Le guide ultime de la structure à mettre en place pour votre site WordPress

Vous luttez pour mettre en place votre structure de site ? Vous ne savez pas quelle est la meilleure stratégie pour faire des liens entre vos articles ? Ce guide ultime de la structure de site WordPress va vous aider à élaborer la bonne stratégie et à mettre en place les bonnes pratiques. Grâce à lui, vous améliorerez votre référencement en créant la meilleure structure possible pour votre site.

Votre site a besoin d’avoir une structure bien définie, parce que sans cela, vous aurez seulement une collection aléatoire de pages et de posts. Vos visiteurs ont besoin de cette structure pour naviguer intuitivement sur votre site. Google utilise aussi la structure de votre site pour déterminer quel contenu est important et ce qui est un peu moins pertinent. Ce guide vous explique tout ce que vous devez savoir sur la structure de site.

structure WordPress

 

Pourquoi la structure de votre WordPress est-elle importante ?

Structurer votre site web est crucial, aussi bien pour des raisons d’ergonomie que de référencement. Beaucoup de sites manquent d’une structure claire et réfléchie pour guider leurs visiteurs vers le produit ou le contenu qu’ils recherchent. Avoir une structure limpide permet aussi à Google de mieux comprendre votre site, c’est donc extrêmement important pour votre SEO. Voyons maintenant plus en détail pourquoi la structure est si importante pour votre site.

1. Importance pour l’ergonomie

La structure de votre site web a un impact significatif sur l’expérience utilisateur (User eXperience ou UX). Si les visiteurs peuvent trouver les produits et l’information qu’ils recherchent, il est plus probable qu’ils s’engagent davantage – pour devenir vos clients par exemple. En d’autres mots, vous devriez les aider à naviguer sur votre site et une bonne structure de site sera un gros plus dans ce domaine.

Naviguer devrait être facile. Vous devez catégoriser vos posts et vos produits pour qu’ils soient faciles à trouver et que les nouveaux visiteurs puissent comprendre en un clin d’œil ce sur quoi vous écrivez ou ce que vous vendez.

2. Importance pour le SEO

Une structure de site solide améliore grandement vos chances de bien vous classer sur les moteurs de recherche. Nous pensons qu’il y a 3 raisons à cela :

2.1. Cela aide Google à « comprendre » votre site

La manière dont vous structurez votre site donnera à Google des clés indispensables sur l’endroit où trouver le contenu ayant le plus de valeur. Votre structure de site détermine si un moteur de recherche peut comprendre sur quel sujet porte votre site et ce que vous y vendez. Cela détermine aussi la vitesse avec laquelle un moteur pourra trouver et indexer vos produits. Par conséquent, une bonne structure mènera à un meilleur classement dans Google.

Guide ultime structure site - SEO

2.2. Cela vous évite d’entrer en compétition avec vous-même

Sur votre site, vous avez peut-être des posts qui sont assez similaires. Si, par exemple, vous écrivez beaucoup à propos de SEO, vous pouvez avoir plusieurs posts sur la structure de site, chacun couvrant un aspect particulier de ce domaine. Dans un tel cas, Google ne sera pas capable de déterminer laquelle de ces pages est la plus importante. Vous entrerez alors en compétition avec vous-même pour vous classer sur Google, ce qui est contre-productif. Vous avez besoin d’une bonne structure de maillage interne et de taxonomie pour éviter cela, afin que toutes ces pages puissent concourir ensemble pour propulser au sommet vos pages les plus importantes.

2.3. Cela vous permet de gérer les changements de votre site

Les produits que vous vendez dans votre eBoutique évolueront probablement dans le temps. Il en va de même pour le contenu que vous écrivez. Vous ajouterez certainement des nouveaux produits à mesure que votre vieux stock s’écoulera. Ou peut-être jugerez-vous que les informations de vieux articles ne méritent plus de figurer sur votre site. Vous n’avez pas envie que Google montre des produits qui ne sont plus en vente ou des posts supprimés… Le mieux est de gérer ce type de changements dans la structure de votre site.

 

Comment mettre en place une structure de site ?

Donc… comment construit-on une structure de site solide et performante ? Nous allons commencer par décrire la structure idéale, puis nous allons voir comment l’appliquer à votre site web.

Structure de site idéale

La structure de votre site devrait évoquer celle d’une pyramide, avec votre page d’accueil tout en haut et quelques pages de catégories juste en dessous. Pour les sites de grande taille, vous aurez aussi des sous-catégories et des taxonomies personnalisées – on en reparlera plus bas. Sous les catégories et sous-catégories, vous aurez des posts, pages ou fiches produits.

Guide ultime structure site - Structure Pyramide

Répartir vos contenus dans des catégories

Si vous n’avez pas encore réparti vos posts ou vos fiches produits dans différentes catégories, vous devez le faire – et sans plus attendre ! Assurez-vous ensuite d’ajouter ces catégories au menu principal de votre site.

Faites en sorte que vos catégories fassent la même taille

Chacune de vos catégories devrait faire à peu près la même taille que les autres. Si une catégorie devient trop importante parce que vous bloguez beaucoup sur un certain sujet, alors divisez cette catégorie en deux. Une bonne règle à suivre est de vous assurez qu’aucune de vos catégories ne fasse deux fois la taille d’une autre (typiquement, en vous basant sur le nombre d’articles ou de produits).

Si votre site comporte une catégorie surdimensionnée, la diviser en deux vous permettra de mieux refléter le contenu réel de votre site. Souvenez-vous que si le nom des catégories apparaît dans la structure de vos permaliens, vous devrez vous assurer que les URLs sont bien redirigées après avoir modifié ou divisé une catégorie.

Structure de maillage interne

Votre structure de liens internes a un impact direct sur votre site. Chaque page qui se trouve vers le sommet de la pyramide devrait envoyer vers les sous-pages qu’elle contient et les sous-pages devraient renvoyer ver la page du dessus. Au sommet de votre pyramide devraient se trouver les contenus les plus importants de votre site – appelés Cornerstone. Tous les posts qui se trouvent sous un cornerstone dans votre structure de site devraient avoir un lien qui pointe vers lui.

Comme vous créez ces liens depuis des pages qui ont des thèmes très proches, vous augmentez les chances pour que votre site se positionne haut sur Google. Réaliser une structure de maillage interne de cette façon aide les moteurs de recherche à déterminer ce qui est vraiment important (vos cornerstones) en leur montrant quels contenus y sont liés et quels contenus ne le sont pas.

Et pour enfoncer le clou, en plus de toutes ces sous-pages pointant vers une page principale située vers le sommet de votre pyramide, vous allez créer du contenu cornerstone spécifique. Nous allons revenir sur le contenu cornerstone plus loin dans cet article. Ce type de contenu et de structure va aider les moteurs de recherche à déterminer quelles sont vos pages principales et quel type de sujet elles traitent.

Améliorer votre structure de maillage interne avec Yoast SEO

Le compteur de liens textuel de Yoast SEO vous permet de visualiser vos liens et de les optimiser. Il affiche le nombre de liens internes dans un post et le nombre de liens internes qui pointent vers lui. Vous pouvez utiliser cet outil pour améliorer le maillage entre vos posts qui traitent de sujets similaires.

Guide utltime structure site - Compteur de liens textuel

Le compteur de liens textuel de Yoast SEO

Yoast SEO Premium vous aide aussi pour votre maillage interne. L’outil de suggestion de liens vous montre quels articles sont liés à celui que vous êtes en train d’écrire. En plus, vous pouvez les relier facilement : il vous suffit de fait un glisser-déposer du lien vers votre éditeur !

Yoast vous permet aussi d’indiquer quels sont les contenus (articles ou pages) que vous considérez comme vos cornerstones. Les contenus marqués seront indiqués en priorité dans l’outil de suggestion. Ainsi, vous n’oublierez pas de lier vos nouveaux articles à vos cornerstones et votre structure de maillage interne restera au top de sa performance.

 

Tags et Taxonomies

Ajouter des tags (étiquettes) sera un bénéfice supplémentaire pour votre site. Les tags et les taxonomies vont améliorer votre structure de site, afin que les utilisateurs et les moteurs de recherche comme Google la comprennent mieux.

Dans WordPress, il y a deux moyens d’ajouter des taxonomies. Tout d’abord, vous pouvez utiliser les catégories, ce qu’on a déjà évoqué en détail, afin de réaliser votre structure de site en pyramide. Les catégories sont hiérarchiques : vous pouvez avoir des sous-catégories et des sous-sous-catégories – tandis que les tags n’ont pas de hiérarchie. Ou pour prendre une image assez parlante : les catégories sont la table des matières de votre site, et les tags en sont l’index.

Essayez de ne pas créer trop de tags. Si vous ajoutez un nouveau tag unique à chaque nouveau post ou produit, vous ne structurez rien du tout. Assurez-vous que chaque tag soit utilisé au minimum deux fois et que vous tags regroupent des articles qui ont un lien réel entre eux.

Certains thèmes WordPress affichent les tags avec chaque post, mais certains ne le font pas. Assurez-vous que vos tags soient disponibles pour vos visiteurs quelque part, de préférence en bas de votre article ou dans la barre latérale. Google n’est pas le seul à apprécier les tags : ils sont aussi utiles pour vos visiteurs, qui pourraient vouloir en lire davantage sur certains sujets évoqués dans un article.

Mais rappelons qu’il ne faut surtout pas multiplier le nombre de tags. On pourrait penser que tags et mots-clés sont la même chose et qu’on a tout intérêt à en farcir chaque nouveau post afin d’améliorer le SEO. Rien n’est moins vrai. Trop de tags généreront du contenu dupliqué et vous serez sanctionné par les moteurs de recherche. Choisissez au contraire vos tags avec soin et limitez-en l’usage à un seul critère : la pertinence pour l’utilisateur. Cherchez avant tout à le guider et à l’aider dans sa navigation. Trop de tags le perdront. Des tags ciblés et pertinents lui suggéreront de bonnes idées de lecture.

 

Contenu cornerstone

Les pages au contenu important sont appelées « cornerstone » parce qu’elles forment la pierre angulaire de votre site. C’est le type de contenu qui reflète exactement un aspect de votre entreprise ou de votre projet. Cela vous permet aussi d’élargir le champ des sujets qui gravitent autour de votre business. Cela peut être enfin une bonne stratégie pour accroître votre audience et vos clients potentiels.

Comme nous l’avons déjà évoqué, vos articles ou vos pages Cornerstone devront se trouver assez haut dans votre structure de site, et se concentrer sur les mots-clés les plus importants et compétitifs. Essayez de penser aux 4 meilleures pages que vous aimeriez montrer à un visiteur pour lui présenter votre site ou votre entreprise. Il devra s’agir de votre contenu Cornerstone et dans la plupart des cas, votre page d’accueil devra pointer vers ces pages ou articles importants.

Les pages de catégories ou de tags peuvent également faire d’excellents « articles » cornerstones. Si vous voulez optimiser vos pages de catégories pour le contenu cornerstone, il est important d’avoir un très bon contenu introductif. Vous devez vous assurer que cette page offre une vue d’ensemble attrayante du sujet qu’elle traite et qu’elle invite les visiteurs à lire plus d’articles.

Guide utltime structure site - Analyse cornerstone

Yoast vous aide à créer vos cornerstones grâce à son outil d’analyse avancé

Comme votre contenu cornerstone est le plus important de votre site, Yoast SEO prévoit un outil d’analyse spécifique pour ce type d’articles ou de pages. Comme évoqué dans la section de cet article consacrée à la structure de maillage interne, vous pouvez indiquer à Yoast quels sont vos contenus Cornerstone. Si vous cochez la case « article important », le contenu en question sera analysé avec des règles plus strictes, puisque les standards nécessaire pour ce type de posts ou de pages sont plus élevés. Vous devrez écrire un article plus long (au moins 900 mots au lieu de 300), utiliser des sous-titres, optimiser vos images… Bref, tout devra être parfait et supérieur à votre production habituelle.

Pour en savoir plus sur les cornerstones, nous vous invitons à lire cet article qui explore le sujet très en détail.

 

Astuces et conseils pratiques

Votre structure est dynamique. Votre business ou votre projets va probablement évoluer au cours des ans, et votre structure de site devra refléter ces changements. Si vous ne réfléchissez pas à votre structure de site de manière régulière, celui-ci pourrait croître en une monstrueuse collection de pages… Vos articles ou vos produits ne seront plus adaptés à la navigation et votre site perdra en cohérence.

Supprimez et redirigez !

Beaucoup de boutiques vendent une nouvelle collection de produit chaque saison. C’est le cas par exemple avec les vêtements et les chaussures. Les produits de la saison dernière peuvent passer dans les soldes pendant un temps, puis au final ils seront épuisés. Si vous savez que vous ne remettrez pas ce produit en vente, vous avez tout intérêt à le supprimer de votre site. De même, quand un contenu est totalement hors d’âge ou dépassé, retirez-le.

Toutefois, il se peut que vous ayez des liens intéressants qui pointaient vers le contenu ainsi supprimé. Il vous faut conserver le bénéfice de ces liens, même si la page en question n’existe plus. C’est pourquoi vous allez devoir rediriger son URL.

La redirection de pages sur WordPress n’est pas très difficile à réaliser. Yoast SEO premium peut d’ailleurs les prendre en charge. Mais un plugin comme Redirection fait aussi très bien l’affaire. Vous redirigerez de préférence l’URL vers le produit qui a remplacé le produit épuisé ou bien, s’il n’y a pas de remplacement défini, vers une page proche au sein de la même thématique. Il peut s’agir d’un produit ou d’un post spécifique, de la catégorie où se trouvait le contenu supprimé ou – en dernier recours – de votre page d’accueil. De cette manière, le contenu dépassé n’interférera plus avec votre structure de site.

Évaluez votre menu

Quand l’objectif de votre business ou de votre site évolue, votre menu doit changer lui aussi. Quand vous pensez à la manière de restructurer votre site, planifiez ce changement de manière visuelle. Faites un organigramme. Commencez à creuser votre nouveau menu sur un ou deux niveaux puis voyez si vous pouvez y caser le contenu que vous avez créé au cours des années.

Vous réaliserez peut-être que certaines pages sont toujours valides mais ne semblent plus pertinentes pour votre menu. Ce n’est pas un problème tant qu’elles ne sont pas trop nombreuses. Assurez-vous simplement qu’elles soient liées à d’autres pages ou posts de votre site. En raisonnant de cette manière, l’organigramme mettra aussi en évidence d’éventuels manques. Comme nous allons le voir, certaines catégories seront peut-être trop larges et mériteront d’être scindées. Et si trop d’articles ne rentrent pas dans les nouvelles catégories définies, c’est qu’il vous faut probablement les renommer ou en créer d’autres.

Repensez votre taxonomie

Créer un un aperçu de vos catégories, sous-catégories et produits ou articles vous aidera aussi à repenser toute la taxonomie de votre site. Vos catégories ou sous-catégories de produits fournissent-elles toujours une vue d’ensemble cohérente et exhaustive de votre assortiment ? Peut-être avez-vous remarqué qu’une de ces catégories rencontre beaucoup plus de succès qu’une autre, ou bien il se peut que vous ayez écrit énormément de posts sur un sujet donné et beaucoup moins sur d’autres.

Si une catégorie croît et devient beaucoup plus importante que les autres, la pyramide de votre site pourrait être déséquilibrée. Envisagez de scinder cette catégorie en deux ou plus. Et au contraire, si une ligne de produits ou un domaine traité perd en importance comparé aux autres, il sera peut-être intéressant de les regrouper. Essayez de créer un maximum de 8 ou 10 catégories hautes afin de conserver une structure de site efficace et centrée sur l’essentiel – et n’oubliez pas de rediriger celles que vous supprimez !

Dites-le à Google !

Dans le cas peu probable où vous auriez créé votre sitemap HTML à la main, mettez à jour tout changement dans votre structure de site. Dans l’éventualité beaucoup plus probable d’une sitemap XML, soumettez-la à nouveau à Google Search Console.

 

Contenu dupliqué

Le même contenu peut être visible à plusieurs endroits de votre site. Pour le lecteur, ce n’est pas un problème, puisque tout ce qui est compte à ses yeux est de trouver le contenu qu’il est venu chercher. Mais un moteur de recherche doit quand à lui savoir lequel de ces contenus identiques il devra afficher, puisqu’il ne veut surtout pas afficher le même contenu plusieurs fois. Et si vous ne lui indiquez pas cela clairement, il risque de très mal le prendre et de vous sanctionner en termes de classements.

En plus, si d’autres sites veulent créer un lien vers un de vos articles ou produits, il faut éviter qu’ils pointent vers des pages différentes. Là encore, votre classement en pâtira puisque vous ne bénéficierez pas de toute l’autorité réelle et combinée drainée par un même contenu. Si tous vos contenus dupliqués pointent vers une même URL, votre chance de vous classer dans le top 10 Google pour un mot-clé défini sera beaucoup plus élevée.

Nous consacrons un article entier au contenu dupliqué ici. N’hésitez pas à aller y faire un tour pour creuser un peu le sujet.

 

Structure de site : en quelques mots

Comme nous l’avons vu, il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre structure de site WordPress est importante. Une bonne structure de site aide aussi bien les visiteurs que Google à naviguer chez vous. Vous pourrez vous appuyer sur elle pour les changements ultérieurs de votre site et elle vous aide à éviter d’entrer en compétition avec vous-même dans les classements de moteurs de recherche.

Alors utilisez les outils et les indicateurs évoqués dans cet article pour améliorer votre structure de site. De cette manière, vous resterez au top et empêcherez votre site de croître hors de tout contrôle.

 

Article librement traduit et adapté de celui-ci.

Le guide ultime de la structure à mettre en place pour votre site WordPress
4.5 pour 30 votes

A propos de l'auteur...

David Albert

Traducteur (anglais/français) et rédacteur freelance, je suis curieux de tout : actualités, marketing web, économie, cryptomonnaies, écologie, lifestyle... et j'écris dans ces domaines.

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !

49 Partages
Partagez35
Tweetez11
Partagez
Buffer3