Google Webmaster Tools : Remède contre la page blanche ?

En tant que webmaster sous WordPress, vous avez sans doute remarqué que depuis quelques semaines, Google Webmaster Tools a subi des améliorations à commencer par son nom Search Console...

Explorons donc aujourd’hui, une de ces facettes améliorées.

Si vous avez utiliser Google Webmaster Tools, vous n'aurez plus le syndrome de la page blanche sous WordPress

Quoi de nouveau dans Google Webmaster Tools ?

La première chose qui m’a sauté aux yeux est l’amélioration de l’interface liée aux requêtes.
Maintenant, il est possible de comparer plus facilement (et sans exportation) plusieurs tendances graphiques en parallèle : - tel que le nombre de clics, le nombre de vues dans le moteur de recherche de Google. Bref, suivant vos objectifs, vous pouvez gagner un temps fou et mieux tirer profit de l’API pour trouver des idées d’articles.

Comment tirer parti de cette amélioration

Pour ceux qui connaissent le syndrome de la page blanche, Google peut donc vous aider à améliorer votre ligne éditoriale tout en trouvant de nouvelles idées.

Exploitez 3 types de données graphiques en parallèle.

Si vous n’avez toujours pas installé Google Webmaster pour votre site WordPress, je vous invite, d’urgence, à le faire. Google Webmaster est une des meilleures API gratuites pour webmaster (en herbe ou non). C’est un jeu d’enfant. Cela est d’autant plus vrai si vous avez le plugin SEO By Yoast installé dans l’interface d’administration WordPress. Pour cela, je vous invite à lire cet article :

Revenons, maintenant à nos 3 éléments à comparer. J’insiste, sur ce point, car, je souhaite répondre, du mieux possible, à l'un de mes lecteurs. Sa question était du genre : comment savoir s’il est utile de se cantonner à développer une branche « sémantique » de sa ligne éditoriale ? La réponse est la suivante : à partir du moment où le cocon (ou silo) est bien structuré et que celui-ci apporte régulièrement, du trafic sans avoir à effectuer de promotion supplémentaire, on peut décider à élargir, la thématique de son blog.

Oui, c’est bien beau, tout cela.

Vous allez me dire. Oui, cela paraît logique, mais… comment savoir si peut-on élargir la thématique de son blog ou site ? Par défaut, Google Webmaster vous propose une analyse de vos requêtes, à quelques jours près, sur, au moins, un mois.

Au niveau des requêtes dans Google Webmaster Tools, il y a du nouveau

Comme indiqué sur la photo, cochez les cases correspondantes. Faites un tri, par ordre décroissant niveau du CTR. Vous allez remarquer que les requêtes atteignant 100 % des clics ne sont pas forcément celles qui apportent un maximum de trafic. Les requêtes sont, trop ciblées et souvent, ce sont des mots clés de la longue traîne. En abuser dans votre contenu ne le rendra pas meilleur aux yeux de Google. De plus, tout excès est dangereux pour la santé de votre blog ou site.

Quelles requêtes travailler, alors ?

Descendez donc plus loin dans le tableau, et commencez, à regarder les requêtes susceptibles de vous rapporter au moins quelques centaines d’affichages dans le moteur de Google (voire plusieurs milliers et davantage si existantes), ce sont principalement ces requêtes qui sont à privilégier pour obtenir une bonne de source de trafic ciblé pour votre blog.

Ces requêtes sont-elles concurrentielles ?

Avant tout chose, il faut savoir, que si Google Webmaster vous suggère telle ou telle requête, ce n’est pas forcement garanti, qu’il positionnera votre blog ou site, un jour ou l’autre, en première page de Google, sur ces dernières. Un des piliers d’un bon référencement réside sur les techniques des silos qui sont faciles à mettre en œuvre sous WordPress avec un minimum d’expérience.

Au niveau des requ^tes, l'agencement des Graphiques a évolué dans Google Webmaster Tools

Je vous invite à consulter cette série d’articles pour mieux comprendre le concept des silos sous WordPress. Notre cher ami Fabrice, s’est donné un plaisir à rédiger ces billets qui répondent à pas mal de questions posées sur Facebook en matière de référencement. Prenez le temps de les lire. :)

  1. https://wpformation.com/silo-wordpress-seo/
  2. https://wpformation.com/mettre-place-silo-wordpress/
  3. https://wpformation.com/check-list-silo-wordpress/

 

Enfin, si vous souhaitez, en savoir plus, sur le potentiel que peut vous apporter une requête sur votre site WordPress, n’hésitez pas à utiliser des outils comme Ubersuggest. Cet outil vous propose une série de mots clés en fonction de l’origine du trafic. Plus le nombre de mots clés associés à la requête est grand, plus matière il y a écrire, de manière structurée et plus vous augmenter les chances d’être vu sur Google.

Pour conclure, je vous invite à utiliser des outils comme Xmind pour développer de manière efficace, la ligne éditoriale de votre site.

Happy blogging !

A propos de l'auteur...

Pierrepack Sébastien

Je suis blogueur mais aussi gamer. A mes temps perdus, je suis administrateur d'un petit blog ayant pour thème, un style de jeu vidéo. J'aime aussi partager mon expérience sur le blogging. Apprenez avec moi à éviter certains pièges pour passer de débutant à initié en tant que blogueur sous Wordpress.

1 commentaire

  • Josselin dit :
    Merci pour l’article =)
Tweet60
Share30
Share7
Buffer74