Bien choisir son Hébergement WordPress

La création d’un site WordPress peut paraître au premier abord assez simple, mais il faut en réalité planifier plusieurs activités. Si le design, le contenu du site et le référencement sont des points importants, il faut dans un premier temps se renseigner sur les possibilités disponibles pour les hébergements.

Configuration minimale exigée

La création d’un site WordPress nécessite de connaitre quelques informations et notamment celles concernant les exigences techniques de ce dernier. Avant de choisir un hébergeur, il est primordial de se diriger vers une configuration précise proposant à minima:

  • Le support du PHP et du MySQL
  • Une base Linux avec LiteSpeed ou Apache
  • Le module « mod_rewrite » qui permet de nettoyer les URI’s
  • Une mémoire script d’au moins 32 MB

Ces conditions permettent ainsi de sélectionner déjà plusieurs hébergeurs, mais il faut ensuite prendre en compte d’autres éléments...

 

Hébergement WordPress Haute qualité

 

Serveur mutualisé ou dédié ?

Ce sont deux hébergements différents qui n’offrent pas les mêmes compétences.

L’hébergement mutualisé

L'offre mutualisée est généralement très abordable puisque certaines sociétés proposent des formules dès 3 ou 4 euros par mois. Toutefois, il faut connaitre au préalable les avantages et les inconvénients avant de se lancer.

Ces formules regroupent plusieurs clients, il s’agit donc d’une colocation et cela peut s’avérer assez complexe à gérer. En effet, si l’un des clients consomme une bande passante importante, des répercussions seront généralement observées sur les autres sites. Cette offre peut convenir aux plateformes qui bénéficient de mises à jour régulières, mais dont l’audience reste moyenne ou faible.

Le Serveur Dédié

A contrario, lorsque plusieurs milliers de visiteurs uniques se présentent sur le site quotidiennement, les limites de l’hébergement mutualisé seront rapidement dépassées. Les répercussions sont donc importantes, puisque le site sera parfois indisponible et des ralentissements seront observés. Dans ce cas de figure, il faudra se tourner vers un serveur dédié. Le tarif est toutefois beaucoup plus important puisqu’il faut compter pas moins 20 euros par mois. Par conséquent, plus les compétences seront importantes, plus le prix affiché sera élevé.

Ainsi, pour choisir entre un hébergement mutualisé ou dédié, il suffit d’identifier ses besoins et son audience. Dans tous les cas, les sociétés proposent des formules personnalisables, il est donc tout à fait possible d’évoluer en fonction de l’augmentation des performances du site.

 

Hébergement Gratuit

Tous les hébergements sur internet ne sont pas payants, puisque certaines plateformes, Free par exemple, proposent un tel service. Il faut une nouvelle fois identifier ses besoins avant de s’inscrire, car les serveurs sont mutualisés et les ralentissements pourraient être nombreux.

Si toutefois le propriétaire du site propose des publicités, des photos et de nombreux articles, il est peu judicieux d’avoir recours à ce système gratuit. De plus, il ne faut pas oublier que le site WordPress sera suivi dans la barre d’adresse de la mention du site hébergeur tel que « Monsite.free.fr ». Il peut paraître donc assez pratique de souscrire à un hébergement mutualisé payant qui offrira un concept similaire, mais dont les performances seront plus élevées.

 

Ne pas négliger certains services

L’hébergeur se doit également de proposer quelques services pour que la mise en ligne soit optimale. Pour un site WordPress, il est primordial d’avoir au moins 100 Mo pour la capacité de stockage. Les fichiers du site seront envoyés par FileZila par exemple, l’hébergeur devra proposer un accès FTP et fournir un nom d'utilisateur et un mot de passe.

Lorsque la plateforme sera mise à jour (nouvelles photos, des articles, des vidéos…), l’ensemble sera mémorisé dans une base de données MySQL. Cette dernière doit donc être supportée par l’hébergeur qui proposera également un mot de passe et un nom d'utilisateur lors de la validation de la commande.

La sauvegarde est également à prendre en compte, la plupart des hébergeurs proposent, sans surcoût, une sauvegarde automatique toutes les 24h00s sur une période d'au moins 30 jours.

Certaines sociétés proposent des formules complètes avec le nom de domaine intégré. Cela facilite grandement les démarches puisque toutes les souscriptions sont faites en même temps. Dans ce cas de figure, il faudra attendre quelques heures supplémentaires pour que le nom de domaine soit mis en route. La majorité des hébergeurs mettent à la disposition des internautes un formulaire efficace permettant de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine.

 

Définitions à retenir

  • Domaine inclus: Dans l'achat de l'hébergement, un nom de domaine vous sera offert (ex: www.mondomaine.com)
  • Espace disque: La taille généralement en Go des données que vous pourrez stocker en ligne.
  • Trafic mensuel: Quantité de données que les visiteurs du site peuvent télécharger sur un mois, pour un site normal (qui propose simplement des pages en consultation) on estime qu'un 1Go de trafic mensuel peut supporter jusqu’à 100 visites par jour.
  • Base de données MySQL: Système de gestion de base de données. Il fait partie des logiciels de gestion de base de données les plus utilisés au monde, autant par le grand public (applications web principalement) que par des professionnels (gestion par exemple de catalogue en ligne ou de formulaires).
  • Compte FTP: Compte servant à se connecter via un logiciel de transfert (FileZilla) permettant de charger des fichiers sur votre site internet.
  • Compte Email: Le nombre de comptes mail que vous pourrez créer avec l'extension de votre domaine (contact@mondomaine.com)

 

Quels sont les principaux hébergeurs ?

Il faut noter que tous les hébergeurs proposent des formules pour les serveurs mutualisés et les systèmes dédiés.

  • Le nom le plus connu dans ce domaine se nomme OVH et il est utilisé par une multitude de plateformes. Il faudra compter environ 5 euros pour la première formule avec 100 Go, mais le trafic sera limité. Cette entreprise dispose de plusieurs gammes susceptibles de s'adapter à tous les besoins même les plus importants.
  • 1&1 est également une société connue sur ce secteur, les prix affichés sont attractifs, le SAV un peu moins. Il faut compter au minimum 3 euros pour un hébergement mutualisé et 20 euros pour un serveur dédié qui offre une capacité de stockage de 1 To et de 16 Go de RAM.
  • 1Hébergement est géré par l’hébergeur Nuxit. Les deux sociétés proposent un hébergement classique dès 3 euros. Il faut noter que l’entreprise Nuxit installée en France met à la disposition des internautes des serveurs dédiés répartis dans deux domaines à savoir « Eco » et « Pro ». Le tarif de départ est de 119 euros par an avec 512 Mo de RAM et 20 Go pour le disque dur.
  • Sur le marché international, Hostpapa bénéficie d’une réputation assez importante. Le prix de départ sans une offre promotionnelle se situe aux alentours de 5 euros. Dans ce cas de figure, l’espace du disque est illimité.
  • Ceux qui ont déjà ouvert un site sous WordPress ont généralement opté pour le concept d'Infomaniak. Cette société Suisse propose une solution à 90 euros par an avec 60 Go (capacité de stockage) et un trafic mensuel illimité.
  • Un autre hébergeur web vert, PlanetHoster avec des offres en mutualisé qui commencent à 5,99€ par mois pour 20 Gb d'espace disque, illimité en trafic et hits et un nom de domaine gratuit.
  • La solution Online, une filiale du groupe Iliad (Free). Réparti sur 3 datacenters, l'hébergement mutualisé démarre à 14,30 euros par an et les offres dédiées à partir de 12 euros par mois.
  • WP Serveur proposé par votre serviteur, une solution d'hébergement uniquement dédiée à WordPress. WP Serveur vous assure un hébergement de haute qualité, rapide, sécurisé, performant et avec des services innovants à partir de 19€ par mois.

Découvrez également d'autres solutions testées et approuvées par différents blogueurs WP dans l'article 12 Blogueurs = 12 WordPress.

 

Le meilleur hébergement pour WordPress ?

Nous l'avons vu plus haut, le choix d'un hébergeur se doit de répondre à plusieurs critères et il n'existe pas de solution universelle. Il est par conséquent indispensable de connaitre les besoins, le budget et les évolutions futures pour choisir au mieux l'offre la plus adaptée.

Pour les débutants, il est toutefois conseillé de commencer avec un hébergement mutualisé notamment si le trafic est faible. Les prix sont vraiment abordables et cela permet d'apprendre au fur et à mesure les complexités de la mise en ligne d'un site web.

Pour votre business ou votre site d'entreprise, la qualité, la vitesse et la sécurité de votre WordPress sont primordiales, optez de préférence pour un hébergement spécialisé WordPress ou un hébergement haut de gamme.

A noter : De nombreux hébergeurs proposent un package comprenant l'hébergement, le nom de domaine et les emails. C'est, certes plus simple, mais à mon sens une mauvaise idée ! Il vaut mieux ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La solution la plus sage reste de faire appel à un vrai registar comme Bookmyname (qui enregistre votre nom de domaine + email pour 8€/an) puis ensuite choisir votre hébergeur, ainsi si ce dernier ne fait pas l'affaire vous pourrez facilement déménager tout en conservant votre nom de domaine.

A propos de l'auteur...

WPFormation

Fabrice Ducarme, formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur du site WP Formation.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015 ainsi qu'au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 400 articles & tutoriaux à propos de WordPress, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

Tweet72
Share10
Share13
Buffer73