Structure en Silo pour WordPress : Mode d’emploi

Siloing / Cloisonnement : Séparation, division existant entre certaines activités, certains services isolés les uns des autres

A l'heure ou l'on parle beaucoup de cocon, de theming, de sémantique et de contenu... Il existe une technique de structure en silo efficace et très performante en SEO. Appelée également siloing, cette structure existe depuis déjà très longtemps et WordPress sait très bien en tirer parti... Qu'est ce que le siloing, comment l'utiliser et surtout comment mettre en place une structure en silo sur votre WordPress ?

Au sommaire de cet article :

 

silo-siloing wordpress

Structure en Silo / Siloing

Le siloing (littéralement cloisonnement en français) c'est une structure compartimentée dans laquelle chaque compartiment/silo, renferme une thématique spécifique. Chaque silo s’organise ensuite autour d’une structure hiérarchisée, avec en point d’entrée, une page d’atterrissage (landing page), qui permettra de positionner le dit silo dans les moteurs de recherche tout en améliorant la pertinence de votre site aux yeux de ces derniers.

c'est Bruce Clay, un éminent spécialiste SEO qui a le premier abordé la structure en silo. Pour ma part dans cet article, je couvre les rudiments du siloing et je vous montrerais par la suite comment appliquer la technique des silos dans votre WordPress.

Le contexte – La structure de site Web

Les humains ont depuis l’aube des temps, toujours essayé d'organiser les choses. Malheureusement, nous ne sommes pas très performants en ce qui concerne l'organisation des sites Web.

Pour exemple, le site suivant (http://www.arngren.net/) a bien trop d’éléments sur sa page d'accueil et strictement aucune organisation :

site web non structure

Déroutant pour les visiteurs mais également pour les moteurs de recherche! D’ailleurs, les deux auront bien du mal à comprendre le sujet de ce site marchand. Si je ne comprends pas alors je n’achète pas! Il est même fort probable que ce e-commerce gagne bien moins d'argent que ce qu’il devrait...

Même si l'exemple est extrême, de nombreux sites Web présentent aujourd’hui une structure qui est loin d’être optimale.

Les disciplines suivantes tentent de résoudre ce problème:

  • L’architecture de l'information (AI), il s´agit d'organiser le contenu pour fournir une meilleure expérience à l'utilisateur (UX).
  • Le SEO (Search Engine Optimization) qui comprend l'organisation du contenu pour donner un meilleur signal aux moteurs de recherche.

Il y a parfois des tensions entre leurs besoins respectifs, mais la plupart du temps le SEO et l´AI s'alignent bien autour de la structure du site Web.

Si cet article se concentre principalement sur la structure du site et sur le référencement, n'oubliez pas qu'il y a aussi beaucoup à gagner dans le soin apporté à l’expérience utilisateur (UX).

 

Introduction au Siloing

Le Siloing est une technique d'architecture SEO qui optimise la structure d'un site Web via l´organisation du contenu dans des silos, basé sur des mots clés ciblés, afin d'en augmenter la pertinence aux yeux des moteurs de recherche.

Le Siloing est aussi appelé "theming", bien qu’il soit préférable d'éviter d’employer ce terme dans le contexte WordPress, notamment au regard de la création de thèmes. Le "theming" dans le contexte de silos, signifie l’organisation de votre contenu autour de vos mots clés ciblés, afin de créer des silos liés à des mots-clés forts (ou bien encore thématique).

La mise en place de silos comprend :

  • La recherche de mots-clés (vous avez besoin de savoir quels mots-clés vous souhaitez cibler avant que vous puissiez créer des silos en rapport.
  • L´organisation hiérarchique de votre contenu, basé sur les mots clés ciblés.
  • Le renforcement de cette structure aux travers des menus, du fil d'Ariane, du linking interne et via la structure de vos URL.

Tout ceci permet aux moteurs de recherche d’avoir une idée très claire de ce que propose votre site, en améliorant la pertinence de vos mots-clés avec des expressions que vous ciblez.

Dans son article Stephen Cronin utilise un exemple tout à fait approprié avec des bonbons, un moyen simple pour comprendre les bases du siloing.

Tout d'abord, essayez de trouver un bonbon orange :

Le siloing avec des bonbons
Maintenant essayez encore :

le siloing avec des bonbons 2

Dans ce deuxième exemple, il est bien plus facile de trouver le bonbon orange! Même s’il est possible d'en trouver un dans la première image, c’est vraiment plus simple dans la seconde, lorsque tous les oranges sont regroupés, classés, cloisonnés et compartimentés dans un silo!

Selon vous, laquelle de ces pages aura le plus de probabilité d’être présentée par Google à ses utilisateurs à la recherche de bonbons orange?

  • Une page isolée à propos de bonbons oranges sur un site qui couvre beaucoup d’autres sujets?
  • Une section entière de pages traitant de bonbons oranges, soigneusement reliées entre elles, en relation les unes avec les autres et associées à un seul mot clé (bonbons orange) autour duquel elles sont construites?

Il existe d'autres facteurs bien sûr – la page isolée pourrait être plus populaire (c'est à dire avoir beaucoup plus de liens) ou encore être sur un site plus fiable avec plus d'autorité – mais le silo de la page des bonbons oranges sera lui bien plus pertinent que le mot-clé et donc, susceptible d'être mieux servi par Google si tout le reste suit...

A noter: Il est très important de conserver strictement le sujet des silos. En d'autres termes, ne mettez pas de bonbons verts dans le silo des bonbons oranges!

 

Qu’est-ce que le siloing a à voir avec le SEO?

Le siloing est un élément fondamental ! Vous pouvez le considérer comme la mise en place des fondations de votre site web. Vous posez votre structure, puis vous construisez sur celle-ci. Vous aurez néanmoins besoin d'un bon contenu pour remplir vos silos mais aussi de backlinks, de partages et de tout ce qui va avec le SEO…

Le terme Siloing n’apparaît pas dans les Top 10 des forums de conseils SEO, bien que beaucoup de ses composantes y soient mentionnées, au final peu de personnes connaissent vraiment bien le sujet.

La structure en silo existe depuis environ 10 ans et c'est une technique de référencement (white hat) – de fait, cette technique ne vous causera pas d’ennuis avec Google – même s'il existe certains aspects légèrement plus gris.

Si votre WordPress est déjà bien optimisé, le siloing peut être le facteur clé qui fera la différence entre votre site et celui de votre concurrent. Cela dit, cette technique nécessite d'être prise en compte dès le début, en effet, comme l'ensemble de la structure du site tourne autour d’elle, il est compliqué de le changer par la suite. (Nous verrons cependant que c’est possible ;)

 

Les  Silos et WordPress ?

Vous ne trouverez pas souvent les silos mentionnés dans les présentations SEO WordPress ou dans des articles de référence comme par exemple celui sur le Guide définitif de Yoast SEO WordPress par Joost de Valk (Génial concepteur de Yoast).

Toutefois, bon nombre de ses éléments sont inclus ou mentionnés comme par exemple: le fil d’ariane, la structure des permaliens, la réduction des liens, etc…

On trouve aussi de nombreux thèmes WordPress premium qui utilise une catégorie en fonction des menus, ou encore des sidebars en fonctions des catégories, contribuant ainsi au cloisonnement des silos.

Bien qu’il ne soit pas courant, le siloing n'est pas nouveau dans WordPress. Si vous faites une recherche sur Google sur le terme "silo WordPress", vous obtenez environ 2 millions de résultats. Si vous recherchez "silo themes premium WordPress", vous obtenez pas moins de 350 000 résultats. La communauté essaye d’améliorer le siloing dans WordPress et cela depuis des années…

Je n’ai essayé aucun des plugins ou des thèmes premium, je ne peux donc pas vraiment me prononcer sur leur qualité. Il se peut même qu’ils soient bons, efficaces. Mais... personnellement, j'ai des réserves sur plusieurs d'entre eux, car ils semblent surtout avoir été créé par des spécialistes du marketing internet pour des acheteurs web. Je pense que les solutions créées dans ces circonstances ne respectent pas les meilleures pratiques pour le développement de votre WordPress.

Nous verrons également par la suite les outils à disposition pour mettre en place la technique des silos sur WordPress.

La structure en  Silos pour WordPress

Comment fabriquer un silo pour votre site WordPress ? Nous allons voir ci-après ce que cela implique, à commencer par la recherche des mots-clés.

La recherche de mots-clés

Tout silo est basé sur des mots clés, vous avez donc besoin d'avoir une idée précise des mots-clés/expressions que vous vous visez avant de commencer.

La recherche de mots clés est tout un sujet en soi, donc j'en parlerais succintement ici. Vous pouvez également lire l’excellent article écrit par François Lamotte : Une méthode pour mieux rédiger ses articles.

Cependant, j'utilise généralement des outils gratuits Google. Vous seriez surpris de voir tout ce que vous pouvez accomplir en faisant une simple recherche à l'aide de ces derniers:

  • L'outil Générateur de mots-clés de Google (Adwords Keyword) pour trouver des opportunités de mots clés et travailler sur ceux qui méritent d'être choisis
  • Le rapport organique de Google Analytics pour trouver des mots clés qu’on ne cible pas spécifiquement, mais pour lesquels il y a un trafic de recherche. Ces derniers peuvent d’ailleurs être réintroduits dans l'outil générateur de mots-clés pour trouver encore plus d´opportunités.
  • Le rapport des requêtes (SEO Queries report) de Google Analytics pour voir les mots-clés sur lesquels vous êtes classé mais pour lesquels vous n’obtenez pas encore de clics. On peut également penser à la possibilité de construire le site (à l’avenir) en se basant sur l’une de ces opportunités.

Je regarde aussi les sites concurrents pour voir leur référencement et pour trouver des mots clés que je peux être en mesure de cibler. J'utilise aussi parfois des formules compliquées dans mon tableau Excel mais ça, c’est un autre sujet;)

Mettre en place un silo sur WordPress

Dans la première partie de cet article nous avons vu le concept du Siloing. Nous allons maintenant aborder la mise en place d'une structure en silo sur un site WordPress...

 

silo-seo-wordpress

 

Cibler et Organiser votre contenu

Sortez vos outils de recherche de mots-clés. Après avoir passé un certain temps à faire la recherche de vos mots clés, déterminez ceux sur lesquels vous voulez travailler/ranker.

Maintenant que vous avez vos cibles, la prochaine étape consiste à élaborer une architecture de l’information (AI) de haut niveau basée sur ces mots-clés.

Si vous avez déjà du contenu existant, vous devrez l'examiner et décider :

  • Ce qu'il faut garder
  • Ce qu'il faut retravailler
  • Ce qu'il faut supprimer

Une fois que vous avez fait cela, Vous devez déterminer votre contenu sur la nouvelle architecture de l’information (AI). Si vous avez un contenu existant, vous devez être très prudent en ce qui concerne les redirections.

silo-structure wordpress

 

Pour savoir quoi faire de votre contenu existant, créez un tableau listant tout le contenu présent sur le site, puis faites une VRECHERCHE (VLOOKUP) pour obtenir les données de trafic de recherche issues de Google Analytics. Cela permet d’identifier les pages qui ont un faible trafic ou qui n’en ont pas du tout.

Analysez les pour déterminer ce qui devrait être supprimé ou retravaillé pour obtenir un meilleur alignement avec vos mots-clés cibles.

Supprimer du contenu, c’est dur. Mais c’est bon pour le site, au même titre que les feux de forêt contrôlés qui, au final, aident à la repousse des plantes en nettoyant le sous-bois mort qui en restreignait la repousse.

 

Créez la structure de votre Site Web

Une fois que vous avez indiqué votre contenu sur la nouvelle AI (Architecture de l’information), vous devez construire la structure du site et y insérer/créer du contenu.

Il y a 2 modèles communs pour la création d'une structure en silo sous WordPress:

Utiliser les Pages (plutôt que des articles) pour créer des silos

Vous pouvez définir une page parente pour chaque Page, ce qui vous permet de créer la structure hiérarchique nécessaire pour le cloisonnement.

Cela fonctionne, mais la gestion d'un grand nombre de pages est un peu compliqué dans WordPress, bien qu'il existe des moyens pour que ce soit plus facile à gérer. Cela signifie également que lorsque vous ajoutez une nouvelle page dans un silo, vous devez mettre à jour manuellement la page/lien de silo à inclure (bien qu'il soit possible de lister en programmant les pages secondaires).

Utiliser les articles et des pages pour les pages de silo

Dans ce modèle, les gens utilisent les catégories (qui sont hiérarchiques) comme silos, mais remplacent la page de la catégorie par une page ayant la même adresse. Personnellement, je pense qu'il est plus facile de gérer de nombreux articles plutôt que des pages, mais vous avez encore besoin de mettre à jour manuellement la page de silo lorsque vous ajoutez des pages à un silo.

Cependant, que faire s’il y a des changements dans WordPress à l'avenir de sorte que les pages ne remplacent pas les pages de la catégorie?

Il existe une troisième façon de procéder, en créant son propre modèle : En utilisant les articles et les pages de catégories en tant que pages de silo.

Ainsi au lieu de remplacer les pages de catégorie avec des pages, on utilise ces dernières en tant que page de silo. Il faut modifier le modèle de catégorie pour qu'il affiche la description de la catégorie, les sous-catégories, les articles épinglés/sticky posts (avec un court extrait) et une liste d'autres articles (principalement le titre).

Le principal avantage de ce modèle est que les pages de destination de silo sont mises à jour automatiquement lorsque vous postez. Il sera automatiquement dans la nouvelle liste de sous-catégories (dans silos), de nouveaux articles dans le silo, etc... tout en donnant au silo l'avantage d´un nouveau signal de Google, et en permettant un contenu unique sur cette page ce qui est également essentiel pour le référencement. Vous postez et le reste est pris en charge. Puisque les catégories de WordPress ont leur propre alimentation alors chaque silo en bénéficiera.

Le principal problème avec ce modèle est que les longues descriptions catégories sont affichées dans l'écran d'administration WordPress, ce qui peut être lourd et peu ergonomique.

Remarque : Il y a maintenant une solution dans ce trac ticket.

Pour utiliser cette méthode, vous devrez retravailler votre structure de catégorie pour refléter le plan d'AI. Il vous suffit alors de changer la catégorie de chaque article existant pour les déplacer dans le silo approprié.

Lors de la configuration de vos catégories, vous devrez vous assurer que le slug corresponde à votre mot-clé. Par exemple, pour la catégorie "plugins WordPress", le slug devrait être /plugins-wordpress/. Ceci est très important lorsque nous arriverons à l'étape suivante (structure de l'URL)

Si vous voyez un message semblable à celui-ci:

slug url

 

Cela signifie que vous avez une balise, une taxonomie personnalisée, ou même une autre catégorie, qui utilise déjà le slug que vous essayez d'entrer. Si cela arrive, vous devez chercher le mauvais terme et changer le slug, de sorte que le slug dont vous avez besoin soit disponible pour que vous puissiez à nouveau l´utiliser.

 

La structure des URLs

Idéalement la structure de l'URL doit inclure vos silos sous forme de dossiers, par exemple:

NomDuSite.com/silo/Sub-Silo/Page

WordPress nous donne un moyen facile de le faire, à l'aide de la structure des permaliens:

/%Category%/%postname%/

Allez tout simplement dans Réglages>>permaliens, sélectionnez Structure personnalisée et entrez /%category%/%postname%/ puis enregistrez.

Si vous modifiez la structure de permaliens sur un site existant, vous pourriez avoir besoin de mettre en place des redirections 301, bien que la plupart du temps WordPress sache le gérer, il vous faudra donc y faire attention.

 

Enlever le slug de la catégorie

Vous y êtes presque. Toutefois, l'URL de vos pages de catégorie ne correspond pas à l'URL des messages qu'il contient, tant que WordPress y ajoute la catégorie de mot. Par exemple:

Une URL d'article sera:

 http://www.MonSite.com/WordPress/Plugins/LeNomDeMonArticle/

L’URL de la catégorie sera:

http://www.MonSite.com/Category/WordPress/Plugins/

Mais nous voulons obtenir:

http://www.MonSite.com/WordPress/Plugins/

Nous ne voulons pas de la «category» supplémentaire ajoutée par WordPress, puisque cela casse notre modèle de dossier et la catégorie d'URL ne correspond plus à l'adresse URL des articles dans ces catégories. Heureusement, il est facile de retirer le slug de la catégorie de l'URL en utilisant un plugin. Vous pouvez utiliser le plugin  WP No Category ou encore la fonction intégrée de Yoast SEO.

 

Redirections

Si vous modifiez la structure de votre permaliens, les URL de tous vos articles existants changeront. Vous devez être prudent sur les redirections 301, afin d'éviter toute confusion pour les utilisateurs et pour éviter de perdre des places dans le référencement que votre site a construit au fil du temps.

De nos jours WordPress prend surtout soin de cela pour vous, mais pas toujours. Il est important de vérifier au moins que vos pages importantes redirigent correctement.

Si les redirections vous font peur, alors vous devriez peut-être utiliser le cloisonnement «virtuel» tel que le décrit Bruce Clay. C’est tout à fait le même, sauf que vous ne changez rien aux URL de votre contenu. Vous le laissez tel quel. C'est moins efficace, mais c’est peut être mieux pour vous si vous n'êtes pas à l'aise avec les redirections.

 

Les Menus

Les menus sont très importants, car ce sont des liens privilégiés pour vos silos de haut niveau. Le texte d'ancre doit contenir de termes de mots-clés pour ces silos.

Cela dit, il est intéressant de remarquer que Bruce Clay met effectivement les liens principaux de ses silos en pied de page. Je crois que c'est pour qu'il puisse avoir des termes de mots-clés plus longs dans le texte d'ancre. Les liens dans ses menus sont construits avec de l'Ajax, de sorte qu'ils sont ignorés par les moteurs de recherche (du moins c'est ce que Bruce essaye de faire, même si nous savons que Google a une certaine capacité pour lire le contenu Ajax).

Il est facile de mettre ça en place sous WordPress, en supposant que votre thème prenne en charge la fonction de menus. Il suffit d'aller dans Apparence>>Menus et de mettre en place un menu qui englobe les silos de haut niveau.

 

Le Fil d'Ariane (Breadcrumbs)

Le Fil d'Ariane est un autre signal très important de la structure de votre site web. Il y a un certain nombre de plugins qui peuvent ajouter des Fils d'Ariane et certains thèmes ont même cette fonctionnalité de navigation déjà intégrée.

Vous pouvez utiliser le Fil d'Ariane figurant dans la section de liens internes du plugin WordPress SEO. Tout en enlevant la page de blog dans ce dernier, et mettre en lieu et place la Catégorie (le répertoire de la catégorie est déjà dans la structure).

Voici les paramètres recommandés:

fil ariane silo wordpress

 

Les Liens de la page d'Accueil

Gray Wolf dit de ne pas utiliser le terme "Accueil" pour le lien de la page d’accueil dans le menu ou dans les Fils d'Ariane. Vous voulez que ce lien contienne les mots-clés de votre site _vous n'essayer pas d´obtenir un référencement pour le mot "Accueil" ?

Cependant, mettre le mot-clé dans les liens de la page d'accueil peut causer des problèmes:

  • Le lien de la page d’accueil est un modèle d’UX commun: les utilisateurs s'attendent à ce qu'il contienne le mot "Accueil", donc utiliser un mot-clé peut troubler l'utilisateur.
  • Votre mot-clé ne tiendra parfaitement dans les menus et dans le Fil d'Ariane que si le terme de votre mot clé est petit.

Une technique courante pour contourner cela consiste à remplacer l'image: Vos mots-clés se trouvent dans le texte d'ancre pour le lien d’Accueil, mais cela est caché en utilisant une CSS et l’image d’Accueil apparaît à la place. Les moteurs de recherche obtiennent le lien avec les mots-clés à l'intérieur, alors que les utilisateurs voient une image disant "Accueil".

Il y a des recherches montrant que s’il y a plusieurs liens vers une page, Google utilise le texte d'ancre du premier lien. C'est en général celui de l'en-tête, donc ce n'est pas grave si j'utilise le terme "Accueil" plus loin.

Si vous choisissez la voie du remplacement d'image, assurez-vous que vos images soient des sprites, afin de réduire le nombre de requêtes HTTP. Vous ne voulez pas en plus faire bugger les performances de votre site.

 

Les Règles concernant les liens entre Silos

Il existe des règles sur la liaison entre silos. Ces règles permettent d'éviter l’affaiblissement du thème d'un silo et d'envoyer la puissance maximale aux pages principales du silo.

On estime qu'une page dans un silo :

  • devrait accentuer ce silo en le reliant
  • peut relier les pages "frères/sœurs" au sein de ce silo, si nécessaire
  • peut relier les silos "oncles/tantes", le cas échéant
  • ne doit pas relier des pages cousines à d'autres silos

Si vous avez besoin de créer un lien vers une page dans un autre silo, vous devriez plutôt créer un lien vers la page principale du silo.

On évite généralement d'envoyer un utilisateur vers une page de silo s'il existe une page plus pertinente pour eux dans le silo. Il faut associer directement vers la page la plus pertinente. On peut y perdre légèrement en terme de référencement mais il y a, à mon sens,  une ligne à ne pas franchir quand il s'agit d'équilibrer le référencement et l'expérience utilisateur (UX).

Remarque: Le plugin Ultimate SEO a apparemment une liaison automatique qui dispose d'un mode silo qui permet d'activer la "liaison de silo" de sorte que les articles ne s’associent pas avec d'autres articles de la même catégorie. Je ne pense pas que cela puisse fonctionner sur des liens déjà existants.

 

Limiter le nombre de Liens

Je n’irai pas plus loin dans la théorie du référencement de page, mais... Vous devez limiter le nombre de liens sur vos pages, pour en préserver le référencement et en faire bénéficier vos pages les plus importantes (par exemple les pages de destination de silo).

Vous devriez toujours essayer de la relier à des sites pertinents, car c'est un signe de référencement (direct), débarrassez-vous de tous les liens qui n'ont pas besoin d'être là!

Je vous recommande de garder les choses aussi simples que possible: il suffit de limiter le nombre de liens sur vos pages! Par exemple, lorsque cela est possible, n'utilisez pas de menus déroulants ou de pieds de page bourrés de liens, enfin essayez toujours de garder une barre latérale simple et épurée.

Remarque: Vous ne pouvez pas faire cela avec tous les sites. Aussi, il y a un compromis à trouver au regard de l'expérience utilisateur proposée.

 

Les Pages d'atterrissage de Silo

Tout ce que nous avons fait jusqu'à présent a été de rendre les pages d'atterrissage de silo aussi puissantes que pertinentes. Nous devons maintenant veiller à ce que les pages de silo soient performantes!

Idéalement, les pages d'atterrissage de silo devraient inclure principalement du contenu unique. La plupart des articles sur les silos restent en place. Cependant, certains contenus dynamiques peuvent rafraîchir la page (il parait que Google aime ça:). À l'aide de WordPress c'est facile, surtout si vous utilisez les pages de catégorie comme pages d’atterrissage pour vos silos.

La page typique de catégorie dans WordPress est juste une grande liste d'articles placés dans la dite catégorie. Ce n’est clairement pas ce que nous voulons. Au lieu de cela, nous allons personnaliser le fichier category.php de notre thème pour y inclure:

  • la description de la catégorie, qui est notre contenu unique
  • une liste des catégories/ silos enfants, qui est notre navigation vers les niveaux inférieurs
  • quelques articles recommandés, avec la fonction des sticky posts
  • une liste d’autres articles du silo (mais pas d'articles dans des silos enfant/catégories)

Les pages de silo n’auront pas toutes ces fonctionnalités. Certaines peuvent avoir une description et des liens vers des silos enfants, mais pas d'articles. D'autres peuvent avoir une description et une liste de messages, mais aucun silo enfant ne fera de lien vers elle. Certaines au contraire peuvent avoir tout cela...

Nous allons donc créer une page category.php d'une manière qui permettra de traiter tous ces scénarios. Pour vous donner une idée de ce que nous construisons, voici un exemple (remarquez que la description est un peu courte dans cette exemple) :

category-description-silo

 

Pour ce faire, il y a certaines choses que vous devez faire : Permettre le HTML dans le champ de description de catégorie

Par défaut, le champ de description des catégories ne permet pas les éléments en HTML. Bien que vous soyez capable de faire sans, ce serait mieux si vous pouviez inclure de l’HTML. Qui vous permettra d'inclure des liens, images, etc.

Le moyen le plus simple de procéder est d'utiliser le plugin Allow html in category descriptions.

Selon moi, WordPress SEO de Yoast le fait aussi. La modification de la boucle principale pour ignorer les Sticky posts et les catégories enfants. Nous montrerons les sticky posts avant la liste des autres articles, nous devons donc les supprimer de la boucle principale pour nous assurer qu'ils n’y figurent pas deux fois.

Il nous faut aussi signaler à WordPress d'ignorer les articles dans les catégories enfants. Ils devraient apparaître sur les pages enfant de la catégorie, mais pas sur les pages parent de catégorie.

Par exemple, nous voulons que les articles sur les bonbons orange apparaissent dans la catégorie des bonbons Orange, mais pas dans la catégorie parent des bonbons. Par défaut, WordPress le montrera aux deux endroits.

Nous pouvons faire ces deux choses conjointement, en utilisant le code suivant (dans le fichier functions.php ou à l'aide d'un plugin proposant cette fonctionnalité) :

// don't show stickies or posts from child categories on category pages
function sjc_category_posts( $query = false ) {
 
 // Bail if not home, not a query, not main query, or if it's the admin area or a feed
 if ( ! $query->is_category || ! is_a( ) $query, 'WP_Query' ) || ! $query->is_main_query() || $query->is_admin || $query->is_feed )
 return;
 
 // only get posts not in sticky posts
 $query->set( 'post__not_in', get_option( 'sticky_posts' ) );
 
 // only get posts in this category (not in child categories)
 $query->set( 'category__in', get_category_by_slug( get_query_var( 'category_name' ) )->cat_ID );
 
}
add_action( 'pre_get_posts', 'sjc_category_posts' );

 

Veuillez noter que ce code fonctionne uniquement avec WordPress 3.3 et au-dessus.

Pour une raison quelconque, alors que category_name est réglé selon ce point, cat n'est pas définie. Nous devons donc obtenir le cat_ID et le transmettre à get_category_by_slug nous-mêmes. En reliant le tout ensemble au travers de category.php

Les éléments sont en place, mais nous avons besoin de créer/modifier notre fichier category.php pour tout rassembler et pour créer les pages de destination du silo.

Le code doit ressembler à quelque chose comme dans l'exemple ci-après. Notez que vous ne pouvez pas utiliser ce code en l'état _il doit s'adapter à votre thème de sorte que les catégories de la balise div, etc. correspondent au reste de votre thème et au style choisi.

// work out category id, then see if there are any subcategories
$main_cat_ID = get_query_var( 'cat' );
$subcats = get_categories( array( 'parent' => $main_cat_ID, 'hide_empty' => 0 ) );
 
// if it is page 1
if ( ) $paged < 2 ) :
 
 // show the category description
 echo category_description();
 
 // if there are subcategories, loop through and show them
 if ( ) countde( ) $categories ) > 0 ) :
 foreach ( ) $subcats as $category ) : ?> 
 <div class="subcategory">
 <h2><a class="subcategory-link" href="<?php echo get_category_link( $category->term_id ); ?>">
 <?php echo $category->name; ?></a></h2>
 <?php echo wpautop( $category->description ); ?>
 </div>
 <?php
 endforeach;
 endif;
 
 // get sticky posts and show them if they exist
 $args = array( ) 'category__in' => $main_cat_ID, 'include' => get_option( 'sticky_posts' ) );
 $myposts = get_posts( $args );
 if ( ) countde( ) $myposts ) > 0 ) :
 foreach $myposts ( ) as $value ) : ?>
 <div class="sticky">
 <h3>
 <a href="<?php echo get_permalink( $value->ID ); ?>" rel="bookmark"
 title="<?php echo $value->post_title; ?>"><?php echo $value->post_title; ?></a>
 </h3>
 <div class="entry-content">
 <?php 
 // if there is an excerpt, use it, otherwise roll our own (get_the_excerpt won't work outside the loop)
 if ( ) $value->post_excerpt ) : 
 echo wpautop( $value->post_excerpt );
 else :
 $sjc_excerpt = explode( ) '<!--more-->', , $value->post_content ); 
 if ( ) countde( ) $sjc_excerpt ) >= 2 ) :
 echo wpautop( strip_tags(( $sjc_excerpt[0] ) );
 else :
 echo wpautop( implode ( ' ', array_slice()( explode( ) ' ', strip_tags(( $sjc_excerpt[0] ) ), 0, 45 ) ) . ' ...' );
 endif;
 endif; ?>
 </div>
 </div>
 <?php
 endforeach;
 endif;
 
// pages 2 and onwards don't worry about cat desc or stickies, but link to main cat page
else : ?>
 <p>For an introduction to this topic and our latest articles, please see the main 
 <a href="<?php echo get_category_link( $main_cat_ID ); ?>"><?php single_cat_title(); ?></a> page.</p>
<?php
endif;
 
// if we have any posts in the main loop (no stickies there)
if ( have_posts() ) : ?>
 
 <ul class="other-posts">
 
 <?php /* Start the Loop */ ?>
 <?php while ( have_posts() ) : the_post(); ?>
 
 <li><a href="<?php the_permalink() ?>" rel="bookmark"
 title="Permanent Link to <?php the_title(); ?>"><?php the_title(); ?></a></li>
 
 <?php endwhile; ?>
 </ul>
 
 <?php 
 // you need to replace this with whatever your theme uses!
 sjc_content_nav( 'nav-below' ); 
 
// if no posts, and also no stickies and no categories, go with no results
elseif ( ) countde( ) $myposts ) == 0 && count( ) $subcats ) == 0 ) : 
 
 get_template_part( 'no-results', 'archive' ); 
 
endif;

 

Veuillez remarquer le 'hide_empty '=> 0 à la ligne 3 qui force l'affichage des catégories sans aucun article, et qui sont normalement cachés. Nous ne voulons pas vraiment que les catégories soient vides pour les montrer, mais nous voulons que les catégories vides avec des catégories enfants non vides apparaissent. Sinon, il n'y a aucun moyen pour accéder aux niveaux inférieurs!

 

La Page d'accueil

La page d'accueil doit avoir un contenu en relation avec vos principaux silos de haut niveau.

On peut procéder en utilisant la fonction statique de page d'accueil de WordPress et en y ajoutant le contenu de la page d'accueil manuellement, mais il peut être judicieux de créer une page d’accueil homepage.php personnalisée qui énumérera dynamiquement les catégories supérieures ainsi que leur description.

 

La barre latérale Widgets

Les sites basés sur WordPress ont souvent dans leur barre latérale un widget des derniers articles postés.

Pour éviter l’affaiblissement de vos silos, vous souhaitez faire figurer les derniers articles dans la catégorie/silo de la page en cours, pas le dernier article publié sur l’ensemble du site.

Voici un code pour faire cela (ajoutez-le à votre functions.php ou à l'aide d'un plugin).

// initialise widget
function sjc_silo_widget_init() {
 if ( function_exists( 'register_sidebar_widget' ) && function_exists( 'register_widget_control' ) ) {
 register_sidebar_widget( 'Latest Silo Posts', 'sjc_silo_latest_widget' );
 }
}
add_action( 'plugins_loaded', 'sjc_silo_widget_init' );
 
// create widget
function sjc_silo_latest_widget( $args ) {
 $sidebar_category = get_the_category();
 // if we have a category and we're on a normal post / page / cpt page call the function
 if ( ) $sidebar_category[0] && ! is_front_page() && is_single() ) {
 extract( $args );
 sjc_silo_latest_content( $sidebar_category[0], $before_widget, $after_widget );
 }
}
 
// echo the sidebar - called by widget, can also be called directly
function sjc_silo_latest_content( $this_sidebar_category = null, $before_widget = null, $after_widget = null ) {
 global $post;
 if ( ! empty( ) $this_sidebar_category ) ) : 
 $posts_in_this_category = get_posts( 'category__in=' . $this_sidebar_category->cat_ID . '&exclude=' . $post->ID );
 if ( ) countde( ) $posts_in_this_category ) > 0 ) { ?>
 <?php echo $before_widget; ?>
 <h2 class="widget-title">Latest from <?php echo $this_sidebar_category->cat_name; ?></h2>
 <ul style="margin-bottom:10px;">
 <?php foreach ( ) $posts_in_this_category as $sidebar_value ) : ?>
 <li><a href="<?php echo get_permalink( $sidebar_value->ID ); ?>" title="<?php echo $sidebar_value->post_title; ?>"><?php echo $sidebar_value->post_title; ?></a></li>
 <?php endforeach; ?>
 </ul>
 <a href="<?php echo get_category_link($this_sidebar_category->term_id ); ?>">More from <?php echo $this_sidebar_category->cat_name; ?></a>
 <?php echo $after_widget; ?>
 <?php
 }
 endif;
}

C'est la fin du codage ! Il n'est probablement pas évident pour quelqu'un avec des connaissances techniques limitées de le mettre le en place, mais le code ci-dessus est certainement un bon commencement pour tous.

 

Un petit mot d'avertissement

Aucune de ces techniques ne devrait vous causer des ennuis avec Google. Toutefois, Google change régulièrement ses algorithmes et vous devrez faire face à ces changements.

Il y a eu d’importants changements ces derniers mois, tels que les mises à jour Panda & Penguin, lesquelles ont invalidées des techniques SEO qui étaient fructueuses auparavant et qui ont pénalisé de nombreux sites aujourd'hui.

La règle de ne pas relier entre silos s’applique bien maintenant et sera difficile à détecter/pénaliser par Google. Il y a donc très peu de chances pour qu'il le fasse à l'avenir, ou qu'il prenne des mesures contre une surabondance de balises de suivi sur des liens vers des pages de contenu d'un même site. Malgré cela, il est utile et préférable de s’ajuster aux changements que réalise Google. Enfin n'oubliez pas, même en siloing, de rester naturel!

Alors devrais-je utiliser une structure Silo ?

Il y a très peu de raisons pour ne pas utiliser une structure en silo pour votre WordPress. Google tel qu'il existe aujourd'hui ne vous pénalisera pas. Le modèle de la structure de site mentionné dans la partie 2 (mise en place un silo sous WordPress) est très semblable au modèle utilisé par les architectes de l’information. Il fournit aux utilisateurs un contenu ciblé et organisé en sections bien définies.

Bien que le cloisonnement soit particulièrement utile pour les grands sites avec beaucoup de contenu, il fonctionne aussi parfaitement pour les petits sites, tant que vous avez assez de contenu à mettre dans vos silos. Les rares fois ou le siloing n'est pas utile/adapté, c'est dans le cas des petits sites et/ou des blogs personnels qui ne sont pas axés sur une seule et même thématique.

C'est aujourd'hui une évidence d'utiliser le cloisonnement pour vos nouveaux sites. Mais est ce vraiment utile de le faire sur un site WordPress déjà existant?

 

La conversion d'un site WordPress existant

Si vous décidez de convertir un site existant, voici une check-list pour vous y aider. N'hésitez pas à l'utiliser comme base pour votre propre site, mais pensez à l'adapter à votre propre situation, ne la suivez pas aveuglément.

Préparation :

  • Faites votre recherche de mots-clés et travaillez sur les mots-clés que vous souhaitez cibler
  • Prévoyez un niveau élevé d’Architecture de l'information (AI) basée sur ces mots
  • Révisez le contenu existant et déplacez-le sur la nouvelle AI
  • Créez des règles de redirection pour tout ce qui va changer, y compris les articles, catégories, taxonomies personnalisées, tags, etc.
  • Vérifiez tout ce qui pourrait ne plus fonctionner (plugins personnalisés, functions.php, liens en dur dans le thème, etc.).
  • Identifiez et adaptez les éléments qui doivent aller dans le menu
  • Modifier le thème au besoin comme expliqué dans l'article 2

 

Sauvegardez votre site !

 

Mise en œuvre - étape 1

  • Créez la structure de catégorie et entrez les descriptions
  • Retirez la catégorie souche
  • Uploadez les règles de redirection pour les catégories via .htaccess (si WordPress ne peut pas le faire pour vous)

 

Mise en œuvre - étape 2

  • Attribuez des articles à la nouvelle structure de catégorie
  • Supprimez les catégories qui ne sont plus utilisées

 

Mise en œuvre - étape 3

  • Installez les nouveaux permaliens : /%category%/%postname%/
  • Supprimez www (si nécessaire)
  • Téléchargez les règles de redirection des articles vers .htaccess (si nécessaire)
  • Activez le nouveau thème (si nécessaire)
  • Configurez le menu
  • Installez le fil d’Ariane

 

Tests et maintenance

  • Assurez-vous d’avoir bien indexé vos pages de catégorie
  • Assurez-vous que vos pages de catégories soient dans le sitemap.xml
  • Vérifiez les liens principaux de votre site
  • Que le code de vérification analytics soit en cours d'exécution
  • Vérifiez le fil d’Ariane
  • Consultez le formulaire de contact (et toute autre formulaire)
  • Consultez les pages de catégorie
  • Mettez à jour les liens lorsque c'est possible (commencer avec les plus importants)
  • Exécutez Broken link checker sur le site et mettez à jour tous les liens (appliquer les redirections)
  • Vérifiez votre site avec les outils de Google webmasters
  • Contrôlez Google Analytics

Conclusion Silo & WordPress

Utiliser une structure de silo pour son site WordPress est aujourd'hui sensé. Non seulement cela fournit des avantages en terme de référencement/SEO, mais cela aide également l'utilisateur (UX). Même si vous ne suivez pas tous les conseils présentés dans ces articles consacrés au siloing, l'organisation de votre contenu en catégories/silos améliorera votre site.

Notez qu’il est également possible de coupler votre structure en silo et le contenu cornerstone de Yoast SEO (articles importants), enfin pensez à passer votre WordPress en HTTPS & compatible AMP,  si ce n'est déjà fait ;)

Sur WPFormation j'ai utilisé, en partie, la structure en silo telle que décrite dans ces articles tout en l'adaptant à ma structure et thématique. Retrouvez d’ailleurs à ce sujet, ma conférence de 0 à 2 millions de pages vues. Le travail n'est pas fini et l'optimisation toujours en cours. Toutefois, voici les résultats de la mise en place d'un silo sur un WordPress existant:

MISE-EN-PLACE-SILO-WORDPRESS

 

En espérant que cet article vous ait donné une base dans le modèle du siloing et que cela soit un bon début pour commencer à optimiser votre WordPress.

Source: Traduction & adaptation de l'article original écrit par Stephen Cronin avec son aimable autorisation.

Structure en Silo pour WordPress : Mode d’emploi
4.9 pour 24 votes

A propos de l'auteur...

WP Formation

Fabrice Ducarme, spécialiste & formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur de WP Formation.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015, Marseille 2017 et au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 450 articles & tutoriaux à propos de WordPress, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule…

19 commentaires pertinents à ce jour ;)

  • Rodrigue dit :

    Je n’ai pas compris le “pour WordPress” ? Pour tout type de site ce procédé est à tenir au maximum. Pour le eCommerce sous Presta ou Magento, la structure du site est toute aussi importante.

    En tout cas j’ai hâte de lire la suite car ce sujet m’intéresse fortement.

  • WPFormation dit :

    @Rodrigue c’est évidement valable pour tout type de sites mais dans le cadre de cette série d’articles et sur WP Formation, cela sera forcément orienté WordPress (notamment l’ajout des pages silos;)

  • Benjamin L. dit :

    Très bon article. Ce qui serait génial, c’est une sorte d’étude de cas à partir d’un site non compartimenté (un peu comme ces designers qui repensent l’ergonomie de Facebook, Windows…). Merci. (Une petite coquille : “Les humais” au lieu de “Les humains”).

  • WPFormation dit :

    @Benjamin, l’étude de cas (voir épisode 2 à venir;) se basera un site WordPress existant et la mise en application de la structure en silo.

    Il est toutefois plus simple de partir de zéro en suivant les préceptes du siloing.

    Coquille corrigée, merci !

  • acbb01 dit :

    Article très intéressant qui corrèle parfaitement celui de LB sur le cocon sémantique, merci !

  • lamurebenjamin dit :

    Très bon article, tu me fais découvrir une partie du SEO sur laquelle je m’interrogeais. Vivement, la prochaine partie.

  • Lumière de Lune dit :

    Personnellement, je pense que le siloing n’est pas adapté pour les blogs. Il prend toute sa valeur dans les sites d’entreprises, ou dans les sites e-commerce, mais dans un blog, le véritable siloing n’a pas de sens.

    Il ne faut pas oublier que pour faire des vrais silos, il faut oublier toutes sortes de “widgets” :
    – les commentaires récents
    – les derniers articles
    – les articles les plus commentés
    – les randoms posts
    ….

    Le siloing a été inventé pour pousser des pages sur des mots clés spécifiques, je suis persuadée qu’une véritable structure en silo est contreproductive sur un blog.

  • WPFormation dit :

    @Lumière de Lune, merci de ton point de vue pertinent comme d’hab;)

    A mon sens, WordPress est de moins en moins utilisé pour sa fonction native de blog et son évolution en fait un véritable CMS polyvalent (ecommerce, vitrine, …).

    Certes, les widgets que tu cites peuvent ajouter à l’UX mais ils provoquent surtout du contenu dupliqué. Alors faut-il pour autant se passer de tous les widgets, non certainement pas. En revanche mieux les utiliser, oui!

    Enfin si l’on y regarde bien, WordPress catégorise, tague, classifie, c’est une forme de siloing, non? Aussi pourquoi ne pas exploiter cet aspect du blog pour pousser des silos…

  • mathieu dit :

    Hello,

    Super article.
    pour ma part je pense que le silloing est naturel si on veille à hiérarchiser ses menus correctement dès la création du site.
    Plus tard, cela signifie une réorganisation complète et par expérience c’est assez douloureux !

    Après je ne suis pas expert sur le sujet mais si il faut une compartimenter de manière étanche, alors il est vrai qu’il ne faudrait aucun widget, commentaire,… mais à ce compte, comme le souligne Olivier Andrieu d’Abondance pourquoi ne pas créer carrément un autre site !

    A+

  • Lumière de Lune dit :

    Je n’ai pas la phobie du contenu dupliqué sur les widgets… là aussi, il faut savoir faire la différence entre un contenu de page (genre id= maincontent) dupliqué, et un contenu répété sitewide, ça fait longtemps que Google est capable de faire la différence.

    Comme Matthieu, je pense qu’il est important de penser la hiérarchie correctement, et à partir de là, pour les sites de contenu, le “siloing” se fait naturellement.

    Ou en d’autres termes, les erreurs des multitags et multicatégories sont nettement plus gênantes que des silos pas parfaitement étanches…

    C’est marrant, c’est vraiment le sujet à la mode, on en parle aussi sur WRI http://forum.webrankinfo.com/architecture-silo-linking-interne-t173796.html

  • WPFormation dit :

    C’est vrai que c’est tendance, gros buzz aussi sur le cocon de LB!

    Finalement WordPress est parfaitement adapté au “siloing” et c’est une bonne nouvelle, enfin quoique;)

    Pour les widgets, cela ne se limite pas qu’à ça, on se doit aussi de penser au nbe de liens internes générés.

  • Thomas Gibertie dit :

    Organiser et hiérarchiser l’information fait partie des bases de données depuis le début, y compris pour les moteurs de recherches et leurs index (cluster compris). Aussi le SEO avec stupeur découvre que hiérarchiser l’information sur son site facilite l’indexation ? Incroyable… (je ne dis pas ça pour cet article).
    Il en va exactement de même pour la catégorisation sémantique dans la mesure où le moteur ne comprend strictement rien à ce qu’il collecte mais classe et calcule. Alors découvrir que catégorisation et subsomption aident les moteurs de recherches est miraculeux ? Pourquoi pas ! Il y en a même pour en revendiquer le copyright à travers une métaphore biologique? Pourquoi pas…
    Alors que les bases de données existent depuis les années 60 je trouve toujours amusant de voir les monsieur Jourdain du marketing faire de la prose sans le savoir.
    Pour une introduction passionnante et brève: Serge Abiteboul, discours inaugural au Collège de France; Sciences des données: de la logique du premier ordre à la Toile (et il parle même de Google dedans…)

  • WPFormation dit :

    @Thomas, le SEO avait pour habitude d’aller au plus efficace et au plus simple, il fût un temps ou pour se positionner il suffisait d’avoir des backlinks, ce temps là est révolu… On passe à autre chose et tant mieux!

    Peut importe le nom qu’on lui donne et peut importe de savoir qui l’a inventé, il y a une différence entre connaître le chemin, et arpenter le chemin (cf Matrix;)

    Très intéressant le discours de Serge Abiteboul…

  • Bruno TRITSCH dit :

    Bonjour Fabrice,

    Le siloing fait en effet couler beaucoup d’encre en ce moment, mais il est tout aussi vrai qu’il n’est pas forcément évident à mettre en place sur un blog.
    D’ailleurs certains préconisent de rédiger ses articles sous forme de page plutôt que dans le blog, mais cela implique de ne pas avoir trop de publication, au risque de vite s’y perdre.
    Personnellement, je pense que pour le faire sur un blog, il faut avoir un thème qui permet de créer des pages à l’intérieur desquelles on peut n’afficher que les articles d’une catégorie bien précise et ne plus indexer les pages de catégories, mots-clés …etc…
    Après de la à garantir un cloisonnement complet, je suis bien d’accord que c’est pratiquement mission impossible.

    Amicalement,

    Bruno

  • Ouistiti dit :

    Rien de nouveau dans la marmite. Je rejoins aisément les propos de Thomas. Juste quelques terminologies qui évolues , adaptées, réactualusées pour donner une nouvelle saveur (ou un côté savant) à ce qui existe déjà depuis longtemps.

  • WPFormation dit :

    @Ouistiti, en effet le siloing existe depuis environ 10 ans, cet article de Stephen Cronin basé sur les écrits de Bruce Clay, n’a qu’un seul objectif, en expliquer le fonctionnement et la mise en place sur un WordPress.

    @Bruno, certains préconisent même de se passer de WordPress;) Un page de catégorie reste une page et l’on peut parfaitement cloisonner une catégorie sous WordPress! En revanche vouloir tout cloisonner est une erreur, personnellement je chercherais plutôt à “mieux” cloisonner…

  • Christophe BENOIT dit :

    Pour l’avoir mis en place plusieurs fois, j’ai constaté de jolis progrès (en terme de SEO) ou de parcours utilisateur (plus cohérent et dirigé vers un objectif pensé en amont).
    Cela demande de mettre les mains dans le thème pour simplifier l’architecture et de cloisonner les différentes grandes rubriques du site (menus, liens internes, liens automatiques de WP visibles et non visibles…). Impatient de lire la suite pour voir l’implémentation proposée.

  • Webmarketing - Salon de Provence dit :

    Salut,

    j’attendais beaucoup plus de ce mini buzz autour des silos. Finalement il ne s’agit que de conseils pleins de bon sens déjà utilisés par un bon nombre de webmasters et de consultants qui travaillent de manière organisé et méthodique. J’ai moi même fait du Siloing sans le savoir depuis des lustres, sauf que je ne lui ai jamais donné de nom parce que cela me semble logique de proposer au client une arborescence parfois simpliste, mais qui permet à l’utilisateur de retrouver une info ou un produit en 3-4 clics maximum sur un site Internet (ecommerce, ou bien même un site vitrine pour un électricien qui définit ses prestations en “zones”), puis par effet d’entonnoir on regroupe des prestas/produits de même nature dans un même “silo”. Ce nom un peu pompeux n’est rien d’autre qu’une bonne arborescence, couplée avec les bases du SEO (contenu éditorial en rapport avec les points vitaux techniques du référencement organique.

    Finalement, n’est-ce pas juste un concept marketing inventé pour une fois par les référenceurs (et tant mieux) ?

    Je suis persuadé que nombre de créateurs de sites Web ou référenceurs ont déjà utilisé cet technique très “logique” sans y apposer de nom particulier et je cherche la valeur ajoutée de ce concept. J’attends avec impatience une étude de cas car là, je reste sur ma faim. Du coup ça fait un très bon teaser pour le prochain article. Bien joué !

  • Josselin dit :

    Article très intéressant encore une fois !

ebook-wordpress-seo-yoast

Envie d'améliorer le SEO de votre site WordPress ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez en bonus notre eBook gratuit: WordPress SEO by Yoast, le Guide Ultime ! 25 pages pour mieux référencer WordPress.

Merci ! Vérifiez vos emails et confirmez votre abonnement sinon vous ne recevrez pas votre eBook !

287 Partages
Partagez78
Tweetez106
Partagez4
Buffer99