Rank Math : le plugin SEO qu’il vous faut pour votre WordPress ?

Longtemps, les plugins All in One SEO Pack et Yoast ont trusté le marché des plugins d’optimisation du référencement naturel sur WordPress. Il faut attendre 2017 pour voir arriver SEOpress. Puis arrive Rank Math en 2018. Pensé pour le grand public, au même titre que Yoast, il ne cesse pourtant de faire parler de lui. À tort ou à raison ?

 

Rank Math, un concurrent sérieux ?

Dépoussiérer un paysage figé depuis dix ans n’est pas chose aisée. Le risque de feu de paille est grand. Pourtant, Rank Math affiche quelques gages de solidité. En effet, l’extension compte plus de 300 000 installations.

Certes, on est encore loin des 5 millions de Yoast et des 2 millions de All in One SEO Pack. Mais c’est tout de même trois fois plus que SEOpress arrivé pourtant un an plus tôt !

Une percée qui s’accompagne de 95% d’avis positifs (5 étoiles) sur le répertoire officiel WordPress ce qui est aussi bien voire même mieux que ses concurrents. Le tout avec des mises à jour régulières adaptées à WordPress 5.4 comme il se doit. Rank Math a tout pour rassurer et faire preuve aussi bien de sa qualité que de sa longévité espérée.

Ainsi, la gratuité totale de la solution devient un atout attractif là où, à première vue, elle pouvait susciter la méfiance.

 

Installation et prise en main de Rank Math

Comme souvent, deux solutions s’offrent à vous pour installer le plugin. Sur le site officiel de l’extension ou sur le répertoire officiel WordPress. Bonne surprise, Rank Math est en français ! On active et nous sommes directement redirigés vers l’assistant de configuration.

Assistant de configuration Rank Math

Quand on active Rank Math, nous sommes directement redirigés vers l’assistant de configuration.

Cette faculté à nous guider revient tout au long de l’utilisation et c’est un vrai plus pour les débutants. En effet, chaque section et option s’accompagne d’une explication claire et concise sur son utilité. Il se peut même qu’un lien vers la documentation du site officiel vous permette d’en savoir plus sur l’utilisation des options. Hélas, pour cette dernière, elle n’est encore disponible qu’en anglais…

Cependant, il vous faudra créer un compte sur le site de la solution pour le configurer. Vous pouvez alors laisser Rank Math collecter vos données d’utilisation ou non. En ce qui concerne l’assistant de configuration en lui-même, il n’est pas sans rappeler celui de Yoast ou encore de SEOpress.

 

L’essentiel est bien dans Rank Math

Si vous avez déjà l’habitude d’utiliser un plugin d’optimisation du référencement naturel, vous ne devriez pas être dépaysé ! En effet, on retrouve chez Rank Math une organisation similaire à ses concurrents avec les options basiques en la matière.

Réglages généraux

La première section de réglages vous propose huit onglets. Ainsi, dans « liens », vous pouvez configurer les attributs NoFollow des permaliens ou encore retirer le préfixe category de WordPress. Il vous est aussi possible d’effectuer des redirections pour les pièces jointes et de faire s’ouvrir les liens externes dans une fenêtre à part sans mettre les mains dans le code.

Enfin, option plutôt pratique, vous pouvez supprimer automatiquement les déterminants et conjonctions de coordination des URL.

Réglages SEO de Rank Math

La première section “Réglages SEO” de Rank Math vous propose huit onglets.

L’onglet « images » propose aussi des fonctionnalités bien pratiques comme l’ajout automatique de titres et de balises alt pour les images mises en avant à partir de la méta-description des articles. Pour le reste, du classique à cet étage. Vous pouvez configurer le fil d’ariane et modifier directement depuis l’administration WordPress les fichiers robots.txt et .htaccess.

Enfin, les outils pour webmaster sont aussi présents. Rank Math peut se connecter avec vos consoles Google, Bing, Baidu, Alexa, Pinterest, Yandex et Norton Safe Web.

Titres et méta

Peut-être aurait-il été judicieux de commencer par là. Mais c’est bien en second que Rank Math les positionne dans la liste. C’est ici que l’on configure les réglages par défaut des titres et métadonnées des articles, pages, pièces jointes, catégories, archives et auteurs ou encore de vos étiquettes. Et par métadonnées, on n’entend pas que méta-description mais aussi miniatures et attributs (NoIndex, NoFollow…). C’est aussi là que vos comptes sociaux pourront être renseignés.

Section Titres et Métas

C’est dans la section “Titres et Métas” que l’on configure les réglages par défaut des titres et métadonnées des articles, pages, pièces jointes, catégories, archives et auteurs ou encore de vos étiquettes.

Paramètres des sitemaps

L’extension Rank Math permet aussi d’avoir un certain contrôle sur les sitemaps de son site web. Vous avez la possibilité d’en générer six. Un général et cinq autres concernant vos articles, vos pages, vos catégories et vos étiquettes. À noter que les champs personnalisés des images peuvent y être inclus.

Status & tools

Ici de nombreuses options avancées sont disponibles. Nous aurons l’occasion d’y revenir par la suite. En ce qui concerne les options communes dans cette section : l’import export. Comme son nom l’indique, vous pouvez exporter vos réglages Rank Math en enregistrant un fichier sur votre ordinateur et l’importer dans une autre installation. Cela dit, l’import depuis une autre extension telle que Yoast ou SEOpress semble possible. Mais pour cela, il vous faudra avoir les deux plugins installés et configurés pour réaliser le transfert.

On note aussi la présence d’un onglet « sauvegarde » qui laisse la possibilité de créer des points de restauration en cas de mauvaise manipulation.

Panneau Status & tools de Rank Math

La section “Status & Tools” propose de nombreuses options avancées

Configuration des articles et pages

Nous avons vu précédemment que les titres et méta-descriptions étaient réglables par défaut. Mais, fort heureusement, elles ont aussi leur panneau de réglages sur chaque page et article ! Là encore, les options sont déjà vues mais elles sont indispensables : conseils d’optimisation du référencement comme du texte, configuration de mots clés, définition des titres, des permaliens, des métadonnées et notamment du schéma type de votre contenu. Vous pouvez choisir parmi treize formats et trois types d’article.

D’autre part, les fonctionnalités sont plutôt avancées. Ainsi, en plus de pouvoir entrer jusqu’à cinq mots clés par contenu, Rank Math inclut aussi un outil de suggestions à la manière de Google Suggests. De plus, l’outil de personnalisation des visuels pour les réseaux sociaux Facebook et Twitter est aussi disponible. Et pour vous y retrouver au milieu de cette multitude de réglages, un score SEO est à votre disposition pour se tenir au fait de ce qui doit encore être optimisé ou pas. D’ailleurs, si vous utilisez Elementor, vous aurez la bonne surprise de retrouver toute cette interface directement dans le page builder.

 

Toujours plus loin avec Rank Math

Toutefois, si ces fonctionnalités mettent Rank Math largement au niveau des extensions concurrentes sur WordPress, elle en propose encore davantage. Totalement gratuite, elle prend même le pari d’inclure des options que l’on trouve en version premium ailleurs.

En effet, on gardait le meilleur pour la fin, Rank Math n’est pas qu’un plugin. C’est surtout une suite avec une extension centrale et une quinzaine d’addons. Certains sont d’ailleurs activés automatiquement lors de l’installation comme l’indexation instantanée, la définition des schémas types, le générateur de sitemaps, le compteur de liens dans les publications, l’analyse SEO complète de votre site web ou encore le gestionnaire de rôles.

Des modules pour chaque situation

Quant aux autres, au pire, ils vous dispenseront de certaines extensions supplémentaires, ce qui est toujours appréciable. On pense notamment aux modules de redirections et d’erreurs 404. Mais aussi et surtout à celui de Google Search Console qui permet d’en visionner toutes les données directement depuis l’administration WordPress.

Au mieux, ils feront vraiment la différence dans le choix de votre plugin d’optimisation SEO. Car quatre de ces addons sont des modules de compatibilité avec des extensions très populaires de WordPress. J’ai nommé Buddypress, Bbpress, ACF et Woocommerce. Un module est aussi disponible pour référencer une éventuelle version AMP de votre site web. Enfin, le dernier module propose de configurer son référencement local. Une pratique très utile sur Google.

Tableau de bord

Rank Math, c’est surtout une suite avec une extension centrale et une quinzaine d’addons.

Status & tools (le retour)

Pour terminer, revenons à la section « status & tools » qui propose quelques fonctionnalités avancées. Ou en avance, c’est selon. Par exemple, c’est le cas de la mise à jour automatique. Bien qu‘annoncée pour WordPress 5.5, Rank Math le propose déjà dans son extension.

Peur du bug ? Pas de panique ! Le plugin permet de revenir à sa version précédente en cas de problème. La section contient aussi toute une partie dédiée à l’optimisation de la base de données… Mais seulement pour les données en rapport avec Rank Math. Utile si le nettoyage est plus fin que celui de votre plugin d’optimisation de base de données (fortement recommandé). Mais c’est peu probable… Enfin, le dernier onglet regroupe toutes les informations système de votre site web à la manière de l’option disponible sur Windows.

Panneau Status & tools

La section “Status & Tools” propose de nombreuses options avancées

 

Rank Math toujours Gratuit ?

Contrairement à ses concurrents, RanK Math ne propose pas de version premium, tout est inclus dans la version disponible sur le répertoire WordPress (voici un lien pour comparer Yoast Premium Vs Rank Math). Il y a là de quoi s’interroger sur le modèle économique choisi. Mais comment les développeurs de Rank Math rentabilisent leur plugin ? Voici la réponse de leur équipe :

Toujours selon la team Rank Math, la version gratuite restera toujours gratuite avec toutes les fonctionnalités actuelles. Donc, si tout ce que vous voulez c’est continuer d’utiliser les fonctionnalités actuelles sans vous soucier de combien elles coûteront à l’avenir – ne vous inquiétez pas, Rank Math va toujours rester avec toutes les fonctionnalités actuelles. Vous pouvez aussi consulter leur feuille de route pour plus de détails : https://rankmath.com/roadmap/

 

Au final Rank Math, What Else ?

Avec une interface accessible et de nombreuses fonctionnalités, Rank Math se place clairement sur le terrain de Yoast . Et ce, jusque dans la version premium de son illustre prédécesseur. Le tout en restant totalement gratuit. Pourvu que ça dure…

Cependant, on a aussi cette nette impression que la solution cherche à chasser sur les terres de SEOpress. Et ceci tout en fournissant gratuitement toute une série d’options supplémentaires. Toutefois, si elles font de lui un plugin parfois trop avancé pour les débutants purs, elles ne feront pas forcément  illusion auprès d’utilisateurs avancés.

Quoiqu’il en soit, Rank Math constitue un juste milieu très bien fourni pour asseoir les fondations SEO de votre WordPress.

A propos de l'auteur...

Maxime Malfoy

Journaliste de formation, j'ai créé mon propre média en 2017. J'ai donc dû me former et me perfectionner à la création de sites web et de contenus. Si l'expérience ne s'est pas avérée concluante, j'ai tout de même énormément appris au point d'être aujourd'hui développeur Wordpress et content manager freelance.

1 commentaire

  • ptomesfin dit :

    Bonjour
    quand j’ai créé un compte chez Rank math, j’ai reçu un mail du CEO (automatique, marketing), j’ai répondu et il a répondu (ou un membre de son staff) mais ma question était: vous allez faire passer des fonctionnalités free en premium. Même réponse que pour vous: non, on travaille sur une version premium mais ce seront d’autres fonctionnalités. Je dois encore l’utiliser pour remplacer Yoast sur un site mais je le sens bien

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !