Swift Performance Lite : un plugin de cache efficace ?

Si vous utilisez WordPress depuis quelques mois, vous avez dû vous rendre compte qu’un plugin de cache était quasi-indispensable pour optimiser la performance de votre site. Oui, mais ces extensions sont souvent payantes. Aujourd’hui, nous allons mettre en lumière un plugin de cache freemium : Swift Performance Lite.

Swift Performance Plugin Freemium

Qu’a-t-il de plus que les autres ? Vaut-il le coup ? Est-il performant ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Au programme de cet article :

  1. Qu’est-ce qu’un cache ?
  2. Pourquoi WordPress a-t-il besoin d’un plugin de cache ?
  3. Pourquoi est-il important d’avoir un site performant ?
  4. Swift Performance Lite en détail
  5. Qu’est-ce que Swift Performance a de plus que les autres plugins de cache ?
  6. Comment savoir si un plugin de cache est efficace ?
  7. En conclusion : un plugin de cache est-il suffisant ?

 

1 – Qu’est-ce qu’un cache ?

La mise en cache est un moyen qui permet de générer des ressources statiques (pages HTML) à partir de ressources dynamiques (PHP) afin de les enregistrer sur un serveur.

Ainsi, lorsqu’un internaute accède à un site qui utilise un cache, son serveur fournira une page HTML statique plutôt que de charger tous les scripts, exécuter les codes PHP et effectuer des requêtes en base de données inutilement.

La mise en cache améliore donc considérablement le temps de chargement des pages d’un site web, l’expérience utilisateur et contribue à la performance de celui-ci.

La mise en cache peut aider à réduire la charge sur votre serveur web en économisant de la mémoire et devient une fonctionnalité indispensable si vous utilisez des offres d’hébergement basiques.

 

2 – Pourquoi WordPress a-t-il besoin d’un plugin de cache ?

En réalité, ce n’est pas seulement WordPress qui a besoin de mettre en cache ses contenus. Ce sont tous les CMS (Content Management Système).

Contrairement aux sites statiques (HTML) où tous les fichiers et contenus sont stockés au sein d’un répertoire sur votre serveur, les CMS fonctionnent avec des requêtes en base de données qui permettent de récupérer des contenus avant de les fournir aux internautes.

Pourtant, il y a de nombreux cas où votre site n’a pas besoin de récupérer tout le contenu en base de données :

  • Vous ne mettez pas à jour vos articles quotidiennement,
  • Idem pour vos pages,
  • Vous ne modérez pas des milliers de commentaires par jour,
  • etc.

Donc, dans la mesure où votre contenu reste identique, la mise en cache crée des copies statiques de vos publications pour les transmettre aux visiteurs, en quelques fractions de secondes, lorsqu’ils les demandent. Supprimant ainsi l’étape d’envoi de requêtes en base de données.

 

3 – Pourquoi est-il important d’avoir un site performant ?

Question bête n’est-ce pas ?

Aimez-vous attendre plusieurs secondes lorsque vous cliquez sur un article qui vous paraît intéressant ?

  • La première des raisons est de fournir, au visiteur de votre site, une bonne expérience utilisateur.
  • La seconde est que les sites rapides obtiennent un meilleur positionnement dans les résultats de recherche. Avoir un site web performant est un critère SEO qu’il ne faut pas négliger !
  • Enfin, cela peut également jouer sur votre crédibilité et votre image de marque. Par exemple, si vous travaillez dans le domaine du web mais que votre site est lent, vous pourriez perdre certains prospects.

Pour toutes ces raisons, il est nécessaire de mettre en cache votre site WordPress.

De manière native, ce n’est pas possible, vous aurez donc besoin d’installer une extension qui offre cette fonctionnalité.

Sur WPFormation, on vous a déjà parlé de WP Rocket (premium) mais il en existe d’autres (freemiums) disponibles sur le répertoire officiel de WordPress (voir la liste ici) dont Swift Performance Lite.

 

4 – Swift Performance Lite en détail

Swift Performance Lite

Swift Performance Lite est disponible sur le répertoire officiel des extensions WordPress

 

Swift Performance Lite est une extension de cache plutôt récente, elle a été lancée en avril 2017 et compte déjà plus de 10.000 installations actives.

Pour l’installer, il vous suffit de vous rendre à l’onglet Extensions > Ajouter et de taper son nom dans la barre de recherche.

Si vous souhaitez l’installer manuellement, vous pouvez la télécharger ici.

 

4.1 – Les options de configuration de Swift Performance

paramétrer le cache

Choisissez comment vous souhaitez configurer le plugin

 

Une fois le plugin activé, un écran va apparaitre et vous proposera 4 options :

  1. Manual configuration : vous effectuerez tous les paramétrages vous-même.
  2. Import Settings : si vous voulez utiliser Swift Performance Lite sur plusieurs sites et que vous souhaitez gagner du temps lors de la configuration, vous pourrez importer les réglages effectués sur un autre site.
  3. Use Preset : vous pouvez simplement utiliser les paramètres par défaut.
  4. Autoconfig : le plugin configure les options à votre place. Les paramètres seront configurés de manière automatique mais vous pourrez faire des changements ultérieurement si cela ne vous convient pas.

Pour mon test, j’ai décidé d’utiliser l’autoconfig, ensuite, j’ai vérifié manuellement tous les paramètres.

 

4.2 – L’autoconfig : configuration automatique des options du cache

Autoconfig

Laisser le plugin se paramétrer automatiquement grâce à la fonctionnalité d’autoconfig

 

Lorsque vous lancez la configuration automatique, vous verrez une liste d’actions en temps réel. Veuillez patienter jusqu’à obtenir le message “YAY ! Your website is ready !”.

À partir de ce moment-là, la fonctionnalité de mise en cache est active et votre site devrait être déjà plus performant.

Toutefois, vous pouvez naviguer dans le tableau de bord de Swift Performance Lite pour y découvrir toutes les options que vous pourrez activer ou désactiver.

 

4.3 – Les fonctionnalités de Swift Performance

Swift Performance Lite est la version gratuite de ce plugin de cache. Vous ne pourrez donc pas accéder à certaines options disponibles uniquement en version premium (voir comparaison Free vs. Pro).

Onglet Dashboard

dashboard

Le tableau de bord de Swift Performance Lite (Dashboard)

 

Après la configuration automatique du plugin, vous pourrez vous rendre à l’onglet Outils > Swift Performance Lite. C’est ici que vous pourrez changer certains paramètres et obtenir des configurations plus avancées.

L’onglet Dashboard est un résumé de la mise en cache de votre site. Vous pourrez voir combien de pages sont mises en cache, définir la priorité de préchargement, connaitre le poids de la mise en cache etc.

 

Onglet Settings

settings

Onglet Settings

 

Depuis l’onglet Settings, vous pourrez activer ou désactiver de nombreuses options telles que :

  • La mise en cache de Gravatar
  • Bloquer les scripts de Google Analytics pour les charger en Ajax
  • Gérer l’optimisation de vos images (version Pro)
  • Minifier et optimiser le HTML / CSS / JS
  • Supprimer les Emojis de WordPress
  • Accéder à toutes les options du cache (délai pour purger le cache, mettre en cache les utilisateurs connectés, emmettre des exceptions etc.)
  • Paramétrer votre CDN
  • Importer ou exporter vos paramétrages

 

Onglet Database Optimizer

database optimizer

Onglet database optimizer

 

L’onglet Database Optimizer vous permettra de nettoyer et optimiser votre base de données.

WordPress, les thèmes et les plugins créent de nombreuses tables en base de données, et conserver ces données inutiles ralentit considérablement votre site.

C’est pourquoi nettoyer WordPress et sa base de données est un bon moyen pour optimiser la vitesse de votre site.

Vous pourrez cocher des options telles que la réindexation des tables, le nettoyage des transients expirés, la suppression des révisions etc.

Attention, ne touchez à rien ici sans avoir fait une sauvegarde de votre base de données.

 

Onglet Plugin Organizer

plugin organizer

Onglet Plugin Organizer

 

Depuis l’onglet Plugin Organizer, vous pourrez emmettre des règles et conditions pour mettre en cache (ou non) vos plugins sur les pages souhaitées.

 

5 – Qu’est-ce que Swift Performance a de plus que les autres plugins de cache ?

 

“Un plugin de cache, c’est un plugin de cache”

 

Oui, mais Swift Performance offre certaines fonctionnalités qu’aucune autre extension de cache ne propose (pour l’instant), telles que :

  • Preset : la fonctionnalité de préréglage peut vous faire gagner du temps et peut, surtout, aider les débutants. Certains plugins de cache sont assez complexes à configurer.
  • Mise en cache du proxy : si vous utilisez une solution comme Cloudflare, Swift Performance vous propose des options avancées.
  • Lazyload elements – ajaxify : cette fonctionnalité avancée vous permet de choisir les éléments qui doivent être chargés en AJAX après le chargement de la page. Cela évite d’exclure la totalité d’une page et vous permet de l’optimiser quand même.
  • Async Execute Javascripts : vous pouvez charger certains scripts de manière asynchrone afin d’optimiser l’exécution de JavaScript.
  • Optimiseur d’image : un optimiseur d’image est intégré au sein du plugin et vous permet de réduire le poids des images en illimité sans perdre en qualité (option Pro).
  • Smart Youtube : grâce à cette option, le navigateur ne charge pas les ressources inutiles tant que le visiteur n’a pas démarré les vidéos YouTube que vous intégrez à vos contenus. Ainsi, votre page se chargera plus rapidement.
  • Push serveur : si votre site utilise le HTTP2, le Push Serveur optimisera les ressources et accélérera le chargement de vos pages.
  • Appcache : cette fonctionnalité permet de sélectionner des pages spécifiques (ou même le site entier), qui seront préchargées dans le cache du navigateur de l’internaute.

Voici les autres fonctionnalités plus courantes :

  • Cache : création d’une version statique de vos pages pour optimiser le temps de chargement.
  • Cache navigateur : Swift Performance ajoute les en-têtes nécessaires pour permettre la mise en cache du navigateur.
  • Cache pour les utilisateurs connectés : les utilisateurs de vos services, les membres etc…
  • Préchargement en cache : les pages non modifiées peuvent être préchargées pour vos visiteurs. Si une modification est détectée, le cache sera recréé.
  • Chargement précoce (Early Load) : Swift Performance sera lancé en premier afin d’optimiser le reste des ressources en chargement.
  • Cache 404 : mise en cache des pages d’erreur 404.
  • Minification CSS : combine et réduit les fichiers CSS.
  • Optimisation JavaScript : combine, minifie et déplace les scripts en pied de page sans aucun conflit.
  • Import / Export : vous pouvez importer / exporter vos paramètres pour gagner du temps lorsque vous utilisez Swift Performance sur un nouveau site.
  • Marque blanche : idéal si vous créez des sites pour vos clients, vous pourrez utiliser votre nom de marque et votre logo à la place de celui de Swift Performance.
  • Fonctionnalités avancées : vous pourrez personnaliser les réglages du plugin en émettant des conditions grâce à des filtres avancés.
  • Cache Varnish : effacement et préchargement du cache Varsish automatiquement (si votre hébergeur est doté de cette technologie).
  • Support CDN : possibilité de configurer n’importe quel CDN (prise en charge avancée de Cloudflare).

Vous pouvez aussi lire cette comparaison entre WP Rocket et Swift Performance.

 

6 – Comment savoir si un plugin de cache est efficace ?

Pour savoir si votre extension de cache est efficace, vous devrez réaliser un test de performance avant l’ajout d’un plugin. Ensuite, vous devrez effectuer ce test à nouveau pour faire une comparaison.

Pour cela, vous devrez utiliser des outils spécifiques et, idéalement, vous pourrez croiser leurs données :

Attention au résultats obtenus ! Rendez-vous sur cet article pour comprendre comment analyser un rapport de test de performance avec Pingdom.

 

7 – En conclusion : un plugin de cache est-il suffisant ?

Utiliser un plugin de cache pour optimiser votre site WordPress, c’est très bien, mais ce n’est pas la seule chose à faire pour que votre site soit rapide comme l’éclair !

Voici les optimisations que vous devriez combiner :

  • Optimisation de vos images avant et après upload (téléversement dans votre bibliothèque). Pour cela, vous pourrez utiliser un plugin comme Imagify ou la fonctionnalité Pro de Swift Performance (voir les tarifs).
  • Utilisation d’un CDN.
  • Nettoyage de la base de données : supprimer régulièrement les tables inutiles laissées par certains plugins, supprimer les anciennes révisions, les commentaires indésirables etc.
  • Utilisation d’un serveur performant. Certains hébergeurs sont optimisés pour WordPress. Ils connaissent bien ce CMS, offrent des fonctionnalités adaptées et de meilleures performances.
Swift Performance : purger le cache

N’oubliez pas de vider le cache lorsque vous faites certaines modifications

Ah, j’allais oublier ! Si vous rencontrez des soucis ou des comportements bizarres lorsque vous effectuez des modifications CSS, que vous activez un plugin ou autre : n’oubliez pas de purger le cache de l’extension, ça aide ;-)

A propos de l'auteur...

Lycia Diaz

Enseignante WordPress à la Faculté d’Aix-Marseille et formatrice web en région PACA, je suis passionnée par l'univers de WordPress, du Web et du WebEntreprenariat. J'adore découvrir, tester et partager mes expériences mais aussi entreprendre & accomplir de nouveaux projets comme la réalisation d'un guide complet sur WordPress, l'animation d'un blog dédié aux Freelances et d'un autre qui parle du thème Divi...

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !