La sémantique SEO et WordPress

Je me propose de vous présenter ici un programme d’articles sur la sémantique.
Aujourd’hui, nous posons juste quelques bases. Je vous dis aussi quelques mots sur les prochains sujets…

L’aventure sémantique est fantastique. Elle permet d’aller de facto vers l’internaute, vers ce qui le captive. J’espère vous la faire aimer au-delà de son usage incontournable qui se dessine jour après jour en SEO.

Je partagerai peut-être avec vous aussi quelques résultats de R&D, de façon la plus limpide possible et je pense que cela vous aidera à mieux défendre vos projets WordPress.

Sémantique SEO

 

  1. Introduction
  2. Qu’est-ce que la sémantique SEO ?
  3. La sémantique et WordPress, le programme
  4. Aparté

 

1) Introduction

Le mot “sémantique” est utilisé un peu à toutes les sauces en SEO. Il ne faudrait pas que ce mot qui parle du SENS en linguistique devienne un mot qui n’a plus de sens !

Par exemple, quand nous parlons des catégories d’un blog WordPress, nous sommes sur de la thématique, pas sur de la sémantique… En effet, dans une même catégorie WordPress, nous pouvons avoir moult sujets différents : les catégories sont en fait des classifications, mais pas de la sémantique.

Mais alors, qu’est-ce que la sémantique en SEO ?

 

2) Qu’est-ce que la sémantique SEO ?

Si vous parlez d’un sujet qui vous tient à cœur, que vous connaissez bien, dès lors que vous le maîtrisez, le sens du message que vous voulez passer devrait se retrouver dans votre prose.

Cela peut être conscient ou inconscient d’ailleurs, mais un billet écrit par un passionné aura bien du mal à être “creux”… Sans le vouloir, l’auteur va parsemer son article de petites pierres blanches qui sont les “éléments de son discours”.

C’est rarement parfait, mais il y a le plus souvent de nombreux indices.

Mais en SEO ?
Il faut que le moteur de recherche comprenne non seulement de quoi vous parlez, mais aussi ce que vous en dîtes. Google, en effet, n’a de cesse aujourd’hui de reformuler les requêtes des internautes. Pour un internaute en particulier, cela revient à lui fournir une page de résultats spécifique, rien que pour lui… Du coup, votre prose sera mieux armée si elle est éligible à cette reconnaissance du moteur. La personnalisation des résultats de recherche ne doit pas être subie, mais exploitée, ce que la sémantique permet.

Notez que le SEO sémantique prend une place de plus en plus importante avec le temps… Et le SEO orienté “mot-clés” peut parfaitement disparaître un jour…

Comment faire alors ?
Comme Google n’est pas doué de sensibilité, il a besoin que votre prose ait les mots d’un texte captivant. Google a ses propres listes, des sortes de petits (!) dictionnaires de mots associés à votre sujet. Quand il regarde une page, il vérifie la présence de ces mots et comment ils sont utilisés. C’est par la présence de ces mots que cela va donc se jouer… Oui, mais pas n’importe comment, nous verrons cela.

 

3) La sémantique et WordPress, le programme

Source cocon.se

Je vais donc vous proposer ici plusieurs billets sur la sémantique.

L’objectif est qu’à terme, vous deveniez autonomes et capables de donner une forte sémantisation » à votre ou vos sites WordPress. Dans ce programme, nous allons nous baser sur les metamots qui fournissent les mots importants nécessaires à la « sémantisation ». Les mots inclus dans un metamot sont nommés “lexies“.

Le programme :

a) La formulation de votre sujet avant de rédiger le titre d’un article :
Dès lors qu’un sujet est bien formulé, vous avez une chance supplémentaire de voir Google vous positionner quand il a identifié les internautes qu’il pense être intéressés.

En avant-goût de l’article dédié :
Essayez de trouver 2 ou 3 formulations, avec un verbe, qui décrivent au mieux selon vous le sujet de l’article. Vous allez calculer les metamots des différents sujets. Vous allez comparer ensuite les metamots et choisir celui qui vous semble le plus précis.

Exemple :
Vous voulez rédiger un article sur les premiers secours. Si Google comprend l’essence de votre article, il ne va pas se gêner pour reformuler une requête telle que « que faire en urgence » par le titre de votre article afin que vous ressortiez devant tout le monde. Auparavant, il aura « compris » ce que l’internaute voulait en réalité. L’internaute ne se rendra pas compte que sa requête a été modifiée. L’enjeu est donc de taille et c’est entre vos mains.

Oui, mais comment s’assurer que Google va vous « comprendre » ?
Ici, les metamots de “Quels sont les premiers gestes de secours” (utilisation de secours) et “comment pratiquer les premiers soins” (utilisation de soins). Je pourrais en avoir d’autres.

Source cocon.se

Selon ce que vous voulez dire, vous verrez, en principe, clairement lequel des metamots vous semble le mieux adapté et par là même, quelle est la meilleure formulation de votre sujet. Je vous apprendrai notamment quel est le rôle des lexies déterminantes…

b) Recalibration a posteriori d’un article que vous voulez réchauffer :
Là, vous calculez les metamots en vous servant de votre titre ou H1. Optimisez juste le contenu avec les metamots… Cela vous obligera sans doute à ajouter un peu de texte, ce qui sera bien pour votre page…

c) Maillage interne basé sur la sémantique :
Si vous avez les metamots d’un article, vous pouvez voir les articles qui partagent les mêmes lexies et donc réaliser un maillage interne très performant…

d) Savoir quels mots placer proches des liens de maillage ou autre :
Vous pouvez mettre à proximité d’un lien entre deux pages quelques-unes des lexies partagées par les 2 pages liées. Google adore cela…

e) Trouver des idées de contenu et de rédaction :
Les lexies des metamots sont souvent très inspirantes pour la rédaction d’un nouvel article, mais peuvent aussi vous donner des idées de nouveaux sujets…

f) Donner à votre page des intertitres bien sentis :
Les lexies vous serviront pour rédiger vos intertitres et la rédaction coulera d’elle-même. Il suffit de faire des petits regroupements de lexies pour savoir quoi écrire dans les paragraphes…

g) Réaliser un cocon sémantique :
Vous pouvez réaliser un cocon sémantique dans votre WordPress en orchestrant tout ce qui précède. Rassurez-vous, je serai détaillé le moment venu.

h) Booster votre e-commerce :
Vous pouvez réaliser un cocon sémantique avec vos articles de blog, mais qui “pousse” une page qui, elle, est sur votre e-commerce.

Un joli programme en perspective, n’est-ce pas ?

 

4) Aparté

Pensez à venir si vous le pouvez au SEO By Night qui se tiendra à Orléans les 6 et 7 novembre prochain. Il reste encore quelques places. J’y ferai une conférence sur le thème des cocons sémantiques “ambitieux”. Si vous le souhaitez, nous pourrons même échanger à ce moment-là.

La sémantique SEO et WordPress
4.7 pour 11 votes

A propos de l'auteur...

Christian Méline

Je suis développeur de logiciels, SEO et initiateur de la sémantique SEO.
J'ai publié depuis 2013 de nombreux articles sur la sémantique et notamment sur les metamots qui sont l'aboutissement d'un long travail de R&D. Un metamot est une entité sémantique permettant, notamment, de "signer" un texte pour le web, de calculer des maillages, etc..

3 commentaires pertinents à ce jour ;)

  • Thierry Pigot dit :

    La sémantique et une bonne architecture de contenu, c’est la base du SEO on-site.

    Connaissant Christian, j’ai hâte de lire la suite ;)

  • Greg dit :

    Merci pour ce premier chapitre! Sémantique et cocon ne font plus qu’un désormais…Vivement la suite :o)

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !

Partagez23
Tweetez26
Partagez
Buffer
49 Partages