibilités. Vous devriez trouver parmi ces dernières LE propos à développer.

Pour cela, vous lancez le calcul des metamots pour ces 16 expressions. Vous obtenez ceci :


Rappel : Un metamots se compose de lexies omniprésentes, de lexies déterminantes et d’autres lexies. Les deux premières sortes sont affichées horizontalement et la troisième verticalement.

Choisir la meilleure piste

Un nombre de lexies suffisant

L’image ci-dessus montre les différences entres les résultats. Certains metamots sont presque vides alors que d’autres sont bien fournis. Cela permet d’éliminer d’emblée certaines propositions.

Ainsi, ceux ne comportant que quelques lexies sont à ignorer. En effet, cela signifie que le sujet est trop imprécis. Plusieurs types de sites très différents répondent à cette expression. Google, du coup, ne sait pas trop quoi en faire. Dans le jargon, nous parlons de masquage sémantique.

En règle générale, il faut au moins une dizaine de lexies. Pour certaines thématiques, cela sera moins.

Dans notre exemple, nous ne tiendrons pas compte des lots suivants :

  • fleurs pour un mariage,
  • mariage offrir des fleurs,
  • offrir des fleurs pour un mariage.

Un nombre de lexies omniprésentes/déterminantes suffisant

Parmi les restants, nous supprimons ceux ayant très peu de lexies déterminantes et omniprésentes. Ces deux types de lexies doivent être plus nombreuses que les autres, de préférence. Pour autant, dans certains thèmes, cela ne sera pas le cas. Il faudra alors garder ceux qui en ont le plus.

Dans notre exemple, nous négligerons les sujets suivants :

  • choisir des fleurs pour un mariage,
  • mariage fleurs,
  • mariage les plus belles fleurs,
  • mariage quelles fleurs,
  • mariage quelles fleurs choisir,
  • mariage quelles sont les plus belles fleurs,
  • quelles fleurs choisir pour un mariage,
  • quelles fleurs offrir pour un mariage,
  • quelles fleurs pour un mariage.

Le choix final

Vous allez devoir entrer dans le détail de chaque metamot. Vous regarderez la présence de concurrents dedans. S’il y en, généralement, vous ne conserverez pas le sujet concerné.

Ensuite, vous vérifierez que les lexies sont en adéquation avec votre objectif. Vous éliminerez ceux qui sortent du cadre. Vous garderez alors le metamot le plus conforme à vos attentes.

Dans notre exemple, il nous reste quatre candidats. De prime abord, « mariage choisir des fleurs » semble le sujet à retenir. Regardons plus en détail ces prétendants.

1) Les plus belles fleurs pour un mariage

Nous constatons qu’il n’y a presque que des lexies déterminantes. Par contre, le nombre de lexies est peu élevé par rapport aux autres calculs. En conséquence, nous ne le retiendrons pas.

2) Mariage quelles fleurs offrir

Dans les lexies, nous trouvons 1 omniprésente mais aussi le nom d’un site commercial. A moins que cela soit notre entreprise, nous délaisserons cette expression.

3) Quelles sont les plus belles fleurs pour un mariage vs Mariage choisir des fleurs

Le nombre de lexies est suffisant dans les deux cas. Chacun d’eux peut être la matière de votre prochain article.

Si nous regardons de plus près, l’optique est différente. Dans l’un, le sujet traitera de décoration et de type de fleurs. Dans l’autre, cela sera plus axé sur le bouquet de la mariée et la cérémonie.

Par conséquent, selon votre objectif, vous opterez pour l’un ou l’autre. Vous pourrez également faire deux pages différentes, chacune traitant un des deux points de vue.

Petite gourmandise

La formulation des mots est importante. Parfois, deux expressions proches donnent des résultats complètement différents.

Dans notre exemple, cela se vérifie avec « mariage choisir des fleurs » et « choisir des fleurs pour un mariage ».

Nous y avons les mêmes mots signifiants : mariage, fleurs, choisir. Nous pouvons dire qu’ils sont assez proches. Nous pourrions donc penser que cela donne la même chose. Dans les faits, les produits sont très dissemblables.

Certes, certaines lexies sont communes, mais elles n’ont pas la même puissance. D’autres sont issues d’univers distincts.


 

Conclusion

La rédaction d’un article et de son titre se fait pour l’internaute. Certes, vous devez pensez SEO mais pas seulement.

En effet, l’intention des visiteurs doit guider vos sujets pour ne pas rater votre cible. De plus, cela rendra vos articles plus compréhensibles pour Google.

A propos de l'auteur...

Christian Méline

Je suis développeur de logiciels, SEO et initiateur de la sémantique SEO.
J'ai publié depuis 2013 de nombreux articles sur la sémantique et notamment sur les metamots qui sont l'aboutissement d'un long travail de R&D. Un metamot est une entité sémantique permettant, notamment, de "signer" un texte pour le web, de calculer des maillages, etc..

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !