WordPress Vs Joomla : Quelle est la meilleure plateforme CMS ?

Avant de commencer le développement d’un site internet, une des étapes cruciales est de bien choisir le CMS qui sera utilisé. Qu’il s’agisse de WordPress, de Joomla, ou d’une autre, chaque plateforme possède sa propre interface et ses propres caractéristiques.

WordPress est de très loin le CMS le plus populaire, il est utilisé par des millions de personnes à travers le monde. Toutefois, cela ne fait pas forcément de lui un choix évident. D’autres systèmes de gestion de contenu, et notamment Joomla, peuvent aussi présenter des avantages particulièrement intéressants pour certains utilisateurs, et il convient de bien étudier ce que chacun peut offrir avant de faire un choix.

WordPress et Joomla : Présentation des deux plateformes

Si par le passé, les sites internet étaient réalisés en créant chaque page séparément et en utilisant des langages comme HTML, JavaScript, ou CSS, les choses ont maintenant bien évoluées. Depuis déjà plus de 10 ans, des plateformes CMS sont apparues pour offrir des outils puissants aux créateurs de sites internet. Ceux-ci peuvent maintenant développer et mettre à jour leurs sites de manière dynamique, et y intégrer de nombreuses fonctionnalités en s’épargnant la contrainte de devoir taper les lignes de codes à la main.

WordPress, le CMS le plus utilisé en 2020

À son lancement en 2003, WordPress était un simple outil de gestion de blog. À mesure de son évolution, la plateforme est devenue un CMS très complet et extrêmement populaire. En 2020, sa renommée n’est plus à faire, plus de 40 millions de recherches sur les moteurs de recherche concernant ce système sont réalisées chaque mois, et ce sont plus d’un tiers des sites disponibles sur Internet dans le monde qui sont alimentés par ce système.

La plateforme ne se limite plus à des blogs, puisque même certains des plus gros sites mondiaux l’utilisent. Le succès de WordPress est tel que la plateforme détient actuellement plus de 60 % des parts de marché du secteur des CMS, ce qui en fait bien sûr de très loin le leader mondial.

WordPress Vs Joomla

Joomla, l’alternative ?

Aujourd’hui bien que beaucoup moins populaire que son aînée, cette autre plateforme open source lancée en 2005 n’en reste pas moins le deuxième CMS le plus employé. Environ 3 % des sites mondiaux sont propulsés grâce à ses services, et elle possède plus de 5 % des parts du marché des systèmes de gestion de contenu.

Au fil des années, ce système de gestion de contenu qui était au coude à coude avec le leader a eu tendance à voir ses parts diminuer avec l’apparition de nouveaux CMS et l’essor de son concurrent direct. Toutefois, il offre toujours certains avantages qui continuent de séduire de nombreux créateurs de sites sur Internet.

WordPress Vs Joomla

Les points forts et faibles de WordPress et Joomla

Ces deux plateformes étant les leaders historiques, bien souvent le sujet de savoir laquelle des deux est la meilleure déchaîne les passions parmi les utilisateurs chevronnés. Mais si ces deux systèmes de gestion de contenu parviennent à coexister depuis un si grand nombre d’années, c’est parce qu’ils ont su évoluer différemment, et qu’ils proposent aujourd’hui des services différents. Le succès immense de WordPress ne doit rien au hasard, et Joomla possède également des qualités propres et pourra même représenter pour certains un meilleur choix.

Les avantages de WordPress

Le premier point fort qui vient à l’esprit lorsque l’on pense à ce système, c’est sa grande facilité d’utilisation. En règle générale, il est reconnu comme étant le CMS le plus accessible, notamment pour les personnes qui ne possèdent pas de compétences en développement et ne maîtrisent aucun langage informatique.

Cet outil était à l’origine spécialement conçu pour les blogs, et il reste encore aujourd’hui particulièrement adapté pour ceux-ci. Dès l’origine de la création d’une page, il est par exemple possible de bien différencier si elle sera une page classique ou un article de blog.

La très vaste communauté d’utilisateurs de ce système assure également de facilement trouver de l’aide au moindre souci. De nombreux forums, blogs, ou groupes sur les réseaux sociaux y sont consacrés, et regorgent d’utilisateurs experts qui sont prêts à offrir leur aide à ceux qui en auraient besoin. L’autre avantage d’utiliser un CMS qui possède une si grande communauté et de pouvoir plus facilement trouver des développeurs qui travaillent pour un prix légèrement plus avantageux ou de se former avec des professionnels.

Il s’agit également d’un système de gestion de contenu extrêmement personnalisable. Le nombre de thèmes et de plug-ins disponibles sur la plateforme dépasse de très loin tout ce qui se fait chez la concurrence. Les extensions optimisées pour le SEO, ou pour permettre de personnaliser entièrement le design d’un site sont nombreuses. Pour un utilisateur, c’est l’assurance de pouvoir trouver rapidement tout le nécessaire pour apporter de nouvelles fonctionnalités à son site, et pouvoir le modifier afin qu’il ne ressemble à aucun autre.

WordPress Vs Joomla

Les limites de WordPress

Même la plateforme la plus populaire au monde peut avoir quelques défauts. Si la plupart de ses qualités découlent de sa popularité, ses défauts sont plutôt des conséquences qui viennent de son origine de plateforme de blogging.

Ce n’est que par extensions et mises à jour que ce système a petit à petit été redessiné pour être utilisé pour la création de sites et de boutiques en ligne. En conséquence, l’interface n’est pas forcément la plus adaptée pour la gestion de sites plus lourds. Pour les sites qui nécessitent un code plus complexe et qui continuent à grossir à mesure du temps, ou qui utilisent des dizaines de plug-ins, la plateforme peut montrer certaines difficultés, et les sites peuvent avoir quelques soucis de réactivité.

Les avantages de Joomla

Tout aussi puissant que son concurrent, ce système de gestion sait parfois se montrer plus flexible dans le traitement de certains contenus, et notamment les moins habituels. Il s’agit d’une plateforme un peu plus complexe à appréhender, qui offre à son utilisateur plus de modularité, mais nécessite également plus de compétences afin d’en tirer profit.

Tandis que son concurrent ne permet l’utilisation que d’un seul thème, Joomla rend possible la sélection de plusieurs modèles selon les éléments de contenu, permettant ainsi une personnalisation plus poussée. De plus, ce CMS propose une rubrique support en français directement intégrée au cœur du système, sans nécessiter de passer par l’installation d’un plugin. La gestion des utilisateurs intégrée à la plateforme est aussi plus complète. L’environnement multi-utilisateur propose des fonctionnalités pour rapidement ajouter ou supprimer des comptes, et gérer les différents accès qui leur sont accordés.

WordPress Vs Joomla

Les limites de Joomla

Pour les débutants, la relative complexité de ce CMS peut parfois rendre son utilisation assez frustrante. De plus, tout comme WordPress, ce système montrera ses limites dans la gestion de sites très lourds.

Au niveau de l’interface, Joomla semble également assez daté face à la concurrence. Le nombre d’utilisateurs étant bien plus restreint, la quantité de professionnels qui travaillent sur cette plateforme est bien moins importante. De fait, les thèmes et les plugins proposés sont en moins grand nombre, mais aussi moins récents.

 

Débuter sur WordPress et sur Joomla

Dans les deux cas, ces CMS faciles et simples à installer nécessitent avant tout d’avoir à disposition un nom de domaine ainsi qu’un espace pour héberger le contenu du site. Beaucoup de fournisseurs d’hébergement proposent des installations automatiques de ces plateformes pour faciliter leur déploiement. Dans certains cas elles peuvent même être préinstallées par défaut.

L’accessibilité de WordPress pour les débutants

L’interface de WordPress est simple, et la plupart des utilisateurs même débutants pourront s’y retrouver relativement facilement. Lors d’un projet de création d’un site internet classique sans trop de fioritures, ou d’un blog, quelques heures peuvent être suffisantes pour obtenir un résultat tout à fait acceptable.

Des fonctionnalités comme le Customizer sont prévues pour faciliter encore l’utilisation de la plateforme. Le changement de thème peut se faire simplement et en quelques clics, sans nécessiter de taper la moindre ligne de code. De très nombreuses extensions peuvent être installés en quelques clics, et leur utilisation permet encore de simplifier le développement d’un site.

L’éditeur Gutenberg intégré offre des possibilités innovantes pour l’édition du contenu. Il permet très facilement de créer et d’organiser différents blocs de contenus, et de réaliser la mise en page d’un texte. Des extensions pour l’édition et la construction de page peuvent venir s’y ajouter pour améliorer encore l’expérience, et permettre de personnaliser une mise en page avec des interactions simples. Tout est fait pour qu’un utilisateur débutant puisse facilement obtenir un site bien fait et fonctionnel.

WordPress Vs Joomla

L’accessibilité de Joomla pour les débutants

La création d’un site à l’aide de cette plateforme nécessite un peu plus de temps, et l’utilisation sera probablement moins aisée pour un débutant. Dès le début de processus de création, elle se différencie de son concurrent par le fait qu’elle sépare concrètement les pages selon plusieurs catégories en fonction de leur contenu. La première étape consiste donc à bien définir ces catégories. Si ce procédé n’est pas sans avantages, il peut également s’avérer assez rébarbatif, surtout pour les personnes qui n’en auraient pas foncièrement l’utilité.

En ce qui concerne l’interface de Joomla, celle-ci est extrêmement complète, et pour les utilisateurs non confirmés, le très grand nombre de choix dans les différents menus peut rendre les premiers pas sur ce CMS un peu confus. Certains outils d’éditions comme TinyMCE et des plug-ins de mise en page peuvent être utilisés pour simplifier l’utilisation de cette plateforme.

 

Augmenter les possibilités de personnalisation avec les plugins et les extensions

Ces deux plateformes CMS utilisent des ajouts qui peuvent être gratuits ou payants, pour permettre à leurs utilisateurs d’avoir accès à des fonctionnalités bien plus larges, et ainsi étendre leurs sites internet. On parle alors de plugins, ou d’extensions. Sur le plan esthétique, les deux plateformes proposent également d’importer des thèmes, qui sont appelés modèles sur Joomla. Ces thèmes permettent de rapidement changer toute la charte graphique d’un site. Des catalogues proposent un grand choix de thèmes payants ou gratuits qui peuvent être appliqués à un site en quelques instants.

Actuellement, plus de 7 400 thèmes et 56 000 plugins gratuits sont répertoriés dans l’annuaire du site officiel de WordPress. Des milliers d’autres thèmes payants sont également disponibles, ceux-ci proposent l’avantage d’avoir un support garanti. Plusieurs modèles économiques sont possibles, certains thèmes étant gratuits, mais avec des options payantes, d’autres pouvant nécessiter de souscrire à un abonnement.

Sur Joomla, le site officiel propose un annuaire officiel qui regroupe déjà plus de 8 000 extensions. Aucune bibliothèque officielle n’est disponible en ce qui concerne les modèles, mais une simple requête sur un moteur de recherche suffit à voir que de beaucoup sont mis à disposition des utilisateurs pour personnaliser l’apparence de leurs pages.

WordPress Vs Joomla

La sécurité et la protection des données sur WordPress et Joomla

La protection des données est l’une des priorités lorsqu’on met à disposition du contenu sur Internet. Sur chacune de ces deux plateformes, la sécurité est à priori assurée. WordPress et Joomla restent cependant des plateformes open source ouvertes aux extensions, et des problèmes liés à la sécurité peuvent donc encore apparaître. Pour une personne en charge de la maintenance d’un site, l’utilisation d’un CMS est donc un risque potentiel d’être exposé à une faille de sécurité.

Des extensions tierces gratuites ou payantes existent donc, pour compléter davantage encore la sécurisation, en permettant par exemple de s’assurer à tout moment que tous les éléments sont bien à jour et en effectuant des vérifications quotidiennes. Malgré les actualisations régulières des extensions, des thèmes et des plateformes en elles-mêmes, des failles peuvent encore apparaître et rendre un site vulnérable. Certains services proposent donc également une protection complète, en effectuant un scan complet du site pour vérifier l’éventuelle présence de failles de sécurité, et en mettant en place les mesures correctives nécessaires.

securite-wordpress

 

Au final, quelle plateforme CMS choisir ?

Pour faire le bon choix de plateforme CMS, il ne faut pas forcément se demander laquelle de ces deux plateformes est objectivement la meilleure. Chaque CMS propose certains avantages et certains inconvénients, qui selon les cas seront sans importance, ou décisif au moment de choisir. Il convient donc plutôt de réfléchir en profondeur aux besoins précis que vont engendrer la création et la mise à jour du site Web qui va voir le jour.

Dans la grande majorité des cas, la plateforme WordPress sera le choix qui s’impose, pour de nombreuses raisons. Pour un blog ou un site Web, il s’agit sans conteste du CMS le plus simple à appréhender, en particulier pour toutes les personnes qui n’ont pas de talent de développeur. Il propose de très nombreuses fonctionnalités, constamment mises à jour, pour permettre même aux débutants de rapidement se lancer, et d’obtenir un site attractif sans se ruiner et sans y passer des semaines voire des mois. Sa large communauté permet aux néophytes de facilement obtenir l’aide dont ils pourraient avoir besoin. Ce sont tous ces avantages qui ont permis à ce système de s’imposer au fil du temps, en parvenant à séduire toujours plus de nouveaux utilisateurs.

Pour les personnes qui possèdent quelques compétences en développement, ou qui n’ont pas peur de passer par une phase d’apprentissage qui peut être assez complexe, Joomla est une plateforme qui peut se montrer intéressante. Elle propose une plus grande flexibilité dans la gestion des utilisateurs, de même que dans l’affichage de certains types de contenu.

La tendance très nette de ce système de gestion de contenu à perdre sans cesse des parts de marché depuis des années est également à prendre en compte. Le nombre d’utilisateurs reste très correct, et la plateforme n’est pas sur le point de disparaître. Cependant, ce déclin de l’activité en comparaison de WordPress rejaillit également sur le nouveau contenu rendu disponible par les créateurs d’extensions et de thèmes. Pour un nouveau site, il peut donc sembler plus intéressant de se tourner plutôt vers une plateforme qui continue à grandir, et à se maintenir à jour bien plus régulièrement.

A propos de l'auteur...

WPFormation

Fabrice Ducarme, spécialiste & formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur de WP Formation.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015, Marseille 2017 et au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 450 articles & tutoriaux à propos de WordPress, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

2 commentaires pertinents à ce jour ;)

  • Pierre dit :

    Très intéressant et honnête. Félicitations pour cet article.

  • Herve dit :

    Bonjour,

    Article ne démontant pas Joomla, c’est déjà cela, de la part d’un fana de wp ne l’oublions pas.
    Personnellement cela fait ~ 10 ans que j’utilise les 2 (un peu plus pour Joomla) du à une forte demande sur-appréciée de wordpress (comme windows pour les ordi). J’apprécie wordpress pour ces thèmes diversifiées et quelques utilisations précises pour des plugins qui n’existeraient pas avec Joomla.
    Sinon je préconise Joomla qui stagne peut-être mais va bénéficier dans les prochaines semaines d’une nouvelle version Joomla 4 : https://www.joomla.org/

    Celle-ci rivalisera en terme de faciliter d’installation. L’ergonomie a été aussi revue. A 1ère vue un peu plus difficile pour la prise en main si vous restez en mode blog. Dès que vous ajouter 15-20 plugins sur worpdress, ce qui a été mon cas avec buddypress ou woocommerce, wp devient une usine à gaz car les dev. de wp ne bénéficient pas d’un vrai framework et poussent leur plugins comme ils veulent :-(

    Contrairement à wp, Joomla possèdent plusieurs atouts qui peuvent faire la différence
    – nativement multilingue ( à comparer avec des plugins non compatible avec des plugins multilangues wp qui sont autant de surcouches)
    – gestion des droits très étendues par rapport à wp sans utiliser de hack
    – champs personnalisés qui donnent une souplesse incomparable avec des extensions joomla ou plugin wp car on peut développer nativement énormément d’appications
    – workflow qui arrive avec joomla 4
    – et j’en oublie

    Le nombre supérieur de plugins est vrai mais bon nombre d’extension de wp sont obsolètes, codés avec les pieds ou pire avec des failles de sécurité (ce qui avec l’aspect dominant de wp explique les attaques plus fréquentes sur ce cms).

    Voilà quelques arguments pour inciter certains d’entre vous à faire un vrai test par eux-mêmes selon leur besoin

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !