Gutenberg is coming… et je ne suis pas du tout emballé !

L’éditeur de texte de WordPress tel que nous le connaissons vit peut être ses derniers instants. Matt Mullenweg a annoncé l’arrivée de Gutenberg, un nouvel éditeur pour WordPress.

Gutenberg WordPress

Pour la petite histoire sur le nom, Gutenberg est l’inventeur de l’imprimerie, il a commencé avec une presse et des lettres en bois.

Lors du WordCamp Europe 2017, l’interview d’Um Malik avec Matt Mullenweg, a été suivie d’une période de questions/réponses de 20 minutes. Après avoir montré un aperçu du nouvel éditeur de Gutenberg avec des blocs dynamiques remplaçant les widgets, Mullenweg a annoncé qu’il était désormais disponible pour tests en tant que plugin sur WordPress.org.

INFO : Si vous voulez en savoir plus, Johanne a rédigé un tuto complet sur l’utilisation de Gutenberg.

gutenberg

Gutenberg est en développement depuis plus de six mois et est prêt à être testé, mais ses développeurs ne recommandent pas de l’utiliser sur des sites de production. Quiconque s’intéresse à l’avenir de WordPress voudra nécessairement l’essayer, car le nouvel éditeur va révolutionner la façon dont les utilisateurs pensent la création et la modification du contenu. La vidéo de démonstration du WordCamp Europe a également montré que Gutenberg fonctionnait bien dans un contexte mobile.

À première vue, il semble que WordPress essaie de copier ses concurrents plus récents (Medium, Wix et autres) pour suivre le rythme ou pour compenser ? Étonnant quand on est leader incontesté sur le segment des CMS !

Découvrez la présentation de Morten Rand-Hendriksen au WordCamp US 2017 :

Ce que va changer Gutenberg ?

Difficile d’être affirmatif à l’heure ou j’écris ces lignes. La feuille de route actuelle semble annoncer une intégration de Gutenberg en lieu et place de l’éditeur classique dans WordPress 5.0. Il devrait être intégré dans le core de WordPress, on ne sait pas encore si il sera activé par défaut et s’il sera possible de le désactiver pour revenir à l’éditeur classique.

Le nouvel éditeur Gutenberg unifie simplement l’interface utilisateur en blocs pouvant être placés n’importe où. Gutenberg est configuré pour remplacer les widgets, l’interface utilisateur HTML, les shortcodes et les blocs précédemment proposés via la barre d’outils TinyMCE.

4 choses à savoir sur Gutenberg

1. Le but de Gutenberg

  • “L’objectif de l’éditeur de blocs est de rendre l’ajout de contenu enrichi à WordPress plus simple et agréable.”
  • La description du plugin Gutenberg sur WordPress.org : “Gutenberg est un pas en avant important pour WordPress. Gutenberg permet à WordPress de créer des mises en page de contenu, et pas seulement d’écrire des articles. C’est l’une des nombreuses transitions qui se produisent dans WordPress pour une expérience utilisateur plus simple.”

2. Matt Mullenweg est vraiment à fond derrière

  • Dans The State of the Word 2016, Mullenweg a annoncé que l’éditeur visuel serait l’un des trois principaux axes pour 2017.
  • Matt a pris la tête du projet Gutenberg en début d’année et a confié la direction du développement à ses collaborateurs Matias Ventura et Joen Asmussen.

3. Gutenberg est actuellement un plugin

  • Vous pouvez ajouter Gutenberg à n’importe quel site WordPress aujourd’hui comme un plugin téléchargé à partir du répertoire de plugins WordPress.
  • Le plugin Gutenberg est généralement mis à jour chaque semaine car de nouvelles fonctionnalités sont incluses.
  • Comme indiqué dans la description du plugin … il s’agit d’un logiciel bêta. A utiliser avec précaution.

4. Gutenberg serait inclus dans WordPress 5.0

  • La feuille de route révisée de Gutenberg a été publiée en août. (Nov 2017: version 4,9, Dec 2017: Commencer la proposition de fusion pour Gutenberg, Jan 2018: croisement Gutenberg / Customizer)
  • Aucune date pour WordPress 5.0 n’a été officiellement établie sur la base de la feuille de route WordPress officielle.

 

gutenberg-avant-apres

Voici l’éditeur WordPress : Avec Gutenberg / Avant sans Gutenberg

 

J’ai testé Gutenberg :/

Comme lors de l’introduction du Customizer (Personnaliser), on sait que chaque changement s’accompagne d’une levée de boucliers. C’est légitime, changer ses habitudes c’est toujours délicat mais au final on s’adapte si le changement est bénéfique.

J’ai donc testé ce fameux Gutenberg (et je vous encourage à en faire autant) sur un WordPress de test et je dois dire que si l’interface est jolie et soignée, je ne suis pas, mais alors pas du tout convaincu par l’outil. Je vous explique pourquoi….

INFO : Si vous voulez en savoir plus, Johanne a rédigé un tuto complet sur l’utilisation de Gutenberg.

Expérience utilisateur

Déroutante de prime abord ! On ne sait pas où trouver ses petits. Après quelques tâtonnements, on comprend mieux mais cela reste poussif. L’utilisation des blocs va en dérouter plus d’un.

Le simple fait de vouloir insérer une image dans le corps du texte avec alignement gauche et une taille vignette risque de vous prendre du temps ^^

En terme d’efficacité et de rendement, je n’ai pas senti d’amélioration avec ce que je fais habituellement. De plus, en écrivant mon premier article avec Gutenberg, j’ai eu une impression de “déjà vu” et pour cause, on dirait vraiment qu’on est en train d’écrire un post sur Facebook. Beurk !

gutenberg facebook

Moins bien qu’un constructeur de pages !

Bon ok, disons que pour les articles cela passera, au pire je m’habituerais ! Mais quid des pages ? Franchement, rien de mieux. Oubliez les mises en forme complexes, vous devrez en passer par des constructeurs comme auparavant.

Même le plus simple des constructeurs de pages gratuits fait mieux en expérience utilisateur que Gutenberg. L’édition en front, le glisser/déposer, avec Gutenberg vous pouvez déjà oublier ^^

blocks Gutenberg

Et la rétrocompatibilité avec Gutenberg ?

Cela reste primordial ! D’autant plus si Gutenberg est inclus dans le core et activé par défaut :

  • Si c’est déroutant pour un utilisateur WordPress confirmé, qu’en sera-t-il pour les débutants ?
  • Les utilisateurs ont en moyenne 20 plugins sur leurs WordPress, toutes ces extensions seront-elles compatibles ?
  • Que fera Mme Michu (coucou Thierry;) quand lors de sa mise à jour en WordPress 5.0, elle se retrouvera avec l’éditeur Gutenberg en lieu et place de son éditeur classique dans lequel elle copiait/collait ses textes Word ?
  • Que ferez-vous avec les clients qui vous contacteront quand ACF ou Elementor seront crashés suite à l’intégration de Gutenberg ? Ces mêmes clients à qui vous aviez assuré que WordPress était une solution pérenne et fiable dans le temps ?

 

Please, leave the core alone !

Je ne suis pas convaincu ni emballé par ce Gutenberg en l’état ! Savoir qu’il risque d’être embarqué par défaut sur WordPress 5 ne m’enchante pas non plus. Et je ne suis pas seul à le dire…

notes gutenberg

 

Je vous conseille vraiment de tester l’outil par vous même,  de vous faire votre propre opinion et de laisser votre avis. Pour ma part, je ne vois pas ce que Gutenberg apporte en plus. Quand on sait les chantiers qui restent à ouvrir sur WordPress (sécurité, médias, …), on se demande pourquoi se focaliser sur un élément de WordPress qui fonctionne, qui a fait ses preuves, qui est modifiable et accessible, à savoir l’éditeur !

Je ne suis pas rétrograde, ni réfractaire aux changements. Je me considère comme un grand fan de WordPress sans être un “béni oui oui” et je n’adhère vraiment pas à ce Gutenberg ! Je ne vois pas ce qu’il apporte de plus, je trouve qu’il ajoute à la complexité alors que son but premier est censé être la simplicité ^^ Bref, en l’état je suis assez déçu et circonspect.

Le dossier Gutenberg nous montre également à quel point Matt Mullenweg a la main mise sur WordPress.org. Si l’on rapproche à cela, l’intégration récente des plugins et thèmes externes dans WordPress.com, le rachat de WooCommerce, l’affiliation pour Jetpack et son modèle économique, on est en droit de se poser des questions sur ce qui nous attend les prochaines années :/

Gutenberg is coming… et je ne suis pas du tout emballé !
4.6 pour 18 votes

A propos de l'auteur...

WP Formation

Fabrice Ducarme, spécialiste & formateur WordPress je suis éditeur, auteur et fondateur de WP Formation.com. Conférencier lors des WordCamp Paris 2013 & 2015, Marseille 2017 et au WP Tech Nantes 2014, je vous propose plus de 450 articles & tutoriaux à propos de WordPress, mes trucs & astuces mais aussi des coups de gueule...

16 commentaires pertinents à ce jour ;)

  • Fabrice C dit :

    ACF et Elementor trouveront une parade ou une adaptation de leur code. Il n’en sera pas de même pour les milliers d’autres thèmes, builders et plugins moins suivis d’un point de vue R&D. Une update maladroite de la version WordPress mettra à mal de milliers de sites web tenus par autant de propriétaires maintenant déprimés.

  • WP Formation dit :

    Salut @Fabrice, au-delà des problèmes évidents de compatibilité à venir, la question qu’on peut aussi se poser, c’est pourquoi ! Pourquoi mettre Gutenberg dans le core si c’est pour faire moins bien que ce que proposent certains plugins gratuits?

    Que cherche réellement Matt Mullenweg avec ses récentes acquisitions et le nouveau modèle économique de WP.com/JetPack? Pourquoi vouloir faire du Wix quand on est leader du marché des CMS?

    Bref, je reste sur ma position #LeaveTheCoreAlone ;)

  • Marc dit :

    Parfaitement en phase avec cet article. Gutenberg doit rester une extension optionnelle. ☺️

  • Thierry Pigot dit :

    Et tu sais quoi ? Ce que je trouve le plus malhonnête dans l’histoire, c’est l’évaporation des milliers de reviews 1 étoile sur le dépôt officiel ????

  • WP Formation dit :

    @Thierry, si c’est vrai alors c’est inquiétant pour l’open source selon WordPress :/

  • Jean-François dit :

    C’est la première fois que ça m’arrive en lisant les instructifs textes de WP Formation: découvrir cet article ce matin m’a préoccupé pour le reste de la journée!
    Il faut dire que j’ai fait passer – au cours des deux dernières années – une dizaine de sites dont j’ai la responsabilité vers WordPress, ce qui m’a demandé des mois de travail au total (le dernier site ce mois même). J’ai choisi WP par souci de continuité: un CMS qui évoluera naturellement, rétro-compatible, sans risquer de me trouver un jour face à un mur avec les contenus patiemment créés sur WP (ou migrés vers WP au fil de longs jours et nuits de travail). J’ai choisi WP, après de longues hésitations et des expériences sur un premier site à partir de 2010, dans une perspective à long terme – pas pour les deux ou trois prochaines années, mais pour les dix ou vingt prochaines.
    Trop absorbé par la migration de mes sites vers WP, je n’étais jamais allé voir Gutenberg de près. Aujourd’hui, j’ai lu plusieurs articles, mais aussi installé Gutenberg sur un site test, pour voir.
    Sur certains points, des impressions positives: interface élégante, certaines bonnes possibilités d’importation (j’ai fait un copier-coller pratiquement sans faute d’un texte écrit en Word avec des notes en bas de page – dans l’interface WP actuelle, j’utilise le plugin Mammoth .docx converter quand je dois procéder à une telle importation). Mais bien des limites, aussi, et certaines qui pourraient rendre WP inutilisable pour des sites fortement orientés “texte” comme ceux dont je m’occupe: par exemple, le problème de l’insertion d’images dans le fil d’un texte, c’est-à-dire quelque part dans un bloc. Dans l’ensemble, après cette fugace première expérience, ce n’est pas l’impression d’un excitant pas en avant qui domine, mais plutôt celui d’une réorientation vers quelque chose de différent.
    J’avoue donc mon inquiétude d’utilisateur encore relativement novice, mais intensif de WP: alors que j’étais convaincu d’avoir fait le bon choix, je me pose soudain des questions. Tout en espérant: soit que Gutenberg évoluera assez pour répondre à mes besoins qui sont aussi ceux de dizaines de milliers d’autres utilisateurs; soit qu’il restera une extension optionnelle, comme l’espère Marc (mais je ne me fais pas beaucoup d’illusions, en voyant dans quelle direction semble souffler le vent).
    Ou peut-on imaginer que se produise un embranchement, avec un WP Classique évoluant à côté d’un WP Gutenberg? Même si cela ne semble pas très réaliste: j’ignore si le fonctionnement de la communauté WP pourrait permettre une telle option. Vu sa taille, cependant, il y aurait théoriquement la place pour une bifurcation. Mais je laisse répondre des utilisateurs plus compétents que moi.

  • WP Formation dit :

    @Jean-François,
    Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis inquiet plutôt préoccupé et déçu ! Gutenberg n’est pas ce que j’appelle une révolution et je pense que cela va en refroidir certains.

    Ce qui m’inquiète en revanche, c’est les réponses aux avis négatifs de la team en charge du projet ! Pour eux, c’est acté ! Gutenberg sera bel et bien intégré dans le core de WordPress 5.0 quoiqu’on en dise… C’est surtout cela qui m’inquiète ! Quand on voit les retours sur Gutenberg, qui n’est encore qu’un plugin, 2,6/5 et 183 avis une étoile sur 273 votants (soit bien plus de la moitié) j’ai rarement vu ça, on est en droit d’attendre une réaction/modification et d’espérer que cela sera pris en compte.

  • Florian TIAR dit :

    Je ne suis pas forcément d’accord lorsque tu parles de la possibilité de modification de l’éditeur actuel, c’est clairement pas la panacée TinyMce pour un développeur pour le coup.

    J’ai l’impression qu’on se dirige vers une version 5.0 qui sortira tardivement (au lieu des 4 mois habituels) pour permettre à tout le monde de préparer dans de meilleurs conditions l’arrivée de Gutenberg.

    Par rapport aux pages builder, je ne pense pas que Gutenberg ait déjà la prétention de les remplacer, ca sera surement pour les prochaines versions majeures après là 5.0, donc on aura surement des deux : des thèmes/pages builders qui choisiront de rester sur leur interface custom, et les autres qui s’appuieront sur Gutenberg. Je trouve quand même ca intéressant si on peut tirer un trait sur les shortcodes et widgets pour tout penser sous forme de blocs et ce de manière native.

    Personnellement, j’ai aussi testé l’extension, j’ai trouvé ça pas trop mal même si la première prise en main est pas forcément évidente. Je pense qu’il faut garder en tête que ca reste en cours de développement et que ca devrait beaucoup changer dans le futur encore. J’espère seulement que les choses ne se feront pas dans la douleur et que la transition se passera du mieux possible. J’ai pas forcément de critiques côté technique où je trouve l’évolution rapide mais je reste tout de même assez perplexe sur la communication autour du projet, je ne vois pas un projet aussi gros sortir comme ça en production d’ici 3/4 mois seulement. À part dire ca va sortir pour la 5.0 je ne vois rien pour dire aux plugins “voici le guide pour adapter votre extension à Guttenberg”, ou que va il se passer après cette 5.0 dans les grandes lignes, la roadmap donne peu d’éléments au final.

    Je te rejoins totalement par contre pour ce qui est de la gouvernance de WP.org par Matt. J’ai l’impression que les décisions sont unilatérales, ca serait bien d’avoir un contre poids efficace pour que chacun y trouve son compte, même si on peut louer le très grand nombre de contributions apportés par Automattic dans l’écosystème WordPress.

  • WP Formation dit :

    @Florian,
    WordPress est certes utilisé par des dévs mais la grande majorité des utilisateurs n’en sont pas. Ces derniers ont été attiré par la simplicité de WP, Gutenberg n’apporte rien en ce sens, pire il complexifie la tâche.

    Toute transition amène son lot d’insatisfaits, cependant ce changement imposé se fera dans la douleur et je ne parle pas ici comme un professionnel de WordPress mais bien en tant que formateur : Combien seront déroutés face à ce nouvel éditeur qui impose 2 clics au lieu d’1 pour publier, qui fait disparaître une des forces de WordPress à savoir les widgets ? Combien ne mettront pas à jour leur WordPress en v5 pour éviter les problèmes de compatibilité ?

    Je ne compare pas Gut à un builder tel qu’Elementor mais je me dis qu’à choisir, j’aurais utilisé son interface simple et drag & drop pour remplacer l’éditeur actuel. Comme je le disais sur Twitter, si je veux faire du Medium alors je passe sur Medium.

    Pourquoi ce virage quand on est leader du marché des CMS, loin devant tous les autres ? La communauté, qui semble refuser Gutenberg (en l’état) et qui au vu des avis laissés sur le plugin semble majoritaire, sera-t-elle écoutée ?

  • imath dit :

    Hello Fabrice,

    Merci de partager ton avis sur ce sujet qui passionne !

    Gutenberg intégrera le Core de WordPress à l’occasion de la 5.0. Matt l’a annoncé à l’occasion de son “state of the word” au WCUS 2017 début décembre. Je te recommande ainsi qu’aux lecteurs de ton site de consulter le “replay” de cette conférence car elle contient une démonstration du prochain éditeur de WordPress réalisée par Matias.

    Plus précisément la 5.0 sera publiée lorsque Gutenberg aura été intégré au Core. D’un point de vue calendaire, la sortie de cette version est prévue pour courant avril 2018.

    Voici qui simplifie la donne !

    On peut regretter ce changement ou on peut être enthousiaste à son propos, quoiqu’il en soit il est important de s’y préparer.

    Sur le site officiel de WordPress.org une page dédiée à Gutenberg (traduite sur le site fr.WordPress.org) décrit précisément l’évolution majeure introduite par ce nouvel éditeur et son API des blocks (désormais réutilisables). Elle y explique notamment que les moins prêts d’entre nous pourrons continuer à utiliser l’ancien éditeur grâce à une extension qui est déjà disponible dans le répertoire officiel des extensions : “classic editor” est son nom. Rassurons les plus inquiets d’entre nous, vous gardez la main sur votre manière d’écrire dans WordPress :)

    J’ai dernièrement écrit sur le sujet sur mon blog personnel en confiant avoir moi-même eu des réserves. Je suis aujourd’hui un utilisateur très emballé par Gutenberg. Je crois que les bénéfices introduits par cette Blocks API seront considérables. Je l’ai utilisé dernièrement pour construire un “GutenBlock” (bloc Gutenberg) pour une de mes extensions et la maîtrise qu’elle procure en comparaison de ce qu’il est possible de faire avec l’éditeur actuel est sans commune mesure. C’est une vraie avancée selon moi qui introduit une plus grande modularité très intéressante et surtout qui apporte une standardisation qui sera à mon avis très bénéfique à tous.

    Tu parles de la disparition des widgets. Je vais préciser que ce n’est pas (encore) le cas, j’utilise Gutenberg et il est toujours possible d’utiliser des widgets dans les zones widgetisables. Avec Gutenberg il sera en plus possible de les intégrer directement dans le contenu de l’article, de la page ou du type de contenu personnalisé (pour l’instant il est possible de le faire pour les derniers articles ou la liste des catégories).

    Tu évoques le défouloir des “reviews” pour indiquer que les premiers utilisateurs ont fait part de leur mécontentement. J’ai même vu qu’une des revues d’une de tes captures titrait “No source view” alors que cette dernière est omni présente dans chacun des blocks et plus globalement sur l’ensemble du contenu de l’article. Je t’invite et j’invite les lecteurs à être prudent vis à vis de ces reviews, il me semble que tu avais partagé un visuel sur les réseaux sociaux qui résume assez bien le fond de ma pensée à ce sujet. Le répertoire officiel, n’est malheureusement pas un endroit propice à une contribution objective et apaisée comme peut l’être GitHub (c’est sans doute pour ça que Gutenberg l’utilise pour son développement, et c’est aussi une des raisons pour lesquelles je ne publie plus d’extensions sur WordPress.org)

    Beaucoup de cas de figure pour assurer une transition optimale ont été pris en compte par l’équipe de développement du projet (ils sont énumérés dans la page à laquelle je faisais allusion plus tôt). Des tests utilisateurs sont organisés aux quatre coins du monde pour enrichir/optimiser encore plus l’éditeur et les contributions de tous sont les bienvenues. Lorsque cette phase (compréhensible, on efface pas 12 ans d’utilisation d’un éditeur du jour au lendemain) d’expression de son inquiétude, de ses craintes ou de ses émotions sera passée, j’espère que le plus grand nombre d’entre nous participera à la réussite de ce challenge : il faut former, il faut rassurer, il faut contribuer. Si on a une critique à formuler alors il faut mettre en oeuvre la solution qui permet de résoudre la difficulté : soit on a les compétence pour le faire, soit on peut investir dans celles de ceux qui l’ont pour le faire.

    Je suis optimiste et confiant en l’avenir de WordPress et de son nouvel éditeur :)

    <3

  • WP Formation dit :

    Salut @imath,
    Merci de ton retour sur ce post et de ton avis comme toujours pondéré et argumenté !

    Oui Gutenberg est passionnant clivant, il inquiète pour plusieurs raisons : l’omniprésence d’Automattic, la mise en place d’un tel projet en si peu de temps, son intégration aux forceps annoncée, l’UX que je trouve défaillante…

    Je te rejoins sur les avis qui ne font pas tout mais là, tu reconnaîtras que l’UX ne séduit pas dans sa grande majorité ! Que quelques utilisateurs soient de mauvaise foi, je peux l’entendre mais à ce point ^^ Si le répertoire peut être un défouloir, comment peuvent faire les utilisateurs pour dire qu’ils n’apprécient pas le virage amorcé par WordPress ?

    Éduquer, rassurer, renseigner, promouvoir c’est ce que nous faisons tous les jours via nos conférences, nos sites mais nous ne sommes pas des bénis oui oui ! Si Gutenberg, en l’état, ne me convainc pas, si je ne crois pas à cette révolution annoncée, il est de ma responsabilité de le dire !

    Tu parles des tests aux 4 coins du monde mais nous n’avons pas à subir ni à attendre que d’autres le fassent, pourquoi ne pas profiter du WordCamp Paris pour tester/échanger, pourquoi ne pas organiser un débat en ligne sur le podcast Very French Trip ?

    Je suis optimiste et confiant dans la communauté WordPress et plus particulièrement dans ses utilisateurs, je reste méfiant et déçu par ce nouvel éditeur :)

  • imath dit :

    @Fabrice

    Il y a 119 contributeurs au code source de Gutenberg actuellement, je ne crois pas qu’ils soient tous d’Automattic ou même qu’Automattic soit majoritairement représenté. Par ailleurs, comme je l’ai expliqué, il s’agit d’un projet WordPress : toute la communauté est la bienvenue pour contribuer, il n’est pas nécessaire d’être salarié de cette entreprise :)

    Ensuite le “défouloir” : ça fait du bien de sanctionner une extension d’une étoile et d’une mauvaise appréciation, libre à chacun de se faire plaisir. Moi ça ne m’intéresse pas car ça n’apporte aucune amélioration. On est pas à l’école à donner des mauvais points ou à dire “refait ça ne me plait pas”.

    Il faut argumenter, dire comment mieux faire, le faire mieux et proposer ce mieux à l’intégration dans le code, ça c’est de la contribution :)

    Rappelons que tous ces projets sont open source et gratuits, c’est bien l’apport du plus grand nombre qui les rendra toujours plus performant. La preuve avec WordPress.

    “Benis oui oui” la liberté de s’exprimer est importante, je ne la remets pas en cause. Tout un chacun a le droit de dire qu’il n’est pas d’accord, que l’UX ne lui convient pas etc.. Après c’est encore plus constructif si on montre ce qui convient mieux, si on le met en oeuvre et qu’on le propose :)

    S’agissant du WordCamp de Paris, étant donné que je fais partie de l’organisation, c’est effectivement un sujet que nous avons abordé avec Julio qui s’occupe de l’animation des orateurs et nous espérons tous les deux pouvoir proposer des conférences ou des ateliers de qualité sur Gutenberg. Cette année nous avons mis en place un bar camp, j’ai moi même proposé de s’amuser avec Gutenberg pour aider à sa prise en main.

    Si un débat sur le Podcast veryfrenchtrip est souhaité, je n’y suis pas opposé bien au contraire. J’ai également proposé des meetups pour faire ce type de tests sur Paris. Il suffit juste d’être ouvert, partant et constructif :)

    A+ <3

  • Odile dit :

    Clairement pour moi en l’état actuel des choses Gutenberg n’apporte rien. Ce qui m’inquiète c’est que la team y va de sa petite cuisine sans sans consulter la communauté. Ca va vers quoi? On va finir avec un truc genre WIX?

  • John dit :

    Voilà qui devrait rassurer sur la compatibilité de plugins populaires comme ACF (reçu dans la newsletter ACF ce matin) : https://www.advancedcustomfields.com/blog/exciting-developments-coming-acf-2018/

    Je partage l’avis de @imath.
    Gutenberg est un changement important dans WordPress et bouscule les habitudes. Il faudra bien entendu accompagner ce changement auprès de nos utilisateurs, mais je pense que cela permettra pour un grand nombre de projets de simplifier les outils d’éditions et d’arrêter d’empiler les plugins pour répondre à des besoins relativement simples, mais auxquels l’éditeur actuel ne répond pas.

  • WP Formation dit :

    Oui et Elementor 2.0 vient d’annoncer qu’il sera prêt également ! Bonnes nouvelles ;)

  • Turminder Xus dit :

    L’inquiétude “et mon page-builder sera plus compatible”, m’épate. M’inquiète aussi.

Vous pouvez laisser votre commentaire ci-dessous et même vous abonner aux commentaires de l'article.
Nota: pour le champ "Site Web", seuls les liens vers vos réseaux sociaux sont autorisés.

Likez, Tweetez, Commentez, Partagez !

Partagez60
Tweetez70
Partagez15
Enregistrer
Buffer10
155 Partages